Voleurs de leur propre liberté

Traduit du SERBO-CROATE par NICOLE DIZDAREVIC

À propos

" Il ne s'agit pas ici de mon histoire (bien qu'elle soit contée à la première personne).
C'est l'histoire d'une ville serbe (Kragujevac) qui souffre : d'une liberté soudaine et de ses nombreux paradoxes ; des tentatives du régime de Slobodan Milosevic et de ses collaborateurs dans l'opposition pour rétablir l'obéissance ; d'une mentalité qui se meurt dans les tourments ; des germes d'un monde qui peut-être naîtra et dont personne ne sait ce qu'il sera. Si je connaissais tant soit peu l'avenir, c'est de lui que je parlerais ; ne connaissant que peu le passé, je parle du présent, de l'instant qui disparaît.
De cette brève période entre la mi-décembre 1996 et la mi juillet 1997, des "deux cents jours qui n'ont pas changé le monde, mais qui ont presque changé la Serbie". " Un document exceptionnel par son importance historique et sa force d'évocation, des pages brûlantes que traversent quelques-uns des protagonistes d'une tragédie dont l'ex-Yougoslavie ne connaît toujours pas la fin : Slobodan Milosevic, Vojislav Seselj, Zoran Djindjic, Vuk Draskovic...


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Stevanovic Vidosav

  • Traducteur

    NICOLE DIZDAREVIC

  • Éditeur

    Balland

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    25/04/2003

  • EAN

    9782846360395

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    260 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    348 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty