EDITIONS COMPLICITES

  • New York, Rome, Montréal.
    Qui se cache derrière cette inconnue qui envoie des lettres du monde entier à un homme en prison?
    Pourquoi Raphaël en a-t-il pris pour dix ans, refusant de livrer ses complices évaporés dans la nature avec le butin ?
    Quand Philippe met la main sur la première lettre, son instinct lui dicte qu'elle est liée de près à l'affaire de la Croisette. Un an plus tôt, le cambriolage d'une bijouterie de luxe fait la une des journaux. S'ensuivent des mois d'une enquête qui piétine, laissant au point mort le commissaire Philippe Chartreux et ses hommes.
    Quel est le lien avec France, cette mère courage élevant seule son enfant dans la plus grande discrétion d'une banlieue parisienne ?
    France, Raphaël, Philippe.
    Trois destins entrecroisés pour qui les mots auront le pouvoir de changer leurs vies.

  • Un mois déjà que son ami Paul n'était plus de ce monde, lâchement assassiné par des fanatiques islamistes et ce, même pas dans un pays dangereux, mais en France et de plus dans sa région d'adoption, en Normandie, à quelques kilomètres seulement de sa propriété. Mais Alexandre n'était plus seul. Le colonel Rémy Moreau, fraîchement promu, avait pris les choses en main, car Alexandre ne prenait plus soin de l'intérieur et des extérieurs de sa propriété normande. Lui-même se laissait aller. Il ne faisait plus de sport, mangeait mal et passait beaucoup trop de temps assis devant la télévision, un verre de whisky à la main.

    Rémy Moreau avait réussi à lui faire accepter la présence d'un jardinier et d'une femme d'intérieur, très bonne cuisinière de surcroît. Mais son plus beau succès était d`avoir fait accepter la présence d'un jeune homme d'une vingtaine d'années, et surtout un des meilleurs éléments, au sein d'un groupe d'intervention spécialisé dans la police.

  • Alexandre était revenu depuis quelques mois déjà de son périple à Dubaï.
    Physiquement, il se portait bien. Il profitait pleinement de toutes les installations sportives de sa propriété normande. Après chaque exercice physique, il profitait de son grand bain à remous, installé depuis peu, à côté d'une piscine chauffée, indispensable dans sa région et dont il pouvait profiter par tous les temps du fait de sa couverture automatique. Mais mentalement il avait tout de même beaucoup de mal à se remettre du souvenir des horreurs commises par certaines personnes, lors de son séjour aux Émirats Arabes Unis, et qui heureusement n'étaient plus de ce monde aujourd'hui.

empty