À propos

L'imagination ne s'est pas d'emblée donnée à penser : elle s'est d'abord manifestée par ses productions - mythes, fantasmes, oeuvres d'art ... - et avant même de la reconnaître, la philosophie l'a d'abord refoulée et combattue. Force d'illusion pour Platon, « maîtresse d'erreur et de fausseté » pour Pascal, l'imagination n'a pourtant cessé de travailler, de manière souterraine, toute l'histoire de la philosophie. Loin d'être une fonction de l'esprit parmi d'autres, l'imagination est bien plutôt la « reine des facultés » (Baudelaire), celle qui rend possible l'exercice et la fécondité de toutes les autres, et permet à l'homme de donner forme et sens à son monde.

Cet ouvrage explicite la progressive découverte de l'imagination à travers l'étude de quatre moments décisifs de son histoire conceptuelle et des principaux auteurs qui l'ont pensée : (i) l'Antiquité et la Renaissance, où elle vaut comme sensibilité autant que comme illusion ; (ii) l'âge classique, qui la confronte à la raison, dans un jeu complexe d'attraction et de rejet ; (iii) les xviiie et xixe siècles, où la promotion de la sensibilité et de la création artistique lui permettent d'être reconnue dans son originalité ; (iv) le xxe siècle, qui se concentre sur l'imaginaire et sur ses oeuvres.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités


  • Auteur(s)

    Philippe Choulet, Arnaud Tomès, Marion Bet, Paula Galhardo-Cepil, Vincent Geny, Pierre Guenancia, Collectif

  • Éditeur

    Lambert-Lucas

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Date de parution

    19/09/2023

  • Collection

    Didac-philo

  • EAN

    9782359354201

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    420 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Arnaud Tomès

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Arnaud Tomès est professeur de philosophie en classes préparatoires à Strasbourg. Il est membre du Centre de recherches en philosophie allemande et contemporaine (Crephac), à l'université de Strasbourg, et du Centre Prospéro, à l'université Saint-Louis de Bruxelles. Il a écrit de nombreux articles et ouvrages sur Sartre, et a réalisé une nouvelle édition de L'Esquisse d'une théorie des émotionschez Hermann. Il a éga­lement publié Castoriadis, l'imaginaire, le rationnel et le réel (Demo­polis, 2015) et, avec Philippe Caumières, Pour l'autonomie : la philosophie politique de Castoriadis (L'Échappée, 2018).

Pierre Guenancia

  • Naissance : 1-1-1949
  • Age : 75 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Pierre Guenancia est professeur à l'Université de Bourgogne (Centre Georges Chevrier).

Collectif

.

empty