Elytis Éditions

  • Le premier volet d'une série de polars urbains Viviane Moore nous immerge ici dans un polar urbain sauce Wasabi L'inspecteur Tanaka, les Otaku, un corps jeté dans la Sumida - la rivière qui traverse Tokyo - une série de meurtres rituels, une tête retrouvée sur l'ancien champ d'exécution des shogun... Ce Japon-là n'a guère l'épure des jardins zen ni la lenteur des danses buto. Tokyo des ténèbres se dégustera plutôt tel un saké brûlant dans l'ambiance sous néons de bars Tokyoïdes ultra-modernes... Un polar original avec comme toile de fond un Japon ultramoderne et encore baigné des coutumes les plus anciennes EXTRAIT Il était peintre... et mendiant. Il peignait l'eau. Où qu'il soit, il avait toujours peint l'eau, cet élément instable, fuyant. C'est lui qui, le premier, remarqua le cadavre. Il le scruta avec attention, non parce qu'il était surpris ou effrayé, mais parce que son métier de peintre lui avait appris à regarder. Le corps était celui d'un homme trapu, bras et jambes écartés, vêtements gonflés d'air, flottants autour de lui. A PROPOS DE L'AUTEUR Viviane Moore, née le 3 juillet 1960 à Hong Kong, est une journaliste et romancière française, spécialisée dans les romans policiers historiques.

  • Ombre japonaise

    Viviane Moore

    Un voyage au coeur d'une Tokyo en pleine mutation « Je ressens un mélange d'excitation et d'anxiété que je maîtrise mal. La venue de cette femme me trouble... Elle pourrait être vieille et laide. Soan ne m'a rien dit sur elle. Anonymat oblige. Et malgré tout, je ne peux m'empêcher d'imaginer ses courbes rehaussées de couleurs. J'avale ma salive, avec difficulté. Je l'attends comme jamais, peut-être, je n'ai attendu une femme. » Dans ce nouvel opus japonais, Viviane Moore nous plonge avec violence et sensualité dans le brouillard d'un univers oppressant et urbain à l'excès. Une silhouette tatouée tel un yakuza, fuyant son passé, sème la mort et la terreur à Tokyo. Ombre japonaise, cachée derrière le paravent d'un maître tatoueur ou dans le dédale des rues, cette femme n'en finit pas de réclamer justice. Un polar rouge sang, noir comme l'encre d'un tatouage, lumineux comme une estampe EXTRAIT L'homme marche vite. C'est un Occidental et, pourtant, il paraît à son aise dans ce singulier quartier d'Ueno, un lieu hors du temps comme il n'en existe presque plus à Tokyo. Pauvres maisons de bois serrées les unes contre les autres en étroites ruelles. Linge séchant à des cordes tendues dans les venelles. Grand, les épaules larges, une tignasse de cheveux blonds en bataille encadrant un visage aux traits rudes, l'homme est habillé d'une veste et d'un pantalon de lin, une lourde sacoche de cuir à l'épaule. Il a cette démarche souple, presque élastique, des sportifs ou des danseurs. Son regard vert balaye sans cesse ce qui l'entoure. Sans inquiétude, juste par habitude, une habitude de l'oeil et du corps aussi. A PROPOS DE L'AUTEUR Viviane Moore, née le 3 juillet 1960 à Hong Kong, est une journaliste et romancière française, spécialisée dans les romans policiers historiques.

empty