La propriété de la terre

À propos

Contre la doctrine dominante, Sarah Vanuxem démontre dans cet ouvrage que la propriété ne peut pas être conçue comme ce « pouvoir souverain d'un individu sur les choses ». Même dans le droit moderne, dans le code civil lui-même, dans ses racines romaines et médiévales, la propriété est prise dans la communauté - les choses sont enracinées dans le commun.
En montrant qu'il est possible d'accorder des droits aux lieux, Sarah Vanuxem permet de sortir, de l'intérieur même de notre droit, de la conception occidentale moderne - et de faire converger nos héritages juridiques avec les perspectives écoféministes et indigènes les plus radicales.



Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'écologie

  • EAN

    9782381140377

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    20.2 cm

  • Largeur

    13.2 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    156 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sarah Vanuxem

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Juriste, SARAH VANUXEM est enseignante-chercheuse à
l'Université de Nice Sophia-Antipolis et à l'Institut national
de la recherche agronomique (INRA). Son travail porte sur les
transformations que le droit émergent de l'environnement fait
subir à notre tradition juridique.

empty