Faire un feu (dossier Marjolaine Forest)

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par MARC CHENETIER

À propos

« Ce fut bientôt une avalanche qui déboula sans crier gare sur l'homme et sur le feu, et le feu fut effacé ! À l'endroit où il avait brûlé, il n'y avait plus qu'un manteau de neige fraîche informe. » Dans le Klondike, territoire hostile et désertique du grand Nord américain, un chercheur d'or prospecte, accompagné de son chien. Mal préparé à la rudesse de l'hiver, l'homme se laisse surprendre par le froid et n'a d'autre choix que de faire un feu pour survivre. Mais l'isolement et le manque d'expérience vont bientôt le plonger, lui et son animal, dans une situation critique.
Ce court récit d'aventure est un instantané de l'oeuvre de Jack London ; l'épopée vers le grand Nord, la survie dans des conditions extrêmes et le lien entre l'homme et l'animal sont des thèmes chers à l'auteur que l'on retrouve notamment dans ses romans L'Appel sauvage et Croc-Blanc.


Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Collège

Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles > Nouvelles


  • Auteur(s)

    Jack London

  • Traducteur

    MARC CHENETIER

  • Éditeur

    Folio

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    07/09/2017

  • Collection

    Folioplus College

  • EAN

    9782072737176

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    98 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty