À propos

Considérée autrefois comme un ensemble de formules à respecter scrupuleusement, la liturgie a été progressivement replacée par le Mouvement liturgique, entre 1920 et 1963, dans le cadre plus vaste de la célébration du Mystère pascal - Passion, Mort et Résurrection du Christ, qui englobe non seulement l'individu mais toute l'Église, toute la société, tout l'univers, dans le grand mouvement qui fait passer les hommes et le monde de la mort à la Vie dans le Mystère de Pâques.Ce « recentrement » de toute chose dans le Christ est la marque propre du renouveau liturgique voulu par le Concile. Tout au long des chapitres de ce livre, qui est une véritable « somme » de théologie liturgique, Joseph Ratzinger aborde les différents aspects de cette christologie liturgique : disposition de l'autel, orientation de la célébration, place de la croix, gestes, participation des fidèles, langues, chants, rites... À cette aune, il mesure aussi les déviations liturgiques, théoriques et pratiques, qui ont contribué à réduire la célébration des Mystères sacrés à une « auto-célébration » de l'assemblée liturgique.
Joseph Aloisius Ratzinger (1927-2023) est un prélat et théologien catholique allemand, élu pape le 19 avril 2005 sous le nom de Benoît XVI.


Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme


  • Auteur(s)

    Joseph Ratzinger

  • Éditeur

    ARTEGE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    03/01/2024

  • EAN

    9791033614616

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    21.3 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    262 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Joseph Ratzinger

Professeur de théologie dogmatique puis archevêque de Munich, Benoît XVI, Joseph Ratzinger, devient cardinal en 1977. Il est nommé Préfet de la Congrégation pour la
doctrine de la foi. Il fut élu à l'Académie des sciences morales et politiques de l'Institut de France. Il est élu pape en 2005 et renonce à ses fonctions en 2013.

empty