Globe-trotter
 / 

À propos

Daniel Atias possède le visage que le narrateur de Globe-trotter a toujours rêvé de peindre. Ce dernier est canadien et, comme Atias, il bénéficie d'une bourse de séjour offerte par la petite ville de Banff, dans les Rocheuses canadiennes. Fasciné par son visage, il passe l'essentiel de son temps avec cet écrivain juif belgradois peu loquace, qui suscite sa curiosité. Lors d'une visite au musée de la ville, ils tombent sur les traces d'un certain Ivan Matulic, globe-trotter croate ayant résidé à Banff dans les années vingt. Apprenant que le petit-fils de ce Matulic vit à Calgary, tout près de là, ils l'invitent à passer une journée avec eux. Le duo devient trio, mais le narrateur se rend vite compte que la relation entre le petit-fils de Matulic et Daniel Atias porte en elle les déchirures d'un pays qui n'existe plus, l'ex-Yougoslavie. À la veille du départ d'Atias, lors d'une dernière excursion à trois, les tensions entre celui-ci et le petit-fils de Matulic deviennent de plus en plus évidentes... L'interrogation autour des fractures de l'Histoire et des conséquences sur l'identité de chacun reste au coeur de ce nouveau roman de David Albahari. La culpabilité, la fascination, le trouble, le désir et la difficulté de pardonner, tous ces sentiments sont magistralement évoqués par l'auteur dans un récit puissant et subtil.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070767526

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    215 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    285 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

David Albahari

David Albahari est né en 1948 à Pec, en Yougoslavie. Après des études de langue et de littérature anglo-américaines à l'Université de Belgrade, il publie en 1973 son premier recueil de nouvelles et en 1978 son premier roman. Il a été éditeur et aussi traducteur en serbo-croate d'auteurs tels que Nabokov, Bellow, Naipaul, Singer, Pynchon, Shepard, Updike. Ses oeuvres ont été traduites en diverses langues et, entre autres prix littéraires, il a obtenu en 1997, pour son roman L'Appât, le plus important prix littéraire yougoslave, attribué par l'hebdomadaire belgradois NIN au meilleur roman de l'année. Il vit depuis 1994 au Canada.

empty