Pièces détachées
 / 

Pièces détachées (PRIX DU QUAI DES ORFEVRES 1993)

Prix du Quai des Orfèvres 1993

À propos

"Tes Colombiens, ce sont des méchants, dit le gars des Stups. Le plus grand, Irrazabal, a travaillé pour le cartel de Medellin. Je l'ai serré à Roissy en quatre-vingt-dix, mais le juge a estimé qu'il manquait de preuves pour l'inculper..." Des criminels aux motivations sans doute fort différentes avaient choisi le dimanche de permanence de mon équipe pour trucider à une demi-heure d'intervalle un paumé du quart monde et un toubib du beau monde.

" Chez Delteil, il suffit de lire et de laisser mourir... " (Robert Deleuse, Les maîtres du roman policier) " Delteil fait partie de cette nouvelle génération qui ramasse ses histoires dans les archives refoulées, l'ordinaire politique et quotidien, les beaux hasards de l'histoire... " (Marianne Alphant, Libération) " Delteil impose un regard impitoyable sur les mille et un événements de la vie quotidienne (...). Il invente des hypothèses qui peuvent paraître hardies ou extravagantes mais qui, si on les examine de près, ne le sont pas entièrement... " (Alexandre Lous, Le Magazine littéraire) Gérard Delteil, né en 1939, a publié une trentaine de romans policiers, dont N'oubliez pas l'artiste qui a obtenu le Grand Prix de Littérature policière.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782213030012

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    185 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Gérard Delteil

Né en 1939 à Paris, Gérard Delteil, Grand prix de la littérature policière pour N'oubliez pas l'artiste (1986), Prix du Quai des Orfèvres pour Pièces détachées (1993), est l'auteur de quelque 40 thrillers et romans noirs, salués pour la qualité de leur documentation, leur construction et leur rythme. Les éditions de l'Archipel ont publié en 2003 Les Pillards de Bagdad, « un thriller formidablement documenté à lire d'un souffle » (Le Parisien), et, deux ans plus tard, 2011, « scénario catastrophe fondé sur une menace bien réelle, celle d'une méga-inondation à Paris » (Le Nouvel Observateur).ÿÿAprès des études aux Beaux-Arts, il exerce pendant dix ans la profession de crayeur (dessinateur de trottoirs). Cette expérience lui a fourni la matière d'un de ses romans les plus connus, N'oubliez pas l'artiste (Fleuve Noir 1985, Folio 1992). De multiples petits boulots le conduisent au journalisme puis à l'écriture. Il a publié plus de cinquante romans noirs qui s'appuient le plus souvent sur des enquêtes (consacrées aux prisons, aux trafics de viande, aux dangers de l'industrie chimique) menées tant en France qu';à l'étranger. Aux éditions Liana Levi ont paru en 1985 Le Miroir de l'Inca et en 1987 Festin de crabes. Il a reçu le Prix Quai des Orfèvres 1993 pour Pièces détachées (Fayard).

empty