• L'élucidation du cas Romain Baptiste a coûté la vie à l'ex-policier Paul Bréguet, qui laisse seule son acolyte, la procureure Emilie Rossetti. Celle-ci décide de poursuivre l'enquête, déterminée à aller jusqu'au bout en dépit des ordres de sa hiérarchie. Cependant, les grands du monde, avec à leur tête le tout-puissant Beat Flückiger, se réunissent à Lausanne pour ouvrir le Global Commodities Summit, et la rue se prépare à dénoncer les abus de ces multinationales prêtes à tout pour le profit.

    Dernier volet de la trilogie policière autour de Paul Bréguet, L'Ordre des choses emmène le lecteur à la rencontre de personnages et d'ambiances atypiques dans des lieux insolites : boîtes de nuit échangistes, bureaux aseptisés des multinationales ou entrailles high-tech du darkweb.

  • Bohème, parc naturel du Diable. Le corps d'une historienne est retrouvé au coeur de la vallée. Quelques kilomètres plus loin, la dépouille de son assistant est remontée des eaux troubles d'un lac. Le pays, petit par sa taille, grand par ses aspirations, vit des heures sombres.
    Pour l'enquête, il va falloir s'en remettre à la caractérielle Élodie Fasel et au peu orthodoxe Eugène Young, qu'on ne connaissait que de (mauvaise) réputation il y a quelque temps encore.
    Ce double meurtre, particulièrement sauvage, survient au moment où un scandale impliquant un ministre promet de bouleverser l'échiquier politique. Le lanceur d'alerte n'est autre qu'Elias Neuman, journaliste intègre et ambitieux, homme-caméléon aussi à l'aise dans une salle de rédaction que sur la scène d'un cabaret.
    Comment, au coeur de l'idyllique Bohème, des crimes d'une telle violence ont-ils pu être commis ? Quelles réalités cache un territoire où liberté et égalité sont plus que de douces utopies ? Ce qu'on dit est-il vrai ? Là où les dernières neiges tardent à fondre, les loups seraient de retour.
    Tour à tour explosif, hilarant ou cruel, Les Casseurs d'os, c'est un regard lucide braqué sur le monde et la tourmente à venir.

  • Le nom du père

    Sébastien Meier

    Paul Bréguet, ancien inspecteur de police, sort de prison après plus de deux ans de détention. Avec l'aide de la procureure Emilie Rosetti, l'ex-flic décide d'élucider le mystère qui entoure la mort de son amant, Romain Baptiste. Réseaux de prostitution, évasion fiscale et corruption ne vont pas faire dévier de leur objectif les deux détectives, bien au contraire. Dans ce polar qui jette une lumière crue sur la Suisse des banques et des montages fiscaux, Sébastien Meier reprend avec brio les protagonistes de son précédent ouvrage, Les Ombres du métis, dont la morgue et les paradoxes font tout le charme. Né en Suisse romande en 1988, Sébastien Meier s'intéresse tôt à la littérature. Il crée à 22 ans les éditions Paulette où il publie une quinzaine d'ouvrages. En parallèle, il cofonde le collectif Fin de Moi, consacré aux arts de la scène, et s'investit au sein du bimensuel romand La Cité. Récompensé par le prix Lilau 2015 du polar pour Les Ombres du métis, il partage aujourd'hui sa vie entre l'écriture et le voyage.

  • « Ancien flic ». C'est ainsi que Paul Bréguet se présente au Pasteur Manuel. Cet ex-inspecteur, à la naïveté confondante pour les cyniques qui gravitent autour de lui, va tenter de tout raconter, de comprendre ce qui lui est arrivé depuis un an : pourquoi, aujourd'hui, se retrouve-t-il derrière les barreaux ? Mais la vérité est difficile à dire, et le pasteur trop vite captivé, finira par se protéger de son attachant interlocuteur, devenu inquiétant à force de contradictions et d'engouements. Car les zones d'ombres de l'affaire Romain Baptiste sont nombreuses, celles de Paul Bréguet aussi.

empty