Charlie Hebdo ; la folle histoire d'un journal pas comme les autres Charlie Hebdo ; la folle histoire d'un journal pas comme les autres
Charlie Hebdo ; la folle histoire d'un journal pas comme les autres Charlie Hebdo ; la folle histoire d'un journal pas comme les autres
 / 

Charlie Hebdo ; la folle histoire d'un journal pas comme les autres

À propos

"Bal tragique à Colombey : un mort" : Charlie Hebdo est né, un jour de novembre 1970, d'un clin d'oeil irrévérencieux et d'une censure imbécile qui pensait faire taire définitivement l'impertinence. Lancé par des bricoleurs de génie qui s'appelaient Cavanna, Bernier, Cabu, Gébé, Reiser ou Wolinski, relancé, grâce à Cabu, par Val, Charb, Luz, Riss ou Tignous, le journal satirique occupe une place unique en France depuis cinquante ans.
Mort en 1981, il a ressuscité en 1992, a failli disparaître en 2009. Des terroristes ont voulu lui donner le coup de grâce en 2015. Pour la première fois, l'historien Christian Delporte relate les grandes heures de Charlie Hebdo dans un récit "de l'intérieur" où, s'attachant à montrer les hommes et femmes qui le conçoivent, il revient sur les grands combats qui ont marqué son histoire.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782081504998

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    350 Pages

  • Longueur

    21.6 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    482 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Christian Delporte

Christian Delporte est professeur d'histoire contemporaine et directeur du Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines de l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Spécialiste d'histoire politique et culturelle (xxe-xxie siècles). Il a notamment publié Images et politique en France au XXe siècle (Nouveau Monde éditions, 2006, La France dans les yeux et Une histoire de la communication politique de 1930 à aujourd'hui (Flammarion, 2007).

empty