Le huitième pays (bilingue français/suédois ; préface de Vénus Khoury-Ghata, lauréate grand prix de poésie de l'Académie française.)

Traduit du SUEDOIS par FRANOISE SULE

À propos

L'oeuvre poétique et littéraire de Jila Mossaed a été couronnée de prestigieux prix : le prix Karl Vennberg ; le prix Erik Lindegren et le prix Jan Fridegård.

Une écriture percutante, rythmée où la nature occupe une place centrale.

Dans ce dernier recueil, l'amour est présent, comme ombre protectrice et régénératrice. Le Huitième pays se trouve au-delà de toutes les frontières. C'est la forteresse de l'intime ou de l'âme, un état de paix qui peut être atteint en dépit de la dureté du monde extérieur et du déracinement de l'exil.

Mémoire intime et mémoire collective se tissent dans l'énigme du temps. Il n'y a pas que les mémoires de l'enfance, l'ombre de l'Iran dans ses poèmes. Le monde actuel avec ses luttes, ses injustices, ses migrations se retrouve en filigrane dans son écriture.

Jila Mossaed déclare par ailleurs à propos de son oeuvre poétique : « Chaque langue qui me donne la liberté de m'exprimer contre l'injustice est la langue de mon coeur. »


Rayons : Littérature > Poésie > Contemporaine


  • Auteur(s)

    Jila Mossaed

  • Traducteur

    FRANOISE SULE

  • Éditeur

    Castor Astral

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    20/01/2022

  • EAN

    9791027803095

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    192 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

Jila Mossaed

Née à Téhéran en 1948, Jila Mossaed est une écrivaine suédoise d'origine iranienne. Elle publie ses premiers poèmes à 17 ans dans la prestigieuse revue littéraire Koshe. Suite à la prise de pouvoir de Khomeini en 1979, elle s'oppose au durcissement culturel et fuit l'Iran en 1986 pour se réfugier en Suède.

empty