Kisanga Kisanga
Kisanga Kisanga
 / 

À propos

Il y a foule dans les salons du musée de la Marine. Sous les applaudissements de tout le gotha politico-économique, la compagnie minière Carmin célèbre le lancement de Kisanga : un partenariat historique avec le groupe chinois Shanxi pour coexploiter un fantastique gisement de cuivre tapi au coeur de la savane congolaise. Les ministres se félicitent du joli coup de com' avant les élections ; les golden boys de la City débouchent le champagne. Mais au même moment, Carmin rend un dernier hommage à l'un de ses cadres décédé dans des circonstances suspectes tandis que les services français font appel à leur meilleur barbouze pour retrouver un dossier brûlant disparu à l'est du Congo. La mécanique bien huilée s'enraye et débute une course contre la montre entre une escouade de mercenaires armés jusqu'aux dents, l'ingénieur de choc chargé de piloter Kisanga et un journaliste opiniâtre qui sait mieux que personne que sous les discours du pouvoir se cache parfois une réalité sordide. Cette histoire de manipulation, où la vérité se dérobe jusqu'à la dernière page, se déploie sur fond de mutations économiques en Afrique et de collusion des pouvoirs autour du trésor empoisonné que constituent les richesses de son sous-sol.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9791034900022

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    368 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emmanuel Grand

Emmanuel Grand, né en 1966, vit à Colombes, en région parisienne. Son premier polar, Terminus Belz (Liana Levi 2014, Points Seuil 2015), a été sélectionné entre autres pour le Prix du Meilleur Polar 2015. Il a déjà remporté trois prix et est en lice pour le Prix du polar SNCF. Un court inédit, Pavillon rouge à La Baule, a paru dans la collection estivale 2015 des « Petits Polars Le Monde- SNCF » et a été adpaté sur France Culture.

empty