Temple et temples dans le judaïsme antique

À propos

Depuis deux millénaires, le judaïsme rabbinique a façonné une image idéalisée d'un temple, pour un dieu et un peuple, propre à renforcer la cohésion et l'unité d'une communauté déchirée par les heurts des premier et second siècles de notre ère. Ceci ne reflète pourtant ni la richesse et la complexité du judaïsme antique, ni la pluralité des manières d'être, de se sentir, et de montrer son appartenance. Plusieurs temples furent ainsi construits alors même que celui de Jérusalem était en service, par des communautés se réclamant du même dieu, celui d'Israël. En Égypte, à Éléphantine par des soldats-agriculteurs, à Léontopolis par un grand prêtre exilé ; sur le Garizim, près de Naplouse, par les Samaritains, bien avant leur séparation d'avec le judaïsme de Jérusalem. Aux différents lieux et époques répondent la même construction, en contradiction formelle avec les prescriptions bibliques, et la relative tolérance des autorités de la capitale. Loin d'être aussi marginales qu'on put le penser, ces trois aventures éclairent un vécu religieux ; leur réexamen, et une large synthèse tentant d'en comprendre les motivations, aideront tant les spécialistes que les lecteurs curieux de ce judaïsme si loin et pourtant si proche.



Rayons : Religion & Esotérisme > Judaïsme > Judaïsme généralités

  • EAN

    9782745323668

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    376 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    15.5 cm

Infos supplémentaires : Relié  

Stéphane Encel

Stéphane Encel est docteur en histoire des religions (Paris IV), et poursuit ses recherches sur la période du Second Temple. Il a publié Les Hébreux, en 2009, chez Armand Colin, et enseigne notamment à l'ESG Management School la Culture générale ainsi que les inter-culturalités religieuses.

empty