L'ivre de mots L'ivre de mots
L'ivre de mots L'ivre de mots
 / 

À propos

Par amour des mots, on sème tant, que la récolte livre parfois quelques pensées fugaces.

C'est donc le fruit de cette cueillette que je vous propose ici, en ouvrant le bal par l'exercice de la dédicace. Mais comme il me fallait choisir celui ou celle que je souhaitais honorer de cette tradition littéraire, j'ai choisi de ne pas choisir...

C'est ainsi que je dédie ce livre «?au Goncourt qui ne l'aura pas, et réciproquement?», mais aussi «?à Einstein, qui m'a appris à relativiser?», «?au pain perdu et au plaisir retrouvé?», ou encore à ces autres, couchés sur papier au «?hasard du je et de l'amour?».

En fait, cet ouvrage est dédié à vous. Emois...

Après ces hommages aux intérêts divers, je me suis laissé aller à quelques pensées vagabondes. C'est donc la tête dans les étoiles, que mes idées passaient de lune à l'autre. De ces philosophes qui en font parfois tout une Montaigne, aux femmes à ventre dont je loue le courage en passant par l'histoire d'avant et Ève, ou de Molière, magnifique comédien, qui pourtant n'eut jamais de Molière.

Ivre de mots, je vous invite à partager ces quelques vers.

Qui mime me suive...

Rayons : Littérature générale > Humour

  • EAN

    9791032904268

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    382 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Stéphane De Groodt

Stéphane De Groodt est un acteur belge. Après avoir officié dans La Matinale (Canal+), sur RTL aux côtés de Stéphane Bern et sur France Inter aux côtés de Pascal Clark, il a présenté sa chronique Retour vers le futur sur le plateau du Supplément de Canal+ auprès de Maïtena Biraben. En 2014 il a réalisé son premier court métrage Palais de justesse, avant de préparer son long métrage et de se consacrer à nouveau à son métier d'acteur.
Ses deux premiers ouvrages Voyages en absurdie et Retour en absurdie ont été des best-sellers, totalisant 500 000 exemplaires vendus.

empty