Mareuil Éditions

  • Jike Cooper, police judiciaire Nouv.

    « Même prise au saut du lit au beau milieu de la nuit, dans sa tenue de combat d'enquêteur de la Criminelle, Jike est très sexy. Elle saisit son SIG 9 mm qui se trouve dans le tiroir de la table de nuit, engage un chargeur, chambre une cartouche et le positionne instinctivement dans son étui de ceinture, le cliquetis de la rétention résonnant dans l'appartement silencieux. Puis elle récupère une paire de menottes, un modèle spécial ultracompact conçu pour la police de Boston qu'elle s'est acheté lors d'un précédent voyage aux ÉtatsUnis. Dix minutes après le coup de fil, elle est opérationnelle. Elle quitte son domicile en prenant soin de ne pas réveiller les enfants, accompagne doucement la porte d'entrée qui grince un peu et la verrouille tout aussi silencieusement. Jike sait se glisser très rapidement dans chacune de ses peaux : mère, épouse, maîtresse... Maintenant elle est flic, sans se poser trop de questions. »
    Femme libre, indépendante et passionnée par son métier, Jike Cooper est flic à la PJ parisienne. Ce n'est pas une mince affaire pour cette enquêtrice qui veut concilier vie de famille et vie professionnelle. Surtout quand on lui annonce à 3 heures du matin qu'un macchabée a été retrouvé dans le parc des Buttes Chaumont... Un polar saisissant, qui nous plonge dans la réalité nue d'enquêtes criminelles inspirées d'histoires vraies, racontées par deux policiers : Pierrick Guillaume, chef d'un groupe d'enquête de la Police judiciaire de Paris, et Alexandre Fouchard, qui travaille auprès de la Direction générale de la Police nationale.

  • Le chat d'oran

    Georges Salinas

    Oran, 1961. Au lendemain du putsch raté des généraux, l'Algérie s'enfonce dans ce que certains refusent d'appeler une guerre. C'est pourtant bien une guerre qui ensanglante les rues du pays, d'Alger à Oran, une guerre sans pitié que se livrent les indépendantistes du FLN et les hommes du CRA, le Centre de renseignements et d'actions, unité antiterroriste composée de militaires et de policiers. Et c'est l'un d'eux, Antoine Delarocha, surnommé Le Chat d'Oran, que l'auteur nous propose de suivre dans une course contre la montre effrénée pour déjouer un attentat qui pourrait bien être le plus meurtrier jamais commis de ce côté-ci de la Méditerranée. Quarante-huit heures pour éviter un massacre! Quarante-huit heures à couper le souffle au cours desquelles Le Chat d'Oran va devoir non seulement sauver sa peau, mais aussi celle de ceux qui lui sont les plus chers : sa femme et ses trois enfants que ses ennemis se sont juré d'assassiner. Finalement, comme des milliers d'autres pieds-noirs, il devra choisir entre... « la valise ou le cercueil ».

  • Paris, rue de Tanger. En planque depuis plusieurs jours, le Raid s apprête à passer à l action. Objectif : interpeller trois terroristes qui viennent de commettre des attentats meurtriers dans la capitale. Alors qu il est sur le point de réunir ses hommes avant l intervention, Skyfall, nom de code du patron du Raid, reçoit sur son téléphone mobile le portrait-robot de l un des terroristes. Il s agit d une vieille connaissance. Ce nouvel élément conduit Skyfall à changer le plan de l opération. Il décide alors de prendre la tête de la colonne d intervention... Réussira-t-il à convaincre ce terroriste de baisser les armes ? Le lien secret qui le lie à cet homme l empêchera-t-il de réussir sa mission ? Le passé sera-t-il plus fort que le fanatisme religieux ? Dans ce polar qui s inspire de faits réels, Jean-Louis Fiamenghi, ancien chef du Raid, et l écrivain Franck Hériot nous plongent dans les coulisses des unités d intervention et des services de renseignement français de ces vingt dernières années. Un polar nerveux, qui respire le vécu au service d une intrigue parfaitement maîtriséespécialiste de l espionnage industriel et du renseignement politique, il a été envoyé en mission aux États-Unis, en Éthiopie, au Sénégal, en Tunisie ou au Pakistan. Sous une fausse identité ou intégré en ambassade sous couverture, ce Saint-Cyrien fut confronté aux dictatures africaines, au fondamentalisme islamiste ou aux arrière-cuisines des grands groupes internationaux, sur fond de guerre froide et de guerre technologique. Pour pousser un agent étranger à trahir son pays ou inciter un employé à fournir des documents sensibles, un membre des services secrets doit savoir mentir, tromper, voler, tricher... Loin du mythe de l espion cinématographique popularisé par James Bond, il révèle le quotidien de ces hommes de l ombre qui naviguent sans cesse entre égalité et illégalité au nom de la raison d Etat. Un témoignage rare et unique sur un métier qui fascine et sur lequel les idées reçues sont nombreuses.

empty