FeniXX réédition numérique (Encre)

  • 300 millions ! 300 millions d'anciens francs, c'est ce que contenaient les coffres de la Banque. Dommage qu'il y ait eu un mort. Dommage qu'on ait dû prendre des otages. Et quels otages ! Le directeur de l'agence, une femme légère et une bonne soeur ! Dommage aussi qu'il faille payer les commanditaires. Dommage encore qu'il faille partager. Et si au fond 300 était divisible par 1 ? Un policier noir, très noir, mais plein de vie malgré ses huit cadavres. De l'humour. Noir, naturellement. Du suspense.

  • Mathieu Serrail, 27 ans, professeur de français, animateur d'une radio locale, Radio-Dynamic, surprend dans le train qui le ramène chez lui un crime raciste qu'il ne dénonce pas à la police. Lâcheté ? Prudence ? Volonté d'exploiter l'événement à Radio-Dynamic ? Un second crime perpétré pendant le feu d'artifice du 14 juillet, des menaces anonymes, l'enlèvement de sa femme, l'amènent à penser que ces crimes, loin d'être imprévisibles, « accidentels », sont certainement commandités. Quel rôle exact jouent, dans l'affaire, la Prograbert, puissante société immobilière et son P.-D.G., Hugues Grassin-Bernois ? Et Mathieu Serrail, qui est-il vraiment ? Un jeune prof, désintéressé et courageux ou un lâche doublé d'un arriviste ?

empty