Mots du libraire

  • Sirius

    Stéphane Servant

    Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d'élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s'écoule doucement... jusqu'au jour où le mystérieux passé d'Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers. Stéphane Servant, avec tout son talent de conteur, nous plonge dans un univers post-apocalyptique aussi fascinant que vénéneux. Une lecture addictive !

    Le mot du libraire

    Un récit d'aventures dans un monde qui demain pourrait être le notre. Beaucoup de poésie dans ce conte écolo-philosophique où la nature, les animaux et les hommes ne devraient faire qu'un!! Enorme coup de coeur!!!!!!!!!!!!!!! (à partir de 13 ans)

    Justine - Les Pertuis

  • « Pénélope, tu n'es pas ici par hasard. Tu veux vivre quelque chose, ton coeur brûle, ta tête t'assaille de réflexions, mais tu refuses d'aller plus loin,tu refuses de plonger. Tu restes spectatrice et tu rumines. C'est ça ton grand voyage ? Tu sais, chaque individu a un rôle à jouer. Chaque personne peut utiliser la force de son esprit pour devenir acteur de son existence et du monde qui l'entoure. Ensemble, à force de réflexions et d'actions, nous ferons de ces ruines un palais. » Ceci est une odyssée. Un périple au coeur de nos doutes, de nos errances, de nos tempêtes. Pénélope ne sait plus quel chemin de vie emprunter. Les questions existentielles la bousculent. Qui suis-je ? Où vais-je ? Quel sens donner à mes choix ? En quittant son amour, son travail et sa ville natale pour rejoindre la Grèce, elle part en voyage à travers elle-même, mais aussi à travers l'histoire de la philosophie.

    Coup de cœur

    L'intelligence et la réflexion alliées à la romance et l'évasion, c'est tout le talent de la pétillante Marie Robert. Ce roman frais et plaisant est un vrai "feel good book" au sens noble du terme, en même temps qu'un voyage au pays de la philosophie, LE grand remède aux maux du monde moderne. On découvre et redécouvre d'une manière simple, claire, et avec beaucoup de gourmandise, les maîtres à penser de l'histoire, par le biais de Pénélope une jeune femme qui vit une profonde remise en question. A la fin de son odyssée, on est au début de la notre. On veut poursuivre cette quête et l'approfondir car on sent que cela fait un bien fou au corps, au coeur et à l'âme !! Alors Phi-lo-so-phons !

    Cécile - Les Pertuis

  • Dans le royaume d'Entremonde, la reine Blanche est privée de son trône, victime de la trahison de sa mère.
    Dans le monde d'En-Bas, le prince Maldoror, démon de haut rang, est chassé du pouvoir par sa soeur.
    On le sait, les histoires de famille finissent mal, en général...
    Leur rencontre scellera la naissance d'une passion et l'alliance de leurs intérêts. Blanche retrouvera son rang avec l'aide de son amant. L'amour serait-il plus fort que la guerre ?
    C'est sans compter sur la corruption du pouvoir et sur la fragilité des sentiments humains. Du haut de son trône, Blanche s'ennuie. Le monde d'En-Bas et ses ténèbres la fascinent. Le Mal serait-il plus fort que le Bien ?
    Blanche et Maldoror étaient amants, ils vont devenir ennemis. L'amour ne pèse pas lourd face à l'ivresse du pouvoir...
    Cette édition intégrale réunit les quatre tomes de Sortilèges, une saga à grand spectacle associant le lyrisme des textes de Jean Dufaux au dessin flamboyant de Jose Luis Munuera et aux couleurs de Sedyas. Ce conte cruel aux accents shakespeariens entremêle le gothique et le merveilleux, l'aventure et la fantasy, sans oublier l'amour et l'humour.
    Bienvenue dans l'univers envoûtant de Sortilèges !

    Amour, feu et sang

    Sous son allure de conte, Sortilèges regorge d'idées, de métaphores et de messages qui ne manqueront pas de faire réfléchir. Un univers où les apparences sont souvent trompeuses, où le bien et le mal changent sans cesse de visage, où les manigances politiques se mêlent aux batailles les plus inespérées... Il n'y a aucun doute, cette intégrale est l'occasion de découvir ou redécouvrir une pépite de la fantasy en BD, portée par des personnages forts, une intrigue captivante et des dessins tout bonnement prodigieux. ENORME COUP DE COEUR !

    Jonathan - La zone du dehors

  • Un conte moderne, à la fois sombre et lumineux, sur la quête de liberté d'un loup au coeur d'or.

    Le docteur Caboche détient la formule qui transforme la fourrure de ses loups en toison d'or... Il les élève dans un vaste hangar cerné de barbelés, dans lequel on ne vit pas vraiment : on est compté, enregistré, répertorié, tondu. On n'est qu'un numéro. C'est ici que naît 730.

    Un matin, une hirondelle entre dans le bâtiment et se blesse. 730 la recueille, la soigne. Quand il lui rend sa liberté, il glisse un oeil, sur les conseils du vieux loup 173, par la fente grâce à laquelle elle s'est enfuie - et découvre les sensations du dehors. D'après 173, il existerait là des loups libres... À dater de ce jour, 730 ne rêve que d'une chose : la liberté.

    la fuite des loups

    C'est l'histoire d'un loup presque comme les autres. Il avait un pelage doré comme tous les autres loups de l'histoire mais il était très malin.  Tous ces loups étaient élevés dans le magasin d'un docteur. Le pelage de tous ces loups était doré parce qu'il était en or. ... la suite plus tard ! ....

    Amal, 8 ans et demi, fils de libraire - Les Oiseaux Livres

  • Une terrible menace plane sur le toit-jardin comme elle plane sur la planète. Rien ne va plus depuis l'arrivée de nouveaux voisins pas vraiment écolos !
    PAS QUESTION DE RESTER BRAS CROISÉS !
    Pour nos journalistes, Armand, Lili, Violette, Oscar et Charlie, agir est une urgence. « Z'est notre avenir qu'est en zeu ! a dit le petit Charlie. Zi on fait rien, on est morts ! » « Ouaip ! aurait répondu Lili. On ne laissera pas les adultes encore tout saccager. On va défendre nos droits et la planète et on commence par le jardin ! »

    un journal d'enfant

    Cette histoire se passe à Paris dans un immeuble où il y a un jardin sur le toit. Il y a une famille qui vient louer un appartement et ne sont pas écolos, donc ils ne sont pas d'accord pour le jardin sur le toit. Les personnages principaux sont une bande d'enfants qui écrivent un journal pour leur copine qui a demménagé. J'ai aimé parce que l'on apprend des choses intéréssantes sur l'écologie et le journal est amusant.

    Sacha, 10 ans et demi, fils de libraire - Les Oiseaux Livres

  • Résumé :
    Marie, 18 ans, vient de perdre sa mère journaliste dans un accident de la route. En triant ses affaires, elle comprend qu'Irène s'intéressait aux conditions de fabrication d'un smartphone dernière génération et à un mystérieux individu lié à cette entreprise. Et si la mort de sa mère n'était pas accidentelle ?
    Avec l'aide de Léo, un jeune hackeur, et de sa marraine, reporter italienne, Marie reprend l'enquête et remonte la piste d'un trafic de minerais rares en Afrique. Elle apprend que son père a été assassiné avant sa naissance en Sierra Leone. Marie veut révéler au grand jour ce trafic et le nom des meurtriers de ses parents. Mais les voix de deux adolescents et d'une journaliste peuvent-elles faire le poids contre une entreprise internationale ?

    Le premier volet des aventures du Collectif Blackbone qui porte sur les « minerais du sang » en Afrique.
    Roman ado dès 15 ans.

    Oh my god!

    Pauline : J'adore!!! Un texte fort, sensible, dynamique. Un sujet original, bien documenté. des personnages hauts en couleur et nous n'attendons alors qu'une chose : la suite, et vite! Séverine: Très beau travail de recherches et d'écriture, bien rythmé autour de thématiques telles que : le greenwashing, l'hactivisme, l'exploitation des enfants pour l'extraction des métaux composants nos chers smartphones... Et ce, autour d'une enquête rondement menée par l'attachante et courageuse Marie qui ménera son combat jusqu'au bout. A mettre dans toutes les mains !

    Pauline et Séverine - Livres et Vous

  • 1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l'institutrice Prudence Crandall s'occupe d'une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah. La population blanche locale voit immédiatement cette " exception " comme une menace. Même si l'esclavage n'est plus pratiqué dans la plupart des Etats du Nord, l'Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d'une révolte sanglante.
    Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l'école si la jeune Sarah reste admise.Prudence Crandall les prend au mot et l'école devient la première école pour jeunes filles noires des Etats-Unis, trente ans avant l'abolition de l'esclavage. Nassées au coeur d'une communauté ultra-hostile, quelques jeunes filles noires venues d'un peu partout pour étudier vont prendre conscience malgré elles du danger qu'elles incarnent et de la haine qu'elles suscitent dès lors qu'elles ont le culot de vouloir s'élever au-dessus de leur condition.
    La contre-attaque de la bonne société sera menée par le juge Judson, qui portera l'affaire devant les tribunaux du Connecticut. Prudence Crandall, accusée d'avoir violé la loi, sera emprisonnée...La douceur du trait et des couleurs de Stéphane Fert sert à merveille ce scénario de Wilfrid Lupano (Les Vieux Fourneaux), qui s'est inspiré de faits réels pour raconter cette histoire de solidarité et de sororité du point de vue des élèves noires.

    Coups de coeur de la Librairie Livresse

    Blanc autour, de Stéphane Fert et Wilfrid Lupano, aux éditions Dargaud   C'est en 1832, au cœur de l'Amérique ségrégationniste et encore esclavagiste, que l'on retrouve l'histoire de la Canterbury Female school, première école à offrir une instruction aux jeunes filles noires. On suit l'aventure initiée par Prudence Crandall, une jeune institutrice du Connecticut, et qui a permis à de jeunes filles de couleurs, issues de divers horizons, d'avoir accès à une école. Cette bande-dessinée retrace les difficultés rencontrées, le racisme omniprésent, et les pressions qui ont été exercées sur ces jeunes femmes en quête de savoir. Et surtout la peur que semble faire émerger l'idée que des femmes, noires de surcroît, puissent avoir droit à une éducation, là où on ne les souhaitaient que dociles et obéissantes. C'est alors bien du pouvoir que peut donner l'accès à l'instruction que fait transparaître ce récit.  Un récit tiré de faits réels, engagé pour l'émancipation des femmes et des minorités ethniques en ce milieu du 19ème siècle.

    Livresse - LIVRESSE

  • Le voleur d'histoires

    Graham Carter

    • Kimane
    • 11 Février 2021

    Olivia aime les livres, et elle adore quand son papa lui lit des histoires. Elle s'imagine pirate courageuse, détective célèbre ou audacieuse exploratrice. Mais lorsqu'un étrange animal vole tous les livres du village, Olivia doit prendre son courage à deux mains et devenir elle-même une héroïne intrépide ! Arrivera-t-elle à attraper le voleur d'histoires ?

    Des livres, encore des livres...

    Album tendre et poétique dans lequel les livres sont de véritables trésors d'imagination. A partager avec son enfant sous la couette pour de doux rêves.

    Séverine - Livres et Vous

  • Manoug vit avec son Grand-Papa dans un pays où tous les gens sont heureux parce que précisément, ils ne font rien pour troubler leur sérénité. Sauf que Manoug, lui, n'est pas heureux. Guidé par Cocagne, un oiseau lyre, il décide de partir à la recherche du Pays du Bonheur. Mais existe-t-il vraiment ? N'y a-t-il qu'un seul chemin pour trouver le bonheur ? Ce voyage initiatique lui apprendra que le bonheur est là où sont les personnes qu'on aime.

    Un grand bonheur

    Un message d'une infinie simplicité d'un grand père pour son petit fils en quête d'un boneur absolu. Un vrai régal pour les yeux grâce aux illustrations magnifiques d Eric Puysboret et un texte à transmettre à tous

    Séverine - Livres et Vous

  • 1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l'institutrice Prudence Crandall s'occupe d'une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah. La population blanche locale voit immédiatement cette " exception " comme une menace. Même si l'esclavage n'est plus pratiqué dans la plupart des Etats du Nord, l'Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d'une révolte sanglante.
    Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l'école si la jeune Sarah reste admise.Prudence Crandall les prend au mot et l'école devient la première école pour jeunes filles noires des Etats-Unis, trente ans avant l'abolition de l'esclavage. Nassées au coeur d'une communauté ultra-hostile, quelques jeunes filles noires venues d'un peu partout pour étudier vont prendre conscience malgré elles du danger qu'elles incarnent et de la haine qu'elles suscitent dès lors qu'elles ont le culot de vouloir s'élever au-dessus de leur condition.
    La contre-attaque de la bonne société sera menée par le juge Judson, qui portera l'affaire devant les tribunaux du Connecticut. Prudence Crandall, accusée d'avoir violé la loi, sera emprisonnée...La douceur du trait et des couleurs de Stéphane Fert sert à merveille ce scénario de Wilfrid Lupano (Les Vieux Fourneaux), qui s'est inspiré de faits réels pour raconter cette histoire de solidarité et de sororité du point de vue des élèves noires.

    Coups de coeur de la Librairie Livresse

    Blanc autour, de Stéphane Fert et Wilfrid Lupano, aux éditions Dargaud   C'est en 1832, au cœur de l'Amérique ségrégationniste et encore esclavagiste, que l'on retrouve l'histoire de la Canterbury Female school, première école à offrir une instruction aux jeunes filles noires. On suit l'aventure initiée par Prudence Crandall, une jeune institutrice du Connecticut, et qui a permis à de jeunes filles de couleurs, issues de divers horizons, d'avoir accès à une école. Cette bande-dessinée retrace les difficultés rencontrées, le racisme omniprésent, et les pressions qui ont été exercées sur ces jeunes femmes en quête de savoir. Et surtout la peur que semble faire émerger l'idée que des femmes, noires de surcroît, puissent avoir droit à une éducation, là où on ne les souhaitaient que dociles et obéissantes. C'est alors bien du pouvoir que peut donner l'accès à l'instruction que fait transparaître ce récit.  Un récit tiré de faits réels, engagé pour l'émancipation des femmes et des minorités ethniques en ce milieu du 19ème siècle.

    Livresse - LIVRESSE

  • Presqu'îles

    Yan Lespoux

    • Agullo
    • 21 Janvier 2021

    Un coin secret de champignons. Un tracteur en boîte de nuit. Une vierge phosphorescente. Un concert fantôme. Des chemins de sable qui serpentent entre les pins jusqu'à l'océan.
    L'envie de partir et le besoin de rester...
    Presqu'îles, ce sont des tranches de vie saisies au vol, tour à tour tragiques ou cocasses qui, à travers les portraits de personnages attachés de gré ou de force à un lieu, les landes du Médoc, parlent de la vie telle qu'elle est, que ce soit là ou ailleurs. Au fur et à mesure que ces textes courts se répondent et s'assemblent, un monde prend forme. Celui de celles et de ceux dont on ne parle pas forcément, que l'on ne voit pas toujours.
    /> Sans pathos, au plus près de son sujet, Yan Lespoux dessine un archipel de solitudes qui touche à l'universel.

    Coup de cœur

    Les Landes du Médoc – mais qui nous paraissent bien familières, avec leurs pinèdes mystérieuses, leur ruralité mise à mal, et l’autochtone des bois croqué en 33 histoires courtes aux chutes bien senties. On adore.

    Marion - Le Vent Délire

  • Sorcery of thorns

    Margaret Rogerson

    • Bigbang
    • 16 Septembre 2020

    Tous les sorciers sont maléfiques. Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d'une des Grandes Bibliothèques d'Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D'ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d'encre, semant mort et destruction. Et c'est Elisabeth qui se retrouve accusée de l'avoir libéré.
    Forcée de comparaître devant la justice à la capitale, elle se retrouve prise au coeur d'une conspiration vieille de plusieurs siècles. Bien malgré elle, elle n'a d'autre choix que de se tourner vers son ennemi Nathaniel, et son mystérieux serviteur, Silas. Car ce ne sont pas seulement les Grandes Bibliothèques qui sont en danger, mais le monde entier... et face à ce terrible complot, Elisabeth va devoir remettre en question tout ce qu'elle croyait jusqu'ici, y compris sur elle-même.

    Gros coup de coeur !

    Un roman de fantaisie d'une écriture douce et fine qui allie l'amour des livres avec un nouvel univers magique à découvrir, le tout servi par un personnage féminin très fort qui ne se laisse pas marcher sur les pieds !

    LIVRESSE

  • Presqu'îles

    Yan Lespoux

    • Agullo
    • 21 Janvier 2021

    Un coin secret de champignons. Un tracteur en boîte de nuit. Une vierge phosphorescente. Un concert fantôme. Des chemins de sable qui serpentent entre les pins jusqu'à l'océan.
    L'envie de partir et le besoin de rester...
    Presqu'îles, ce sont des tranches de vie saisies au vol, tour à tour tragiques ou cocasses qui, à travers les portraits de personnages attachés de gré ou de force à un lieu, les landes du Médoc, parlent de la vie telle qu'elle est, que ce soit là ou ailleurs. Au fur et à mesure que ces textes courts se répondent et s'assemblent, un monde prend forme. Celui de celles et de ceux dont on ne parle pas forcément, que l'on ne voit pas toujours.
    /> Sans pathos, au plus près de son sujet, Yan Lespoux dessine un archipel de solitudes qui touche à l'universel.

    Coup de cœur

    Les Landes du Médoc – mais qui nous paraissent bien familières, avec leurs pinèdes mystérieuses, leur ruralité mise à mal, et l’autochtone des bois croqué en 33 histoires courtes aux chutes bien senties. On adore.

    Marion - Le Vent Délire

  • La Frontera, une zone de non-droit séparant le Mexique des États-Unis. C'est là que sévit le Coyote. Personne ne connaît son nom, mais à quoi bon ? Il est le Coyote, tout simplement. Celui dont la mission divine est de sauver des enfants mexicains en leur faisant passer clandestinement la frontière vers la terre promise. La Virgencita veille sur eux - et sur lui, son guerrier sacré, son exécuteur des basses oeuvres. Autour de lui, d'autres habitants de la zone, confrontés eux aussi à la violence, au deuil, au désespoir. Tous résolus à se soulever contre un monde qui fait d'eux des indésirables. Cavales, fusillades, cartels, sacrifices sanglants, fantômes et divinités vengeresses... L'heure de la revanche latina a sonné.

    Après Santa Muerte, on retrouve avec bonheur l'écriture viscérale, puissante et singulière de Gabino Iglesias, qui confirme son statut de grand maître du barrio noir. Roman choral de la communauté latino, Les Lamentations du coyote est un conte horrifique parfaitement maîtrisé, un coup de pied indispensable à la société américaine, qui envoie tout valser.

    Coup de cœur

    Un roman habité par la folie, la noirceur et la bizarrerie de cette frontera. Un grand roman noir hanté par le drame horrifique de destins extrêmement touchants.

    Nicolas - Le Vent Délire

  • Dans cette région désolée des Appalaches que l'on appelle la Rust Belt, la vie ressemble à une damnation. C'est un pays d'hommes déchus où l'alcool de contrebande et la religion font la loi, où les femmes n'ont pas d'histoire. Élevée dans l'ombre de son père, un prêcheur charismatique, Wren, comme sa mère avant elle, semble suivre un destin tout tracé. Jusqu'au jour où un accident lui donne l'occasion de reprendre sa vie en main.

    Ce premier roman inoubliable, qui dépeint la lutte de deux générations de femmes pour devenir elles-mêmes dans un pays en pleine désolation, annonce la naissance d'une auteure au talent époustouflant.

    Coup de cœur

    L'histoire d'une amitié profonde entre deux femmes dans un monde d'hommes, celui des prêcheurs illuminés et des moonshiners, cachés au fin fond des Appalaches. Un roman haletant sur la nature américaine, dans tous les sens du terme.

    Marion - Le Vent Délire

  • Mbéla est une enfant qui n'en fait qu'à sa tête et ne se satisfait de rien. Un jour, elle réclame à ses parents un instrument de musique. Mbéla choisit une kora, instrument au son cristallin, mais le marchand met en garde la petite fille : « La kora résonne avec le coeur de celui qui en joue ! ». Mbéla devra alors apprendre à grandir et à s'ouvrir aux autres...

    Un coup de coeur de la Librairie Générale

    Entendez-vous le son mélodieux de la kora ? Peut-être pas, mais voici justement l'occasion de le découvrir à travers ce bel album qui nous mène en Afrique, grâce à la jolie histoire d'Ebokéa qui aime à nous conter les légendes de son pays et aux illustrations colorées désormais bien connues de Lucile Placin. Mbéla était une petite princesse. Non pas de celles qu'on nomme ainsi du fait de leur rang mais tout simplement parce qu'elle se conduisait comme telle et qu'elle n'avait même pas à lever le moindre petit doigt pour obtenir tout ce qu'elle voulait. Ses cris et ses caprices faisaient régner la terreur auprès de ses parents et serviteurs qui se pliaient en quatre pour elle. Mais jamais rien ne trouvait grâce à ses yeux. Il en fut ainsi jusqu'au jour où elle jeta son dévolu sur une kora. Le vendeur l'avertit bien pourtant: "Attention, cet instrument résonne avec le cœur de celui qui en joue". Seulement son cœur était si dur et si mauvais que la kora eut des effets magiques qui la laissèrent bien seule et lui firent comprendre qu'au lieu d'être capricieuse, il valait mieux profiter des siens. Son cœur changea alors et le son de la kora résonna avec une mélodie bien plus belle...

  • Peer Gynt T.1

    Antoine Carrion

    • Soleil
    • 17 Février 2021

    Peer Gynt est l'adaptation en deux tomes d'une pièce de théâtre d'Henrik Ibsen. Cet opus adapte les actes I, II et III, le second, les actes IV et V. Antoine Carrion propose une relecture inspirée par le romantisme du XIXe siècle afin d'en épouser les reliefs dramatiques. Peer Gynt se rêve empereur, faisant le tour du monde. Des ambitions loin de son quotidien de paysan. Mais tout a un prix...

    Un coup de coeur de Krazy Kat

    Adapter du théâtre en bande dessinée n’est pas si simple. Et quand il s’agit d’une pièce norvégienne, de cinq heures en vers et en musique, la gageure parait monumentale. Pari réussi pour Antoine Carrion qui insuffle à son adaptation de Peer Gynt (par Erik Hibsen) une poésie virevoltante qui nous saisie et nous émeut. Ses dessins superbes, sorte de version romantique et noire de Miyazaki, sont servis par une maquette splendide qui simule admirablement lever et baisser de rideau et changements d’acte. La traduction est également soignée et l’ensemble nous rend impatients de découvrir le livre deux qui reprendra les actes quatre et cinq de la pièce.

    Matthieu

  • Désiré, balayeur de la Ville de Paris, trouve dans le métro une sacoche oubliée, contenant un ordinateur. Et lorsqu'il découvre à l'écran les premières pages d'un roman, cette lecture réveille en lui un enthousiasme bien enfoui depuis son départ de la lointaine île Maurice. Cet immigré à la vie humble, qui connaît les mots mais ne sait pas bien les écrire, sollicite l'aide de Marie, une bénévole en association, pour adresser un courrier des plus audacieux à l'auteur : l'ordinateur ne lui sera restitué que s'il donne une suite à l'histoire.

    Débute alors la correspondance entre Désiré et l'apprenti romancier Alexandre, cuisinier d'origine bretonne, sous le coup d'une rupture amoureuse. Comme, justement, Alexandre ne sait quoi faire de Sophie - son personnage victime d'un mal rare, mais réel : le syndrome de l'accent étranger -, il va mettre Désiré à contribution en lui demandant des idées.

    L'aventure commence pour ces deux hommes que rien ne prédestinait à se rencontrer : un cheminement sensible, drôle, douloureux aussi. Au long de ce premier roman jubilatoire plein de surprises, les différents protagonistes s'aideront-ils mutuellement à surmonter leurs blocages pour donner un nouveau sens à leur vie ?

    coup de coeur

    Coup de coeur pour ce 1ere roman, qui aborde avec délicatesse,  humour et optimisme le difficile sujet de l'intégration. Une très belle lecture.

    lydie - Le Coureau

  • Retrouve-moi

    Lisa Gardner

    Découverte macabre à Boston : quatre membres d'une même famille sont retrouvés sauvagement assassinés chez eux. La mère, deux de ses enfants et son compagnon. Seule une personne semble avoir échappé au massacre : Roxanna, 16 ans, la fille aînée. Des témoins affirment l'avoir vue sortir promener les chiens avant les coups de feu. Heureux hasard ou aveu de culpabilité ?
    En plongeant dans le passé de Juanita Baez, la mère des enfants, l'enquêtrice D. D. Warren découvre une histoire tourmentée, entre alcool, violences et familles d'accueil, qui pourrait laisser croire à une vengeance. Pourtant, plus elle avance dans l'enquête, plus la voix de Roxanna, victime ou suspecte, semble la supplier en silence : «Retrouve-moi»...

    Enfin!

    Le nouveau Lisa Gardner enfin! Comme toujours, ça marche... On commence avec hâte cette nouvelle enquête et on ne peut plus s'en décrocher! Et quel plaisir de retrouver Flora, notre justicière, déjà apperçue à deux reprises... C'est génial!!!

    Pauline - Livres et Vous

  • L'estuaire d'Urdaibai, poumon de la Biscaye au Pays Basque (déclaré réserve de la biosphère par l'Unesco), paradis qui vit au rythme des marées, voit soudain sa tranquillité mise à mal par le meurtre inexpliqué de plusieurs femmes, âgées d'une cinquantaine d'années. Ane, une jeune inspectrice de Bilbao, férue de surf et de mythologie celte, est aux commandes d'une nouvelle unité d'élite pour résoudre l'affaire avant que la presse ne fasse souffler un vent de panique sur toute la région. L'enquête ne tarde pas à révéler que les victimes ont toutes en commun un pétale de tulipe sur le corps et une année blanche dans leur CV.  

    Coup de cœur

    Un thriller percutant, à l'atmosphère nimbée de mystère, dans les contrées du Pays Basque espagnol. Anne Cestero, jeune sous-officière rock'n roll se retrouve à la tête d'une petite équipe afin de stopper un tueur en série à l'étrange signature... En effet, il dépose chaque fois près de sa victime, une variété unique de tulipe. L'auteur maintient un suspens à couper le souffle tout au long de son roman, avec des personnages profonds, tout en créant une ambiance et un décor envoûtants. De Guernika à Mundaka, en passant par la Galice, la brume se lève peu à peu, et la traque bat son plein. Un excellent 1er roman, parfaitement maîtrisé pour frissonner d'angoisse et de plaisir.

    Cécile - Les Pertuis

  • Lassée de participer au cirque social qu'elle observe quotidiennement à Montréal, Anouk quitte son appartement pour une cabane rustique au Kamouraska, là où naissent les bélugas. Encabanée dans le plus rude des hivers, elle apprend à se détacher de son ancienne vie et renoue avec ses racines. Couper du bois, s'approvisionner en eau, dégager les chemins, les gestes du quotidien deviennent ceux de la survie.
    Débarrassée du superflu, accompagnée par quelques-uns de ses poètes essentiels et de sa marie-jeanne, elle se recentre, sur ses désirs, ses envies et apprivoise cahin-caha la terre des coyotes et les sublimes nuits glacées du Bas-Saint-Laurent.

    Coup de cœur

    Il faut lire "Encabanée", il faut découvrir la voix douce et déterminée de Gabrielle Filteau-Chiba. Une bouffée d'air non pas frais mais gelé ! Et c'est finalement comme cela que l'on se sent pleinement vivant. Merveilleux Québec, qui nous offre une merveilleuse nature, et l'on est nombreux à rêver de faire comme Anouck, le double de papier de l'auteure, tout laisser, tout planter, tout abandonner, pour revenir à l'essentiel, se redécouvrir, avoir le temps, et se révéler. Tout changer pour goûter vraiment la vie. Un roman incontournable, dans une langue pleine de charme, ou plutôt pleine de "perles" comme aime la définir Gabrielle Filteau-Chiba. Laisser-vous encabaner, vous allez adorer.

    Cécile - Les Pertuis

  • Le passeur

    Stéphanie Coste

    Quand on a fait, comme le dit Seyoum avec cynisme, « de l'espoir son fonds de commerce », qu'on est devenu l'un des plus gros passeurs de la côte libyenne, et qu'on a le cerveau dévoré par le khat et l'alcool, est-on encore capable d'humanité ?
    C'est toute la question qui se pose lorsque arrive un énième convoi rempli de candidats désespérés à la traversée. Avec ce convoi particulier remonte soudain tout son passé : sa famille détruite par la dictature en Érythrée, l'embrigadement forcé dans le camp de Sawa, les scènes de torture, la fuite, l'emprisonnement, son amour perdu...
    À travers les destins croisés de ces migrants et de leur bourreau, Stéphanie Coste dresse une grande fresque de l'histoire d'un continent meurtri. Son écriture d'une force inouïe, taillée à la serpe, dans un rythme haletant nous entraîne au plus profond de la folie des hommes.

    Coup de coeur

    Une lecture en apnée dont on ne sort pas indemne pour cet excellent premier roman tendu et impitoyable !

    Cécile - Le Passeur

  • Un homme se retrouve en prison. Brutalisé dans sa mémoire et dans sa chair, il décide avant de mourir de nous livrer le récit de son destin.

    Écrit dans un élan vertigineux, porté par une langue aussi fulgurante que bienveillante, Le Démon de la Colline aux Loups raconte un être, son enfance perdue, sa vie emplie de violence, de douleur et de rage, d'amour et de passion, de moments de lumière... Il dit sa solitude, immense, la condition humaine.

    Le Démon de la Colline aux Loups est un premier roman. C'est surtout un flot ininterrompu d'images et de sensations, un texte étourdissant, une révélation littéraire.

    Coup de Coeur

    Un gros coup de coeur pour ce roman sombre et cruel d'une puissance vertigineuse ! "Le démon de la colline aux loups" est de ces grands romans inoubliables que l'on lit d'une traite et qui remue encore longtemps après l'avoir refermé ! 

    Cécile - Le Passeur

  • Tchernobyl, 1986. Lena et Ivan sont deux adolescents qui s'aiment. Ils vivent dans un pays merveilleux, entre une modernité triomphante et une nature bienveillante. C'est alors qu'un incendie, dans la centrale nucléaire, bouleverse leur destin. Les deux amoureux sont sépares. Lena part avec sa famille en France, convaincue qu'Ivan est mort. Ivan, de son côté, ne peut s'éloigner de la zone, de sa terre qui, même sacrifiée, reste le pays de ses ancêtres. Il attend le retour de sa bien-aimée. Lena grandit dans un pays qui n'est pas le sien. Elle s'efforce d'oublier. Un jour, tout ce qui est enfoui remonte, revient, et elle part retrouver ce qu'elle a quitté vingt ans plus tôt.

    Finaliste du prix Stanislas.
    Sélection Jeunes Talents 2019 des librairies Cultura.

    Coup de coeur

    Alexandra Koszelyk nous emporte sur les terres maudites de Pripiat dans cette tendre histoire d'amour ! Un texte déchirant qui fait renaitre la catastrophe de Tchernobyl et met en lumière la question de l'idendité et du déracinement.   

    Cécile - Le Passeur

empty