Cain
Cain
 / 

À propos

Quand un garçon va venir au monde, personne ne pense à l'appeler Caïn. Bande de trouillards.

Dans la Bible, Caïn est celui qui a été banni. Depuis, seuls des personnages de fiction portent ce nom. Des êtres qui se définissent comme marginaux, des apologues de l'excès. Caïn est James Dean dans À l'Est de l'Eden, Caïn est Charles Foster Kane (lire: Kéin) dans Citizen Kane, Caïn est le nom de la secte à laquelle appartient Corto Maltese : « Nous, les Caïnites cherchons toujours le Paradis Perdu, pour le rendre à notre Mère. » Caïn est ici un orphelin inconnu qu'on jette dans une décharge, et auquel on donne ce prénom, parce que, « s'il réussit à surmonter ce qui l'attend, il sera sans aucun doute un maudit. » «Caïn » est une histoire située dans un Buenos Aires à feu et à sang, dans une Argentine en rebellion ouverte. Rien de prophétique, évidemment.

Une découverte.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction

  • EAN

    9789077001110

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    90 Pages

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    450 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Eduardo Risso

Né en Argentine le 1er janvier 1959, Eduardo Risso est un maître du noir et blanc, à la production aussi prolifique qu'éclectique. Citons parmi ses travaux les plus connus de nombreuses collaborations avec son compère Trillo (Fulu, paru chez Glénat, Vidéo Noire et Lectures Macabres, chez Drugstore, Point de Rupture chez Delcourt) et de régulières contributions aux grandes figures du comics américain (Batman, Spider-Man, X-Men). Il est aussi l'auteur de la série polar 100 Bullets, sur scénario de Brian Azzarello.

empty