La fin des fins
 / 

À propos

Fin de l'histoire et fin de la métaphysique, fin de l'homme et fin de l'auteur. La hantise de la fin aura été celle de toute une époque, peut-être de toutes les époques. Deux philosophes, Jean-Luc Nancy et Federico Ferrari, issus de deux cultures, appartenant à deux générations, évoquent la question dans un texte en deux actes et à deux voix où, méditant sur la « fin des fins », la pensée interroge les conditions de son perpétuel passage et de son continuel recommencement. « Peut-être n'y a-t-il aucun commencement ni aucune fin, et toujours un entre-deux, toujours un passage, un milieu qui n'est pas un lieu mais un élément où ça flotte entre un début et une fin qui n'ont jamais lieu. Le commencement et la fin sont au milieu de tout, invisibles, rapides comme un double éclair obscur. Ni commencement ni fin n'existent. Ce sont chaque fois des artefacts, des projections d'un besoin de fixer des bornes, de tenir des points fixes. En réalité tout a toujours déjà commencé et tout continue toujours à finir. »

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782350183664

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Luc Nancy

Jean-Luc Nancy a écrit sur l'art, la politique, sur le coeur qui lui a été greffé il y a dix-huit ans, et sur Mai 68. Proche de Derrida et de Philippe Lacoue- Labarthe, il est l'une des figures majeures de la philosophie contemporaine. Il est l'auteur de nombreux essais dont La communauté désoeuvrée et Dans quels mondes vivons-nous ? (Galilée) et de quatre autres petites conférences sur Dieu, la justice, l'amour, la beauté (réunies en un volume), Partir-Le départ et Vous désirez ?

empty