Le juste équilibre : entre plaisir et souffrance

À propos

Il nous semble évident que le plaisir mène au bonheur. Pourtant, nous aimons souffrir. Nous sommes irrésistiblement attirés par des expériences douloureuses. Nous regardons des films qui nous terrorisent ou nous font pleurer ; nous grattons nos plaies ; nous mangeons des aliments trop épicés ; nous recherchons la peur exaltante des sports extrêmes ou le frisson des jeux BDSM ; nous nous usons au travail ; nous choisissons d'élever des enfants même si l'on sait pertinemment à quel point cela peut être difficile...
Paul Bloom, éminent psychologue, explore tous les plaisirs de la souffrance. En s'appuyant sur les découvertes révolutionnaires issues de la psychologie comportementale et cognitive, il montre comment la souffrance, lorsqu'elle est appropriée, ouvre la voie à un plaisir accru. Mais nous aspirons aussi à une vie qui a du sens, ce qui implique une certaine dose de lutte, d'anxiété et de déception. Or, les activités qui procurent le plus de satisfaction sont souvent celles qui exigent une forme de sacrifice. Nous sommes tous à la recherche du « juste équilibre » entre nos envies de plaisir et notre besoin de sens.
Brillamment argumentée et pleine d'esprit, cette enquête éclairante sur la nature humaine regorge d'informations inattendues et révèle comment résoudre nos paradoxes et parvenir au juste équilibre.


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Vie quotidienne & Bien-être > Bien-être > Développement personnel


  • Auteur(s)

    Paul Bloom

  • Éditeur

    Fyp

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    16/09/2022

  • Collection

    Essais Critiques

  • EAN

    9782364052208

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    336 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Bloom

Psychologue, né à Montréal, Paul Bloom est professeur émérite de psychologie et de sciences cognitives à l'université de Yale et professeur de psychologie à l'université de Toronto. En 2017, il reçoit le prix de la recherche Klaus J. Jacobs doté d'un million de dollars, qui distingue les contributions scientifiques exceptionnelles. Ses recherches sont publiées dans des revues scientifiques majeures telles que Nature et Science, tandis que ses articles de vulgarisation paraissent régulièrement dans The New York Times, The Guardian et Slate.

empty