À propos

Pour ses positions radicalement pacifistes, Rosa Luxemburg fut arrêtée et emprisonnée à plusieurs reprises entre 1915 et 1919, pour être bientôt assassinée, à coups de crosse de fusils et d'une balle dans la tête, avant que son corps soit jeté dans un canal. Le même jour, Karl Liebknecht, avec lequel elle a fondé la Ligue spartakiste, connaîtra le même sort. C'est à la femme de ce dernier, Sonia, que sont adressées ces Lettres de prison. À son plus grand étonnement, certainement, le lecteur y découvrira un véritable hymne, sans nul autre pareil, à la vie comme à la nature. D'un stoïcisme incomparable, en effet, Rosa Luxemburg s'attache, au fil des jours, aux mouvements du ciel et de ses couleurs, aux animaux, aux plantes qui peuvent l'entourer et qu'elle observe avec tendresse et félicité. Rien ne lui est indifférent, un moindre bourdonnement, la forme d'une pierre, les signes infimes du passage des saisons... Ce sont là des pages violemment émouvantes, d'une douceur sans équivalence. On pourrait presque dire : d'un grand bonheur. En ce sens, Marcel Conche a-t-il sans doute pleinement raison de noter que la sympathie de Rosa pour toutes les formes de la vie est si forte qu'elle trouve un réconfort dans la pensée que, quoi qu'il en soit de l'avenir de l'homme, des échecs humains, y compris de l'échec possible de la révolution, il y aura toujours la vie.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours


  • Auteur(s)

    Rosa Luxemburg

  • Traducteur

    ALIX GUILLAIN

  • Éditeur

    Marguerite Waknine

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    21/10/2022

  • Collection

    Les Cahiers De Curiosites

  • EAN

    9782493282088

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    66 Pages

  • Longueur

    21.8 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    112 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg (1870-1919) est née à Zamosc (Pologne) au sein d'une famille de commerçants juifs. Elle fait ses études à Varsovie mais est contrainte à l'exil en Suisse en raison de ses liens avec les mouvements socialistes révolutionnaires. En 1898, elle s'installe en Allemagne. Lors de la révolution russe de 1905, elle regagne clandestinement la Pologne où elle organise la propagande révolutionnaire. Arrêtée puis libérée, elle revient en Allemagne où elle écrit son ouvrage majeur : L'accumulation du capital. Durant la Première Guerre mondiale, son engagement pacifiste lui vaut d'être incarcérée presque sans discontinuité jusqu'en 1918. A sa libération, elle participe à la création du parti communiste allemand et à l'insurrection spartakiste de janvier 1919 à Berlin. Au lendemain de la répression sanglante, elle est de nouveau arrêtée. Le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg est assassinée.

empty