Odile Jacob

  • 613

    Tobie Nathan

    Abraham Abadie, c'était un bon gros psychiatre bien tranquille. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à lui cavaler au train ? Ce clodo, d'abord, et puis cette bande de Bongolais, la DST, et le Mossad par-dessus le marché. Voilà que Dieu s'y mettait lui aussi. Mais il avait les nerfs solides , le psychiatre. Les nerfs, c'était son métier, après tout ! Professeur à l'université Paris-VIII, Tobie Nathan est notamment l'auteur de « L'Influence qui guérit » aux Éditions Odile Jacob. Il a également publié plusieurs romans, dont « Saraka Bô » , qui a été porté à l'écran.

  • Le fils caché de la lune

    Eric Nataf

    Éric Nataf est médecin, radiologue, auteur de plusieurs livres parmi lesquels Autobiographie d'un virus et Le Mal par le mal, qui ont été de grands succès. Qu'arriverait-il si un être humain naissait sur une autre planète ? Qu'il y passait toute sa vie dans des conditions très différentes de celles de la Terre ? Cet « extraterrestre » mériterait-il encore le nom de Sapiens ? Fin 1972 : malgré le succès technologique d'Apollo 17, l'envoi des missions habitées vers la Lune est abandonné par l'administration américaine. Il reste pourtant, dans les hangars de Cape Canaveral, d'ultimes lanceurs Saturne V flambant neufs. Germe dans l'esprit de Mauser, un personnage au passé trouble, membre éminent de la Nasa, l'idée d'une mission cachée. Le projet est fou. Envoyer dans le plus grand secret, sur la Lune, une tueuse en série promise à la chaise électrique. Détail qui compte : la belle Herma est enceinte. Quel sera le destin de son fils, Abel, qui grandira sur la Lune ? Un thriller scientifique à l'intrigue époustouflante. Une odyssée de l'espace alliant angoisse, horreur, vengeance, inattendu et humour. 

  • Le pacte d'atropos

    Serge Braun

    Le commissaire Jordan ne se doutait pas que l'arrestation de Philippe Humbert, assassin très atypique, serait le prélude à l'affaire la plus extraordinaire de sa longue carrière. Le mobile, qui demeure obstinément mystérieux, est en fait d'une implacable logique. Le Pacte d'Atropos en dénoue une à une les étapes, menant le lecteur de la campagne d'Égypte menée par Bonaparte aux recherches biologiques actuelles sur l'apoptose - mort cellulaire programmée - et à une vaste réflexion sur l'indéfectible lien entre la vie et la mort. Un polar allégorique qui mêle suspense, science, histoire et mythologie. Serge Braun est directeur scientifique de l'AFM-Téléthon et membre de l'Académie nationale de pharmacie. Il a déjà publié Le Syndrome de Babel aux éditions Odile Jacob. 

  • « Nous sommes primitifs. Primitifs. Nous étions là avant vous; nous vous survivrons. Nous ne sommes pas vivants; nous ne sommes pas morts non plus. Nous n'avons pas d'avant, pas d'arrière; pas d'endroit, pas d'envers. Sous tous les angles, nous sommes les mêmes. Que nul ne s'y trompe ! Nous sommes des prédateurs. » Quel est cet ennemi invisible qui menace l'humanité ? C'est ce que va tenter de découvrir le Dr Max Journo, au péril de sa vie, mais aussi de celle de ses semblables.Éric Nataf est médecin, radiologue, échographiste spécialisé en gynécologie, chargé d'enseignement à l'hôpital Cochin. Autobiographie d'un virus est son premier roman.

  • Voilà deux ans que la fille unique de Mathis Clay'h, avocat, a disparu une nuit sans laisser de traces. Depuis, divorcé, dépressif et insomniaque, il tente de surmonter sa douleur en assurant des permanences pénales qui le font errer des parloirs des commissariats aux couloirs des tribunaux. L'apparition soudaine d'un tueur en série et maître chanteur, dont le procès est imminent, va le plonger dans un effroyable dilemme : réussira-t-il à faire acquitter ce psychopathe criminel pour obtenir la vérité sur la disparition de sa fille ? Et si elle était toujours en vie ?Saisissant et haletant, le nouveau roman judiciaire de Laura Sadowski nous entraîne dans une enquête terrifiante doublée d'une quête bouleversante.

  • « Pourquoi rouvre-t-on cette affaire si longtemps après ? Sûrement un ordre d'en haut. Le préfet ? Un député ? Le président de la République ? Le pape ? Inutile d'y penser. Il faut respecter la consigne de la plus grande discrétion ! Le seul à connaître la véritable raison de ma présence, c'est ce maire logorrhéique, un vrai moulin à paroles. Pourtant je n'ai pas le choix, ses propos sont le seul moyen de reconstituer ce qui s'est passé l'année où Rosetta a été tuée : le seul espoir de découvrir quelque chose. Je ne peux qu'écouter. »Dans un village perdu du Piémont, un commissaire enquête sur la mort tragique de Rosetta survenue quelque vingt ans plus tôt. Affaire de famille ? Crime politique ? Fausses pistes, renseignements sibyllins, mythologie locale - l'enquête progresse tant bien que mal dans un milieu hostile et fermé. Pénétrant peu à peu dans le labyrinthe du passé qu'on a effacé à dessein, parviendra-t-on à reconstituer la vérité ?« Perissinotto joue des clairs-obscurs, des atmosphères de déliquescence, met en images des mélancolies lointaines. Tel Simenon ou comme l'Islandais Arnaldur Indridason, le Turinois a fait le choix du roman à énigmes pour appréhender le côté obscur de notre monde, ses défaillances, ses injustices, ses abominations. » Télérama.?Alessandro Perissinotto est professeur de sémiologie à l'Université de Turin. Il est notamment l'auteur de La Chanson de Colombano, d'À mon juge et de La Dernière Nuit blanche.

  • 1962

    Bernard Besson

    Le monde est au bord de l'apocalypse. Les Soviétiques pointent des missiles en direction des États-Unis depuis l'île de Cuba. Nikita Khrouchtchev et John F. Kennedy engagent un bras de fer, et la planète vit sous la menace d'une guerre nucléaire. À Washington, Gordon Blake, le chef de la NSA, ne parvient plus à décrypter les messages russes qu'il intercepte. Le président Kennedy se tourne alors vers de Gaulle, qui ne pourra pas refuser de prêter main-forte au monde libre. Mais qui est vraiment Otto Heinner, cet ancien officier de la Légion étrangère que la France considère comme son meilleur traducteur, celui qui saura venir au secours d'une Amérique en proie à la panique ? Quels sont ses liens avec l'OAS et son rôle dans la guerre d'Algérie ? C'est la paix ou la guerre qui se joue dans ces heures terribles d'octobre 1962. Du bureau ovale de la Maison Blanche au Kremlin, des rues d'Alger à l'Élysée, Bernard Besson nous plonge dans l'oeil du cyclone, là où se noue le destin du siècle et où se tissent les guerres de pouvoir, là où l'inconscience, le cynisme, la fièvre et le crime entraînent les hommes et les nations. Auteur de plusieurs thrillers remarqués, notamment Main basse sur l'Occident et Groenland, Bernard Besson est l'un des plus talentueux représentants du roman d'espionnage à la française. Ancien directeur de cabinet aux RG, puis à la DST, contrôleur général honoraire de la police nationale et expert en intelligence économique, il plonge le lecteur dans les arcanes les plus secrets et souvent les plus terrifiants des guerres de pouvoir du monde contemporain. 

  • Credo

    Prevost-Jf

    Le 13 juin 2004, l'analyse génétique d'un sang miraculeux donne au Vatican la preuve de l'existence de Dieu. Cette information est immédiatement classifiée « secret pontifical ». Un seul homme peut la lire : il s'appelle Jon Cooper. En suivant la course mystérieuse et sanglante de cet astronaute, partez à la découverte de la vérité sur le linceul de Turin. Une épopée qui mêle les temps et les lieux, les styles et les genres, qui croise théologie, génétique, histoire et physique quantique, et où il est ni plus ni moins question... du destin de notre monde et de la nature du temps. Jean-François Prévost est professeur de droit et avocat au barreau de Paris.

  • Groenland

    Bernard Besson

    « Dans un craquement de fin de monde, la région du Lauge Koch Kyst quittait le Groenland pour rejoindre la baie de Baffin. Une monstrueuse crevasse, profonde de plusieurs centaines de mètres, s'élargissait au milieu de l'île-continent. Une hache invisible venait de séparer la calotte glaciaire en deux morceaux. »Ainsi s'ouvre le nouveau thriller de Bernard Besson. La violence ici n'est pas seulement celle de la mort annoncée des glaces arctiques. Un bateau de la compagnie française de prospection géologique Terre Noire se trouve dans les parages et est en danger. Mais que fait donc aussi à errer sur la banquise un tueur professionnel richement payé pour s'attaquer à des scientifiques qui y mènent des explorations ? Que recherche exactement Terre Noire ? Et sa concurrente canadienne North Land ?Deux anciens des services de renseignement français, John Spencer Larivière et sa compagne eurasienne Victoire, vont devoir démêler l'écheveau... Ils découvriront que, dans le silence glacé du Grand Nord, c'est une guerre sans merci qui se livre. L'un des premiers thrillers sur fond de réchauffement climatique.?Contrôleur général honoraire de la police nationale et expert en intelligence économique, Bernard Besson a signé Main basse sur l'Occident.

  • L'origine du sexe

    Sadowski-L

    Dans un Paris sombre et gris, un meurtre va rapprocher deux univers que tout sépare. Le corps de Daphné Jenken, grande bourgeoise de l'Ouest parisien et épouse modèle d'un éminent chirurgien spécialiste des greffes, est retrouvé sans vie dans un hôtel miteux du 18e arrondissement. Déterminée à découvrir la vérité sur sa mort, sa soeur s'attache les services d'un ancien policier devenu journaliste. Qui pouvait bien en vouloir à cette jeune femme bien sous tout rapport ? Qui est le mystérieux Somaly dont le nom surgit de nulle part ? Et que cache l'énigmatique professeur Cassan ?Aux côtés de la capitaine de police chargée de l'enquête, ils vont peu à peu mettre au jour une réalité effrayante. Daphné Jenken ne menait pas une vie aussi lisse qu'on pouvait le croire...Au croisement de la science-fiction et du roman policier, Laura Sadowski retrouve la veine de la littérature gothique et revisite le mythe de Frankenstein.

  • Exfiltration

    David Ignatius

    De Téhéran, un scientifique iranien qui se fait appeler Docteur Ali envoie un message codé à la CIA sur l'état des recherches nucléaires au pays des mollahs. Harry Pappas est chargé par l'Agence de déterminer s'il est crédible. Mais le temps presse : la Maison Blanche veut absolument des informations pour justifier une intervention en Iran. Les erreurs qui ont conduit au désastre irakien vont-elles recommencer ?Pour éviter une guerre inutile, une seule solution : en apprendre plus de Docteur Ali. Mais comment faire ? Harry Pappas va se tourner vers ses chers amis anglais...David Ignatius continue à réinventer le roman d'espionnage face aux enjeux de notre temps !Un petit bijou de tension, d'action et de malice, dans la lignée de L'Espion qui venait du froid ou de La Compagnie.

  • Maître Nicolas Kléber appartient à cette catégorie de jeunes gens à qui tout sourit : il est beau, brillant et promène à son bras une ravissante créature. Il doit justement la rejoindre dans quelques heures sur les cimes enneigées de Chamonix pour fêter le Nouvel An. Mais, avant cela, il lui faut se rendre à Fleury-Mérogis, où l'une de ses clientes comparaît devant le conseil de discipline. Simple formalité... qui va virer au cauchemar. Car Clémence Lange compte bien faire payer à son avocat la légèreté dont il a fait preuve lors de son procès : elle lui a valu quinze ans de réclusion pour le meurtre de son amant dont elle se dit innocente. Séquestré dans une cellule prototype de la prison, notre fringant avocat va vivre une véritable descente aux enfers... Un huis clos angoissant, où Laura Sadowski réinvente le thriller judiciaire.?Laura Sadowski est avocate. L'Affaire Clémence Lange est son premier roman.

  • Régime mortel

    Nataf-E

    Pourquoi donc de plus en plus d'obèses meurent-ils brutalement... alors même qu'ils maigrissent sous contrôle médical ? De quoi rendre fou le docteur Hugo Man, nutritionniste à l'Hôtel-Dieu. Surtout lorsque au petit matin il découvre le corps glacé d'une patiente dont il est tombé malgré lui amoureux. Un terrible fléau semble menacer tous les « gros » en quête de minceur : la maladie de la graisse brune. Comment la stopper ? D'où vient-elle ? D'anneaux gastriques défectueux ? De produits allégés soudain devenus toxiques ? Et comment expliquer qu'elle soit si répandue ? Un complot ? Le docteur Man se met en chasse.Énigmes, coups de théâtre, machinations industrielles, vengeances familiales : toutes les composantes d'un suspens haletant au coeur de l'un des enjeux de santé les plus importants aujourd'hui. Quand maigrir tue...« Le thriller à base de techno-science n'est plus une exclusivité anglo-saxonne ! » Dominique Leglu.?Médecin, radiologue et échographiste, Éric Nataf s'est imposé, avec Autobiographie d'un virus et Le Mal par le mal, comme le maître du thriller médical à la française.

  • Qui veut la peau d'Amber Masterson ? Pourquoi, soudain, s'intéresse-t-on tant à cette jeune femme qui consacre le plus clair de son temps aux animaux périssant d'ennui dans les parcs zoologiques ?C'est qu'Amber est un cas médical rare : alors qu'elle n'était encore qu'une enfant, elle a guéri spontanément d'une leucémie aiguë. Un miracle ? Non. Il semble néanmoins que le sang d'Amber possède certaines particularités. Il aura suffi qu'un article dans une prestigieuse revue scientifique en fasse état pour que tout ce que la société compte de médecins à l'éthique douteuse, de chasseurs de miracle et de journalistes peu scrupuleux tente de faire main basse sur cet eldorado biologique. Et de profiter, chacun à sa manière, d'une part du butin. La traque vient tout juste de commencer...Un thriller qui nous plonge dans un monde où les progrès de la science ont fait muter les prédateurs. Les proies aussi.

  • Blockbuster

    Frot+Jouannelle

    Quel est le lien entre un étudiant parisien en médecine, un biostatisticien munichois, un retraité londonien et un proxénète hollandais ?? A priori, aucun. À un détail près ?: tous sont décédés après avoir ingurgité un médicament contre les pannes d'érection. Banals accidents, effets secondaires ou meurtres déguisés ?? C'est ce que Clara, étudiante en médecine et victime collatérale, aidée par un ami journaliste, est bien décidée à découvrir. Pendant que l'une s'infiltre dans le laboratoire qui développe le médicament, l'autre réussit à pénétrer la secte fondamentaliste soupçonnée d'être mêlée à ces décès. Guerres économiques, espionnage industriel, stratégies implacables, intrigues et manipulations ?: l'industrie pharmaceutique est tout sauf un monde tranquille... Pierre Frot est consultant international en gestion et management, notamment dans l'industrie pharmaceutique. Il vit en Allemagne. Claudine Jouannelle vit aux États-Unis et travaille dans le domaine de la santé publique.

  • La peur elle-même

    Sadowski-L

    « La porte s'ouvrit brusquement. Dans l'encadrement jaillit une vieille dame, petite et menue comme une enfant. Elle était vêtue de noir comme une veuve. Ses yeux, intenses, étaient d'une étrange jeunesse. Elle dit en happant Ariane par le bras : - Ah, vous voilà enfin !Et tira sa prise à l'intérieur avant de claquer la porte. Il flottait dans l'air un violent parfum de tubéreuse qui suffoqua la jeune femme. »Lorsque Ariane Russel, étudiante en médecine, emménage dans son nouvel appartement parisien, elle est loin de se douter de ce qui l'attend. Elle aurait pourtant dû se méfier de ce parfum entêtant qui flottait dans l'air...Après L'Affaire Clémence Lange et L'Origine du sexe, le nouveau thriller psychologique de Laura Sadowski nous plonge dans une inquiétante étrangeté...

  • Paname sniper

    Jean-Marc Cosset

    Mise à part une balle dans la tête en plein Paris, quel rapport entre un petit caïd de banlieue, un chauffeur de taxi, une prostituée, un lycéen de 16 ans, un avocat, une hôtesse de l'air, un chirurgien réputé, un secrétaire d'État, un papy brocanteur et un touriste russe ?L'enquête menée par le commissaire Guillaume Soler et son équipe, lancés aux trousses de celui qui a été surnommé Paname sniper par la presse, s'englue, entre vraies-fausses pistes et revendications plus ou moins crédibles. C'est une aventure amoureuse imprévue qui va mener Macha, la petite lieutenante brune, sur la piste du tireur, mais...

  • Charlotte arrive à Princeton, aux États-Unis, pour passer quelque temps avec son père, Jean-Claude Cavagnac, le célèbre mathématicien professeur à l'institut où s'illustrèrent Robert Oppenheimer et Albert Einstein.À son arrivée, Cavagnac disparaît. Son corps est retrouvé dans le lac Carnegie. Suicide ? Assassinat ? Pour quelles raisons ? Des collègues jaloux ? Des étudiants déçus ? Ses travaux mathématiques l'avaient-ils mis sur la voie d'une découverte stratégique pour une grande puissance ? La CIA, le FBI et les services secrets français sont sur les dents. Et s'il s'agissait d'un règlement de comptes où les États-Unis et la France sont impliqués ? Avec l'aide de Michael Taylor, l'agent du FBI en charge de l'affaire, Charlotte va dénouer les mystères de cette disparition. Un thriller impitoyable dans une élégante ville universitaire aux apparences trompeuses. ?Historienne, issue d'une famille de scientifiques, Claudine Monteil vit entre la France et les États-Unis. Elle signe ici le premier volume d'une série de thrillers où l'on retrouvera le personnage de Charlotte Cavagnac.

  • Août 1999. Des terroristes menacent de « désaxer » la Terre en déclenchant une énorme secousse sismique dans l'une des fosses sous-marines qui bordent l'archipel japonais. Un terrible raz-de-marée submergerait le Japon, mais surtout l'écosystème de la planète tout entière s'en trouverait bouleversé, et les équilibres géopolitiques rompus. Fiction ? Prémonition ?Michel Meyer et Michel Tatu, qui avaient anticipé, dans un précédent roman, le putsch qui, en août 1991, allait précipiter la fin du régime communiste, tracent ici les contours d'un monde, notre monde, où des aventuriers richissimes, dévorés par l'instinct de puissance, ont décidé de combattre la suprématie des politiques en portant le terrorisme à un degré de perversité jamais égalé.

  • Le mal par le mal

    Eric Nataf

    Dans un immeuble perdu de banlieue, un cadavre curieusement mutilé est retrouvé. L'homme est médecin. On appelle les pompiers. Et puis la police. Le commissaire Léo Dix arrive. Autour du corps, un silex, quatre bombes de déodorant, des seringues, de l'insuline, trois petites boules blanches. Et puis un ours en peluche. Étrange, cet ours... Très vite, Dix remonte la piste d'un meurtre similaire, survenu trois ans plus tôt. Et parmi les pièces à conviction, il retrouve encore trois petites boules blanches. Et une voiture de pompiers... qui lui a appartenu. Et si tout cela n'était qu'une vaste mise en scène ? Et si c'était lui, le policier, qui était visé ? La clé de l'énigme, il la trouvera en cherchant du côté de l'homéopathie. Après Autobiographie d'un virus, où les virus s'emparaient de nos gènes, Éric Nataf invente une effrayante machination en forme de descente aux enfers et s'affirme comme le nouveau maître du thriller médical à la française.

  • Une vie de mensonge

    Ignatius-D

    Roger Ferris est à la CIA l'un des responsables de la lutte contre le terrorisme. Il revient d'Irak avec une jambe blessée et une mission en forme de défi : infiltrer le réseau d'un des grands chefs terroristes, connu sous le nom de Suleiman. Son plan reprend l'un des chefs- d'oeuvre mis au point par les services secrets britanniques durant la Seconde Guerre mondiale : inventer un faux officier qui aurait réussi à recruter un agent dans les rangs de l'ennemi pour semer la discorde. Mensonges, faux-semblants, doubles et légendes : Ferris se retrouve embarqué dans un dédale inextricable. Il ne trouvera de soutien qu'auprès du si charmant chef des services secrets jordaniens. Mais peut-il lui faire confiance ? Qui trompe qui ? Qui tire les ficelles ?« Une fiction plus vraie que nature. Les agents de la CIA admirent Ignatius parce qu'il est l'auteur qui comprend le mieux les subtilités de leur métier. Fascinant ! » George Tenet, ancien directeur de la CIA. Éditorialiste au Washington Post, David Ignatius a longtemps couvert l'actualité liée à la CIA et au Moyen-Orient comme reporter ou correspondant. Il a publié plusieurs thrillers remarqués dont Nom de code SIRO, Le Scoop, La Banque de la peur, Le Magnat.

  • ?Suggestion hypnotique, sérums de vérité, électrochocs ou implantation d'électrodes : ces méthodes, utilisées depuis les beaux jours de la guerre froide pour manipuler les esprits à des fins d'espionnage, sont en voie d'être dépassées. Désormais, ce sont les articles de neurosciences que les grandes agences de renseignements scrutent en quête de l'arme fatale. Et, pour elles, c'est la matière grise qui est le nouvel eldorado. Les techniques pour extraire cet or gris arrivent sur le marché, à mesure qu'on situe mieux les concentrations de neurones agissant sur les pensées, les émotions, les mouvements, les souvenirs, à supposer qu'on puisse les stimuler à volonté. La solution, il semblerait bien que ce soit un jeune chercheur de Heidelberg qui l'ait trouvée. Mais, tout occupé à terminer sa thèse, il n'entrevoit pas encore sur quoi ses recherches pourraient déboucher. Non plus qu'il ne sait pourquoi, soudain, une offre de service lui vient de l'Institut Curie, où on lui propose des conditions de travail mirobolantes. Apprenti sorcier à son insu, il se retrouvera ainsi pris dans une vaste guerre internationale. L'enjeu : le contrôle des cerveaux. Mais qui tire les ficelles ? Et si les recherches de pointe sur le cerveau pouvaient aussi servir d'armes ? Quand neurobiologie et nanotechnologies rencontrent le monde trouble de l'espionnage...  

  • L'histoire dit que, lors du naufrage du Titanic, l'orchestre, imperturbable, continua de jouer sa partition jusqu'à la fin. C'est cet étrange sentiment qu'éprouve la psychologue Anna Pavesi, détective malgré elle, lorsqu'elle débarque au Village Calypso : alors qu'a été découvert le corps sans vie d'un animateur, la routine du club de vacances tunisien continue comme si de rien n'était. Pour la police locale, cela ne fait aucun doute : il s'agit d'une aventure amoureuse qui aura mal tourné. C'est qu'elles sont légion, les liaisons d'un soir, dans les clubs de vacances. Et certaines laissent même des traces tangibles, surtout à l'heure du Web. Anna, elle, n'est pas convaincue. Il faut dire qu'elle a un certain talent pour dénicher la vérité. Peut-être parce qu'elle sait où la chercher : dans la tête des gens. ?Alessandro Perissinotto est professeur de sémiologie à l'Université de Turin. Il est notamment l'auteur de L'Année où Rosetta a été tuée, À mon juge, Dernière Nuit blanche et Une petite histoire sordide. 

  • Automne 1944. Les fortifications du mur de l'Atlantique ne servent plus à rien, les Allemands ont déjà battu en retraite. Un blockhaus, pourtant, ne veut pas se faire oublier : dix corps viennent d'y être découverts. Débarqué de sa campagne, Mathurin Capitaine vient d'intégrer le commissariat de Brest. Dans le climat lourd de l'épuration, le voilà plongé dans le petit monde des entrepreneurs qui ont fait de bonnes affaires pendant l'Occupation pour construire le mur. Sur fond de marché noir, de corruption et de collaboration, à quoi jouait-on vraiment à l'ombre des blockhaus ? Et quel était le rôle de la onzième victime, la belle et mystérieuse veuve dont l'élégant fantôme fascine Mathurin ? ?Journaliste économique, Jean-Claude Hazera a publié Les Patrons sous l'Occupation (avec Renaud de Rochebrune). L'Allemand perdu est son premier roman. 

empty