Raconter c'est résister : quatre romans

Traduction FRANCOIS MASPERO  - Langue d'origine : ESPAGNOL (CHILI)

À propos

Quatre romans indispensables, vie et littérature mêlées, qui sont une invitation au voyage et une exploration de l'équilibre fragile d'une existence et de l'obsession de donner une voix à « l'immense foule des perdants », à tous ceux que l'Histoire a condamnés au silence.

Le Vieux qui lisait de romans d'amour marque l'entrée de Luis Sepúlveda dans le club très fermé des auteurs internationaux de best-sellers et surtout dans le coeur des libraires et des lecteurs français qui sont à l'origine de ce succès.

Le Monde du bout du monde, cette odyssée d'un marmiton sur une mer hantée par les légendes des pirates, des Indiens disparus et des baleines redevenues mythiques, se souvient de l'adolescent qui lisait frénétiquement des romans d'aventures.

Le Neveu d'Amérique est un extraordinaire voyage du Chili à l'Andalousie, de l'action militante à la prison, une quête des origines de l'auteur. Un voyage jubilatoire avec la tendresse pour unique boussole.

L'Ombre de ce que nous avons été et son histoire du retour hilarant de trois anciens militants de gauche, cassés par le coup d'État de Pinochet et l'exil, porte un regard cruel sur un pays qui ne sera plus jamais celui qu'on a quitté.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791022610735

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    496 Pages

  • Longueur

    24.4 cm

  • Largeur

    15.7 cm

  • Épaisseur

    4.7 cm

  • Poids

    873 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Luis Sepúlveda

Luis Sepulveda est né en 1949 au Chili. Grand voyageur, il est le père de cinq enfants. Son premier roman, Le Vieux qui lisait des romans d'amour, traduit en trente-cinq langues, lui a apporté une renommée internationale. Son ?uvre, fortement marquée par l'engagement politique et écologique ainsi que par la répression des dictatures des années 70, mêle le goût du voyage et son intérêt pour les peuples premiers. Il milite à la Fédération internationale des droits de l'homme.Miles Hyman est né dans le Vermont, en 1962. Il arrive à Paris en 1985 et étudie à l'École des beaux-Arts. Il commence sa carrière d'illustrateur en 1987 dans le magazine Lire. Il crée les couvertures de nombreux livres et en particulier toutes celles du Poulpe. Il est très présent dans la presse. Au Seuil jeunesse, il a également illustré Le Cochon à l'oreille coupée (texte de J-L Fromental, 1994).

empty