Propos sur la Grande Lande Ancienne

À propos

Mais de tout cela à quoi bon parler ? C'est le passé aujourd'hui, et personne plus, bientôt, n'aura cure de s'en souvenir : voilà qui résume bien la pensée de Félix Arnaudin lorsqu'il écrit ce texte, publié en 1920, dans « Choses de l'ancienne Lande », peu avant sa mort.
« Un jour, sur la grand'lande encore entièrement nue de Labouheyre, vers les chemins de Pissos, un très vieux berger, adossé à l'ordinaire, les échasses aux jambes, aux basses tuiles de son parc, me parlait de l'ancien temps... ». Retour vers le passé, témoignage « ethnographique » de ce qu'était la Grande Lande avant le règne sans partage du pin maritime, texte personnel, poétique et nostalgique d'un des plus importants folkloristes gascons qui avait, douloureusement, la conscience d'assister à une fin de monde, la fin du monde de la vraie lande...



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782824001111

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    72 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    120 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Félix Arnaudin

Ayant assisté à la radicale transformation de son pays, Félix Arnaudin, par la photographie et par l'écriture, a consacré sa vie à immortaliser une culture et des paysages aujourd'hui disparus.
Ethnologue, photographe, écrivain, archéologue, musicologue, dessinateur, il est moqué par ses contemporains. Il faudra attendre la fin des années soixante pour que son travail soit enfin reconnu. L'année 2021, centenaire de sa mort, est l'occasion de revenir sur la richesse de son œuvre.

empty