Editions Philippe Picquier

  • Si Momoko n'ouvre son coeur qu'à sa chatte Lala, son père n'a d'yeux que pour la belle et pulpeuse Chinatsu, au grand dam de la jeune fille au pair : trois habitants d'une même maison dans le Japon d'après-guerre vivent dans un calme apparent, ignorants d'une vérité cachée qui les pousse inexorablement vers la tragédie. Quand la neige recouvrira de silence le jardin et le champ de blé alentour, les non-dits réveilleront ce petit démon intérieur qui appelle au meurtre. Et Lala, sphinx au blanc pelage, pourrait bien alors s'avérer la victime et la clé de ce surprenant suspense psychologique. Koike Mariko, née en 1952, a reçu en 1989 au Japon le prix du roman policier pour Les Amis de l'épouse et en 1996 le célèbre prix Naoki pour Amour. Elle est l'auteur d'un grand nombre de romans à suspense psychologique.

  • Ce polar fantastique nous entraîne dans le Séoul des années 1990. On y rencontre des artistes expertes en performances, qui peignent des toiles avec leur corps nu, des filles peu farouches, qui font l'amour en mangeant des sucettes, des taxis balles-de-revolver qui foncent à plus de 180 kilomètres à l'heure la nuit sur les autoroutes suspendues. » Et un esthète du crime, bourreau au grand coeur, qui contacte ses victimes par petites annonces et, avec bienveillance et compréhension, les aide à passer de vie à trépas. « L'économie explosait, dit l'auteur. C'était une époque de frénésie et d'excès, et c'est ce que j'ai voulu rendre dans mon livre. » Le premier roman de Kim Young-ha, salué par la critique « comme le chef de file d'une nouvelle génération d'écrivains coréens qui se frottent à la vie telle qu'elle va et surtout telle qu'elle change ». (Christian Sorg, Télérama)

  • Michiru a perdu l'usage de la vue dans un accident et vit recluse dans une grande maison, comme dans un oeuf de ténèbres. Un jour, elle apprend qu'un meurtre vient d'être commis à la gare toute proche. Peu de temps après, la jeune fille sent une présence

  • Le corps d'un homme, la gorge tranchée au bas de son immeuble jette le lieutenant Ma et son adjoint Zhou dans une enquête au cours de laquelle ils vont remuer le ciel et la terre de Pékin menacé d'attentats par des séparatistes Ouighours.
    Treize jours dans une voiture pie à ne connaître que des nuits blanches et des bols de nouille, treize jours à sillonner les rues et les quartiers les plus louches de la Capitale, dans le Pékin des bas-fonds, des junkies punk et des prostituées.
    La corruption liant l'urbanisme de la capitale chinoise au milieu de la drogue et de la pègre les amène, lui, le lieutenant désabusé par un mariage raté et son coéquipier borderline à relier plusieurs meurtres identiques et tenter de remonter la piste des égorgeurs pékinois.

    Mi Jianxiu est un écrivain né en 1961. Trois de ses romans policiers ont été publiés aux éditions de L'Aube.

  • Pékin,29 juillet 2008. On frappe à la porte de latelier dartiste de Han Zuo : cest Fa Lina, son amour de jeunesse. Cette femme, cétait le souvenir des odeurs de sang et de poudre, les clameurs de la foule, le grincement des chenilles de tanks. En mai 1989, tous deux faisaient partie des étudiants en rébellion sur la place Tiananmen. Aujourdhui, Lina lui apprend que lun dentre eux vient dêtre découvert assassiné et que la police soupçonne leur ancien leader, qui vient tout juste dêtre libéré, de sêtre ainsi vengé dun ancien traître. Les Jeux Olympiques approchent, la chasse aux dissidents est ouverte. Les anciens membres du groupe se sentent menacés. Han et Lina vont chercher la vérité de ce qui s'est vraiment passé en 1989.

  • Qui fait disparaître la population de King-tchao, magnifique capitale de la dynastie précédente, à présent dévastée ? Bao Tcheng, inspecteur itinérant de Sa Majesté, part à la découverte des mille et uns secrets de cette ville mystérieuse, assisté de sa fidèle gouvernante, la courageuse tante Ma, et de son lieutenant, un barbare à la toison de feu. Il ignore que cette enquête dans les tréfonds du sol chinois, jalonnée de rencontres stupéfiantes, le laissera changé pour le reste de sa vie.
    Avec cette évocation de l'empire Song du XIe siècle, Frédéric Lenormand décrit une Chine qui voudrait oublier son histoire, mais se voit sans cesse rattrapée par ses vieux démons et refuse d'admettre qu'elle ne peut construire son avenir sans se réconcilier avec son passé.

  • Enquêtes de l'inspecteur Hanshichi, Sherlock Holmes nippon dans le Japon du XIXe siècle.

empty