Sable polaire

  • Via crucis

    Benoît Grelaud

    14 adolescents se réveillent en pleine montagne. Ils ne se connaissent pas mais une montre à leur poignet les encourage séverement à rejoindre un bunker. Trek où une menace invisibile et terrifiante se fait sentir. À l'approche du premier bunker, l'un des adolescents a disparu. Il sera retrouvé horriblement mutilé. Chaque jour, des cartons les attendent avec quelques vivres, du matériel et une carte. Ils découvrent, terrifiés, des griffures et des inscriptions mystiques sur le béton des abris. Quelle est cette menace ? Les tensions et les paranoïas surgissent au sein du groupe...

  • Sur les ruines d'un monde post-effondrement,
    trois générations de femmes se
    retrouvent dans un bunker avec des androïdes
    dernière génération à leurs côtés.

  • Quand il était enfant, l'inspecteur Manier ne faisait pas que donner de l'avoine imaginaire à son vélo. Il regardait aussi les étoiles d'en haut avec le télescope de son père. Et il rêvait d'immensité et de poésie. Il ne sait pas quand c'est arrivé exactement. A partir de quel moment il a baissé la tête. Mais c'est arrivé, sans crier gare. Et il est passé du monde d'en haut. au monde d'en bas. Ce monde du terre terre, dans lequel le ciel n'est plus invité. De temps en temps, entre deux coups de pelle. il lève les yeux sur Nicole et la regarde. La pleine lune éclaire ses mèches blond platine, et ses sourcils aussi, et ça lui donne des airs de poupée de porcelaine. C'est sûr qu'il y a des zones d'ombre dans cette histoire de banquier disparu, puis "Woooh", puis "Splash", puis "Baoum" pour de bon. Même Nicole est une zone d'ombre. Et c'est ça qu'il aime tellement chez elle. Tiens, Bertrand sort de la maison et s'avance vers lui. Mais pourquoi il le regarde comme ça ? Et qu'est-ce qu'il cache donc derrière son dos ? Une comédie sanglante qui vous fera rire à chaque page !

empty