Les huit dragons de Jade Les huit dragons de Jade
Les huit dragons de Jade Les huit dragons de Jade
 / 

Les huit dragons de Jade

À propos

Une série de colonnades dorées entourait la salle dont les murs étaient tendus de pourpre et rehaussés de panneaux de bois sculptés.
Un autel reposait sur quatre fûts cannelés, et sur cet autel brûlaient les cierges disposés en cercles dans une lumière irréelle et les volutes de fumée bleuâtre s'échappant de brûle-parfums de cuivre.
Un polar qui commence comme un roman d'aventures dans la chine des song et qui se poursuit dans le quartier " chinois " du 13e arrondissement. crimes et policiers, enquêtes et soupes chinoises, trafic chez monsieur li et ses fils, du côté de la place d'italie.
Les triades de hong-kong s'intéressent à l'héritage de la tante zhu, un garde rouge retrouve la mémoire à canton et la belle et troublante kouei houa fait de curieuses révélations dans un temple taoïste.
Des dragons recherchés de canton à belleville et une enquête méthodique dans la plus classique tradition du roman policier français.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre

  • EAN

    9782877303200

  • Disponibilité

    En réimpression

  • Nombre de pages

    296 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Gérard Delteil

Né en 1939 à Paris, Gérard Delteil, Grand prix de la littérature policière pour N'oubliez pas l'artiste (1986), Prix du Quai des Orfèvres pour Pièces détachées (1993), est l'auteur de quelque 40 thrillers et romans noirs, salués pour la qualité de leur documentation, leur construction et leur rythme. Les éditions de l'Archipel ont publié en 2003 Les Pillards de Bagdad, « un thriller formidablement documenté à lire d'un souffle » (Le Parisien), et, deux ans plus tard, 2011, « scénario catastrophe fondé sur une menace bien réelle, celle d'une méga-inondation à Paris » (Le Nouvel Observateur).ÿÿAprès des études aux Beaux-Arts, il exerce pendant dix ans la profession de crayeur (dessinateur de trottoirs). Cette expérience lui a fourni la matière d'un de ses romans les plus connus, N'oubliez pas l'artiste (Fleuve Noir 1985, Folio 1992). De multiples petits boulots le conduisent au journalisme puis à l'écriture. Il a publié plus de cinquante romans noirs qui s'appuient le plus souvent sur des enquêtes (consacrées aux prisons, aux trafics de viande, aux dangers de l'industrie chimique) menées tant en France qu';à l'étranger. Aux éditions Liana Levi ont paru en 1985 Le Miroir de l'Inca et en 1987 Festin de crabes. Il a reçu le Prix Quai des Orfèvres 1993 pour Pièces détachées (Fayard).

empty