À propos

Le 26 avril 1986, le réacteur nucléaire n° 4 de Tchernobyl explosait. Cet "accident industriel" sans précédent, qui allait être le point de départ du processus d'éclatement de l'Union soviétique, est encore l'objet d'évaluations controversées.
Galia Ackerman s'est rendue en Russie, en Ukraine et en Biélorussie, et a consulté l'abondante documentation disponible en russe. Elle a rencontré des acteurs politiques et scientifiques de premier ordre, ainsi que des témoins pour retracer de bout en bout l'histoire du "dernier grand chantier soviétique" et mettre en évidence la manière tragique dont il a été conduit, depuis la construction de la centrale jusqu'à la "liquidation" de la catastrophe. Plusieurs centaines de milliers de personnes, dont beaucoup sont mortes depuis, ont participé à cette opération. Aujourd'hui, huit à neuf millions de personnes vivent encore dans des territoires durablement contaminés par la radioactivité.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques


  • Auteur(s)

    Galia Ackerman

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    15/03/2007

  • Collection

    Folio Documents

  • EAN

    9782070340927

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    162 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    108 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Galia Ackerman

  • Langue : Francais

D'origine russe, Galia Ackerman vit en France depuis 1984. Docteure en histoire et chercheuse associée à l'Université de Caen, elle est spécialiste de l'Ukraine et de l'idéologie de la Russie post-soviétique. Elle est notamment l'auteure, aux éditions Premier Parallèle, du Régiment Immortel. La guerre sacrée de Poutine (2019). Elle a cofondé , en 2021, le journal en ligne Desk-Russie, dont elle est directrice de la rédaction.

empty