Peut-on encore manger des bananes ? L'empreinte carbone de tout

Traduit de l'ANGLAIS par BERTRAND GUILLOT

À propos

Le livre de référence sur l'empreinte carbone au quotidien enfin traduit et adapté pour un public français. Alimentation, transport, consommation, logement : comment choisir les bonnes batailles ?

Dire merci par email, acheter des fleurs, manger des bananes, adopter un chaton ou prendre l'avion, toutes ces activités ont une empreinte carbone. Et bizarrement, notre intuition n'est pas toujours juste : certains gestes qui semblent mauvais sont en réalité sans conséquence, lorsque d'autres sont plus nocifs qu'on ne le pense. Peut-on encore manger des bananes permet de décrypter son environnement, et d'avoir en tête les bons ordres de grandeur. A nous d'engager les bonnes batailles.

Peut-on encore manger des bananes est l'adaptation d'un best-seller anglais dans une version entièrement remaniée et mise à jour. On y parle baguette et TGV, et les chiffres correspondent à l'empreinte carbone française.

Quelques exemples :
- Oui, on peut manger des bananes même si elles viennent du bout du monde. Elles voyagent en cargo, qui génère peu de CO2 par km. Et leur peau les dispense d'emballage !
- Mieux vaut un lave vaisselle à moitié plein que faire la vaisselle à la main. Le CO2 vient du chauffage de l'eau, 12 litres avec un lave vaisselle contre 42 litres à la main (en moyenne !)
- Se sécher les mains à l'air pulsé vaut mieux qu'une serviette en papier. 20 fois mieux, même, car l'air pulsé n'a pas besoin d'être chauffé, alors que recycler le papier consomme beaucoup d'énergie
- Paris-Marseille en voiture peut être pire qu'en avion si vous voyagez seul. 450 kg de CO2 dans une petite voiture thermique ou 2 tonnes en SUV, contre 600 kg en avion
- Faire du vélo puis manger un cheeseburger pour compenser les calories dépensées n'est pas mieux que prendre sa voiture
- 83% de notre empreinte numérique est liée aux équipements : gardez les autant que vous pouvez !
- Méfiez-vous des fleurs coupées : 50 roses cultivées en serre émettent autant de CO2 que la production d'un smartphone


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Mike Berners-Lee

  • Traducteur

    BERTRAND GUILLOT

  • Éditeur

    L'ARBRE QUI MARCHE

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    14/03/2024

  • EAN

    9789998772403

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    21.4 cm

  • Largeur

    13.9 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    356 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mike Berners-Lee

  • Naissance : 5-11-1964
  • Age : 59 ans
  • Pays : Royaume Uni
  • Langue : Anglais

Mike Berners-Lee est professeur à l'université de Lancaster au Royaume-Uni, et un pionnier de la quantification carbone. Il est également l'auteur de Il n'y a pas de planète B, que le Financial Times a qualifié de "manuel pour transformer l'humanité'.

empty