La fin de la conversation ? La parole dans une société spectrale

À propos

Le smartphone à la main, accaparé par une communication orale, la rédaction ou la lecture d'un texto, d'un téléchargement, ou d'une recherche sur le web, les écouteurs aux oreilles, coupé de son environnement et plongé dans un univers intérieur sous contrôle, l'individu hypermoderne ne perçoit que de manière accessoire son environnement physique et humain.

La société numérique n'est pas dans la même dimension que la sociabilité concrète, avec des hommes ou des femmes en présence mutuelle qui se parlent et s'écoutent, attentifs les uns aux autres. Elle morcelle le lien social, détruit les anciennes solidarités au profit de celles, abstraites, des réseaux sociaux ou de correspondants physiquement absents. Paradoxalement certains la voient comme une source de reliance alors que jamais l'isolement des individus n'a connu une telle ampleur. Jamais le mal de vivre des adolescents et des personnes âgées n'a atteint un tel niveau.

La dissociation est désormais une donnée banale du quotidien, surtout pour les adolescents, puisqu'elle se donne techniquement avec aisance et libère un imaginaire de compensation face aux frustrations banales. Elle est aussi un outil de lutte contre l'ennui, même de quelques minutes d'attente, et une échappée belle hors des contraintes du lien social.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités


  • Auteur(s)

    David Le Breton

  • Éditeur

    Editions Métailié

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    31/05/2024

  • Collection

    Traversees

  • EAN

    9791022613750

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    21.4 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    170 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

David Le Breton

David Le Breton est professeur de sociologie à l'université de Strasbourg. Membre de l'Institut Universitaire de France. Membre de l'Institut des Études Avancées de l'université de Strasbourg (USIAS). Auteur de nombreux ouvrages sur l'adolescence, notamment : En souffrance. Adolescence et entrée dans la vie (Métailié), Signes d'identité. Tatouages, piercings et autres marques corporelles (Métailié), La peau et la trace. Sur les blessures de soi (Métailié), Conduites à risque. Des jeux de mort au jeu de vivre (PUF, Quadrige). Il est également codirecteur avec Daniel Marcelli du Dictionnaire de l'adolescence et de la jeunesse (PUF, Quadrige).

empty