La pension de la via Saffi

Traduit de l'ITALIEN par FLORENCE RIGOLLET

À propos

" Les villes sont comme les enfants, elles changent d'année en année et si tu restes un moment sans les voir, tu ne les reconnais plus. Mais au fond, ce sont toujours les mêmes. ' Dans ce deuxième opus, Valerio Varesi nous entraîne dans une Parme fantomatique et glaciale où les souvenirs personnels du commissaire se heurtent de plein fouet à l'amnésie généralisée. Vingt-cinq ans plus tard, que sont devenus les combats et les luttes du passé et qui s'en souvient ?
À quelques jours de Noe?l, alors que la morsure du froid envahit Parme, Ghitta Tagliavini, la vieille propriétaire d'une pension du centre-ville est retrouvée assassinée dans son appartement. L'enquête est confiée au commissaire Soneri mais cette affaire fait ressurgir un drame enfoui : c'est dans cette pension pour étudiants de la via Saffi qu'il rencontra jadis sa femme, Ada, tragiquement disparue peu après leur mariage.

En s'enfonc?ant dans le brouillard épais comme on traverserait un miroir, Soneri va découvrir un univers bien plus sordide que ses souvenirs. L'aimable logeuse se révèle être une femme sans scrupules, enrichie par la pratique d'avortements clandestins et derrière la modeste pension, se cache en réalité un monde vivant de haine et de chantage, frayant avec le cynisme de cercles politiques corrompus.

Pour trouver l'assassin, le commissaire devra se confronter à l'épreuve du temps et à la vérité sur la vie et la mort d'Ada. Car qui est cet homme qui pose à côté d'elle sur cette photographie jaunie ?

Une nouvelle enquête du commissaire Soneri très attendue après le succès du premier tome, Le Fleuve des brumes.
Presse pour Le Fleuve des brumes:

Le Figaro magazine Les 15 polars à glisser dans ses valises:
" Valerio Varesi n'avait, jusqu'à présent jamais été publié en France. Ce magnifique roman noir un rien vintage (Simenon n'est jamais loin) gorgé d'une oppressante humidité et plongé dans un brouillard "aussi épais qu'on peut appuyer un vélo dessus" devrait réparer ce coupable oubli. Il révèle en tout cas un fantastique écrivain, dont la poésie, la finesse et la truculence tout italienne rivalisent avec un art de l'intrigue habilement emballée. " Radio France Inter, pop fiction " Meilleurs polars du moment " coup de coeur de Lamia Toumi " A lire absolument. Un roman fabuleux, poétique. C'est l'Italie fasciste, le Pô est un personnage à lui tout seul, c'est juste merveilleux. L'objet est beau et ce qu'il y a à l'intérieur est fabuleux. " Radio France Culture, mauvais genres : coup de coeur de François Angelier et Elise Lépine " Une nouvelle maison d'édition qu'on aura à l'oeil. Un roman singulier entre l'eau forte et l'aquarelle. Un excellent roman aqueux, dérangeant, onirique... " TV France 3 Aquitaine : coup de coeur de la librairie Le Passeur TV Tours coup de coeur de David Goulois (libraire à Cultura) L'OBS: "Il y a là-dedans un charme fou : on tourne les pages à l'abandon, on se laisse embarquer dans ces paysages détrempés, on dérive au fil des phrases. On adore!" Sélection Femme actuelle/Cultura - Paul : " Le grand romancier parmesan Valerio Varesi fascine les lecteurs du monde entier avec ses livres qui nous tiennent en haleine. " Le progrès - Françoise Monnet " Une atmosphère à la Simenon, des policiers confrontés à l'omerta, et une toute nouvelle maison d'édition dont on a, du coup, très envie de découvrir les prochaines pépites. " FINALISTE PRIX DES LIBRAIRES LIBR'A NOUS 2017 CATEGORIE POLAR Sélection prix des lecteurs de Points 2018


Rayons : Policier & Thriller > Thriller


  • Auteur(s)

    Valerio Varesi

  • Traducteur

    FLORENCE RIGOLLET

  • Éditeur

    Agullo

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    23/03/2017

  • Collection

    Agullo Noir

  • EAN

    9791095718208

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    314 Pages

  • Longueur

    20.1 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    390 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Valerio Varesi

  • Naissance : 8-8-1959
  • Age : 64 ans
  • Pays : Italie
  • Langue : Italien

Valerio Varesi est né à Turin le 8 août 1959 de parents parmesans. Diplômé en philosophie de l'Université de Bologne, il devient journaliste en 1985 notamment à La Stampa et La Repubblica. Il est l'auteur de onze romans au héros récurrent, dont Le Fleuve des brumes nominé au prestigieux Gold Dagger Award en Grande Bretagne.
Les enquêtes du commissaire Soneri, amateur de bonnes chairs et de bons vins parmesans, sont traduites en huit langues.

empty