À propos

Salué comme son oeuvre la plus aboutie, le nouveau roman de John Banville devrait enfin permettre de faire découvrir aux lecteurs français l'un des plus grands stylistes de notre temps.
Qui est vraiment Axel Vander, le héros d'Impostures ? Une parabole magistralement construite, dans une langue superbe, autour du thème de l'usurpation d'identité. Éminent professeur de renommée internationale, Axel Vander vit en vieux misanthrope dans sa retraite dorée de Californie. Auréolé de la gloire des livres qu'il a écrits, mais dans une prison morale, affective et intellectuelle : sa femme Magda, morte, l'habite tel un fantôme, ne lui laissant pas plus de répit que le secret qui le ronge. Car Axel Vander est un imposteur, sur le point d'être démasqué par l'étrange jeune femme qui l'attend à Turin. Où rien ne se passera comme il l'avait manigancé.

Un roman envoûtant, plein de trouble et de sensualité, sur les vacillements du « moi » et la rédemption par l'amour.
Une réflexion à la fois poignante et grinçante sur la vieillesse, la folie, le dernier amour, et les masques derrière lesquels se cache un improbable « je ». Servi par une écriture ciselée au mot près, du grand art romanesque.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    John Banville

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    20/11/2003

  • Collection

    Romans Etrangers Laffont

  • EAN

    9782221092682

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    335 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    408 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John Banville

  • Naissance : 1-1-1945
  • Age : 79 ans
  • Pays : Irlande
  • Langue : Anglais (irlande)

Né à Wexford, en Irlande, en 1945, John Banville vit à Dublin. Depuis ses débuts, l'œuvre de cet « orfèvre des mots », auteur de quatorze romans - dont Éclipse, Impostures, La Mer (Booker Prize 2005) ou Infinis -, a été récompensée par de nombreux prix littéraires. Sous le pseudonyme de Benjamin Black, il écrit également des romans noirs.

empty