Langue française

  • Le sang du Goanna

    Dominique Legrand

    « Un thriller vertigineux ! » Un Boeing explose en plein vol entre Darwin et Los Angeles.

    Aux Pays-Bas, une discothèque est ravagée par un incendie.

    À la Fenice, une spectatrice s´évanouit pendant une représentation du Macbeth de Verdi.

    Dans un quartier parisien, une femme et son fils disparaissent.

      Michael Briggs, spécialiste américain des catastrophes aériennes, Patty McPherson, enquêtrice écossaise chargée de retrouver les personnes disparues, et David Ballard, cadre français dont l´épouse et le fils semblent avoir été enlevés, sont pris tous les trois dans les fils d´une toile invisible.

      De Paris à Venise, d´Amsterdam à New York, d´Atlanta au désert marocain, ils finiront dans une course-poursuite planétaire, jusqu´au coeur de l´Australie où ils verront... ce qu´il est inconcevable de voir.

  • In memoriam N.K.

    Dominique Legrand

    « Parfois, j´imagine que Nicodemus Krapstick n´a jamais débuté ce fameux film, qu´il a lancé une rumeur, savamment mise en place, et que tout le monde a plongé. A l´annonce du projet, les critiques cinématographiques du monde entier n´y croyaient pas. D´ailleurs, personne n´y croyait. Vingt ans que cet artiste entretenait le mythe d´une hypothétique sixième oeuvre. Et brusquement, le désir se matérialisait, prenait racine dans les esprits et dans les âmes. Le film était attendu, comme sans doute aucun autre film n´avait jamais été attendu dans l´Histoire du Cinéma. Je me prends à penser que mon existence entière se justifie par ce seul moment, que rien d´aussi fort ne l´a remplie. Krapstick m´a happé avec ses films précédents, il m´a peu à peu attiré dans sa toile de celluloïd. J´ai cru que je m´en sortirais indemne. Je me croyais libre de mes mouvements, mais paradoxalement j´étais attaché, sans pouvoir me défaire de cette emprise. » In memoriam N.K. entraîne le lecteur dans une intrigue fascinante, une obsession troublante pour un cinéaste secret et son oeuvre mystérieuse.


    Après des études littéraires et une maîtrise de Cinéma sur Brian De Palma soutenue à l´Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, il écrit plusieurs articles pour Libération, La Revue du cinéma et Mad Movies.

    En 1995, il signe un ouvrage de référence sur Brian De Palma, le premier en France à être consacré au réalisateur américain, et qui est réédité en 2010.

    Depuis, il partage son écriture entre thrillers, romans pour la jeunesse et études cinématographiques, publiés chez divers éditeurs.
    * 2011 : In memoriam N.K. (roman) ; Bruit Blanc.

    * 2010 : Déserteurs (roman) ; Nouveau Monde Éditions.

    * 2010 : Un amour sous la Terreur (roman) ; Oskar Éditions.

    * 2009 : David Fincher, explorateur de nos angoisses ; Éditions du Cerf, Collection 7ème art.

    * 2003 : Le Point de Connexion (roman) ; Éditions Anne Carrière.

    * 1999 : Rouge New York (roman) ; Atout Éditions.

    * 1998 : Décorum, Journal d´Alexandre Davos, assassin (roman) ; Atout Éditions (réédition chez Babel Noir / Actes Sud en 2001).

    * 1995 : Brian De Palma, le rebelle manipulateur ; Éditions du Cerf, Collection 7ème art. (réédition en 2010).

empty