Minka ma ferme au Japon : reconstruire une ferme traditionnelle

Traduction BENJAMIN AGUILAR  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Minka Ma ferme au Japon, permet de rentrer dans la grande histoire des relations américanojaponaises et du Japon de l'après-guerre, par la petite histoire : celle d'un journaliste américain ayant une profonde détestation des Japonais - suite à l'attaque de Pearl Harbor -, et qui va changer radicalement au contact d'un Japonais.
Il évoque deux mondes et deux hommes que la grande histoire oppose et qui, pourtant, vont apprendre à s'apprécier grâce à l'acquisition par Roderick, sous l'impulsion du Japonais Yoshihiro Takishita -Yochan -, d'une ferme traditionnelle en ruine : une minka. Le démontage puis la reconstruction de la minka dans l'ancienne cité impériale de Kamakura, va cimenter durablement et profondément leur amitié, au point que Yochan deviendra le fils spirituel de Roderick.

Rayons : Littérature générale > Récit > Récit de voyage

  • Auteur(s)

    John Roderick

  • Traducteur

    BENJAMIN AGUILAR

  • Éditeur

    Elytis

  • Date de parution

    17/02/2022

  • Collection

    Grands Voyageurs

  • EAN

    9782356393258

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    386 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John Roderick

John Roderick (1914-2008) était un
journaliste américain, connu pour avoir couvert la Chine
communiste et suivi Mao Tsé-Toung dans la cité
troglodyte de Yan'an au milieu des années 1940.
Il a travaillé aux quatre coins du monde, et c'est au
Japon qu'il décide de s'installer en 1953 après avoir fait
la connaissance de Yoshihiro Takishita, qui deviendra
son fils adoptif.
Son livre recueille ses mémoires autour d'une minka -
habitat japonais traditionnel - le fil conducteur de sa vie
asiatique.

empty