• Septembre 2015. Lincoln s'apprête à vendre sa maison de Martha's Vineyard, et invite sur l'île, pour un dernier week-end, ses amis de fac, Teddy et Mickey. Ces trois hommes ne pourraient être plus différents, entre Lincoln, le « beau gosse » devenu agent immobilier et père de famille, Teddy, l'éditeur universitaire célibataire et angoissé, et Mickey, forte tête et rockeur invétéré, et pourtant, ils partagent une vie de souvenirs.
    Parmi ces souvenirs, celui de Jacy, mystérieusement disparue il y a plus de trente ans, et dont ils étaient tous amoureux. Qu'est-il advenu d'elle ? Lequel avait sa préférence ? Les trois hommes vont rouvrir ensemble ce dossier « classé », et alors que par bribes la vérité émerge, ils vont devoir reconsidérer tout ce qu'ils croyaient savoir les uns des autres...

  • North Bath, ancienne cité industrielle du New Jersey mal remise de la crise, continue de dépérir. Cette ville, Douglas Raymer ne l'a jamais quittée. Dégarni, enclin à l'embonpoint, il est veuf d'une femme qui s'apprêtait à le quitter. Pour qui? Voilà une question qui torture ce policier à l'uniforme mal taillé. Avec Sully, vieux loup de mer septuagénaire qui noie son diagnostic fatal dans l'alcool et la cigarette, ils sont les deux piliers branlants de cette ville bâtie de travers. Mais en quarante-huit heures, plus rien ne sera comme avant : un mur de l'usine s'effondre, les serpents envahissent les rues, les morts s'accumulent et entre catastrophes et révélations, tous les habitants de North Bath sont pris dans une sacrée tempête.

    Richard Russo retrouve ici les personnages d'Un homme presque parfait, et nous livre une symphonie humaine féroce et déjantée.

  • Un professeur d'université s'aperçoit que son étudiant lui a rendu un devoir plagié.
    Un autre se chamaille avec son frère lors de vacances en Italie.
    Un agent immobilier peine à vendre la maison d'une entasseuse compulsive, qui possède entre autres une ma­chine à expresso de la taille d'une motoneige.
    Un romancier se méfie de producteurs de cinéma qui lui demandent de remanier un scénario écrit des années au­paravant. « Un homme intelligent en serait resté là, songe-t-il, mais cet homme-là n'est visiblement pas dans les pa­rages. » Quatre Trajectoires, quatre Nouvelles. Richard Russo a le chic non seulement pour trouver le point comique dans toutes ces situations, mais aussi pour faire s'entrechoquer le présent et le passé de ses person­nages, et mener dans ces récits une étude approfondie des regrets qu'ils ont accumulés au fil des ans.

  • Bienvenue à Empire Falls, autrefois puissant centre industriel du Maine, à présent livré à la faillite et l'ennui. Miles Roby est gérant d'un snack. Sa femme l'a quitté, leur fille fait sa crise d'adolescence, Max, son père, est un profiteur excentrique, et Mrs Whithing, sa patronne, le tyrannise. Coincé dans cette vie misérable, hanté par le souvenir d'une mère dévouée, Miles veut comprendre.

    Entre secrets et mensonges, drames et joies, les histoires se mêlent dans cette fresque romanesque, prix Pulitzer 2002, où Richard Russo dresse avec humour et tendresse le portrait de l'Amérique d'aujourd'hui.

  • Au lendemain de l'élection de Donald Trump, David et sa femme Ellie reçoivent à dîner deux couples d'amis et anciens voisins partis vivre dans une banlieue plus cossue. Ils se sont tous connus à l'université où ils enseignaient et sont désormais à la retraite. La question que chacun se pose, c'est comment le pays a pu en arriver là.
    Après le départ des Schuulman et des Miller, Ellie s'attarde à ranger les restes du dîner et, au moment d'éteindre les lumières et d'aller se coucher, détecte une drôle d'odeur dans l'air du jardin. David, depuis la fenêtre de leur chambre, la voit s'arrêter près du jaccuzzi et se figer en apercevant dans l'eau une offrande des moins ragoûtantes. Éternel optimiste, David n'en fait pas une affaire et cherche à rassurer sa femme. Quand l'incident se reproduit quelques jours plus tard, il propose à Ellie un voyage chez leur fille à Los Angeles pour se changer les idées, et à leur retour tout semble normal dans la maison. Jusqu'au jour où une grosse chaleur les pousse à allumer la clim. Quelques heures plus tard, la maison est envahie de mouches à m***. Ellie repart aussi sec à Los Angeles, laissant à David le soin d'élucider l'affaire et de vendre la maison.
    Leur pancarte de soutien à Hillary Clinton avant les élections y serait-elle pour quelque chose ? Ou bien un ancien étudiant qui chercherait vengeance ? La réponse est encore plus banale. Une erreur, aux conséquences dévastatrices dans la vie de David.
    L'humour noir imprègne cette fable politique qui explore les failles - aussi discrètes que profondes - qui peuvent fracturer l'amitié, la famille, la communauté.

  • Au chômage depuis un accident de travail, en procès avec son ex-patron, divorcé et détesté par un enfant qu'il a toujours négligé, sully est indiscutablement l'homme le plus malchanceux de north bath ! mais le retour de son fils peter va tout changer.
    Après une vie passée à chercher les ennuis, à fuir les responsabilités et à dissimuler sa tendresse sous des abords revêches, sully va enfin avoir l'occasion de se racheter et, qui sait, peut-être devenir enfin un homme presque parfait. entourant son héros de personnages plus excentriques et attachants les uns que les autres, de wirf, l'avocat alcoolique et unijambiste, à la vieille miss beryl, qui parle aux morts, de rub squeers, l'homme le plus idiot de la ville, à jocko, le pharmacien décontracté, richard russo nous entraîne, avec beaucoup d'humour et de tendresse, dans une quête touchante du bonheur.

  • Ailleurs

    Richard Russo

    « Vous ne pouvez pas créer un écrivain sans créer d'abord un lecteur et c'est ce que ma mère a fait de moi. » Peu de temps après la disparition de sa mère, Richard Russo prend la plume pour décrire la vie de cette femme autoritaire mais fragile qu'il adora autant qu'il la subit. À chaque étape de l'existence de son fils, de son enfance dans la banlieue industrielle de New York à sa carrière dans les universités américaines, à travers les différents seuils de son mariage, elle le suivit comme une ombre encombrante et intouchable, ballottée au gré des déménagements successifs, écartelée entre ses tentatives de préserver un mode de vie qu'elle souhaitait « indépendant » et les violentes crises nerveuses dont elle était si souvent victime, et qui marquèrent à jamais l'ensemble de la famille Russo.

  • L?université, il se consacre désormais à l?écriture de scénarios et de romans dans sa maison du Maine. Après Un homme presque parfait, adapté au cinéma avec Paul Newman et Mélanie Griffith, et Un rôle qui me convient, Le Déclin de l?empire Whiting, immense succès aux États-Unis auprès du public comme de la critique, a été récompensé par le prestigieux prix Pulitzer en 2002 et élu roman de l?année par le magazine Time.
    Richard Russo a également publié un recueil de nouvelles, Le Phare de Monhegan, et plusieurs livres. Son premier roman, Mohawk, vient pour la première fois de paraître en français aux éditions de la Table Ronde, en 2011.

  • Avant d'être contraint de s'occuper de son fils, Sam Hall ne lui avait pas prêté beaucoup d'attention. Plus souvent dans les bars qu'auprès de sa famille, ce buveur, joueur et séducteur invétéré avait laissé à sa femme le soin d'élever seule le petit Ned. Mais désormais, il n'a plus le choix, et le voilà flanqué d'un nouvel acolyte, haut comme trois pommes, qu'il va tenter d'élever sans renier son mode de vie. Commence alors pour Ned une drôle d'éducation auprès de ce père atypique, entre parties de pêche et fréquentations peu recommandables. Avec une sensibilité infinie, Richard Russo dissèque les relations complexes entre un père et son fils, et dresse, à travers ces deux hommes, le tableau de l'Amérique populaire, paradis perdu où chacun tente, à sa manière, de s'en sortir.

  • Anglais Chances Are

    Richard Russo

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    Indisponible

  • Mohawk ... son diner, sa middle class résignée, ses vies contrariées, ses secrets : une bourgade ouvrière piégée par la crise, ordinaire. Pourtant, Anne avait des rêves, Wild Bill n'a pas toujours été fou et la famille Grouse tolérait les Gaffney... Mais dans l'ombre des 70's, entre la honte des uns et le sacrifice des autres, l'étrange fils Younger pourrait bien contrer le destin.

    Une fresque poignante et âpre, tracée à hauteur d'homme, magnifique. Dans ce premier roman de l'auteur du Déclin de l'empire Whiting, rhapsode virtuose, c'est la vie qui frémit.

  • Louis C. Lynch, dit Lucy, n'a jamais quitté Thomaston, une bourgade proche de New York, où il vit depuis toujours avec son épouse Sarah. D'origine irlandaise, il a hérité un « empire » de petits commerces, qu'il s'apprête à son tour à léguer à leur fils unique. Le couple prépare le premier voyage de sa vie en Italie, où un ami d'enfance, Bobby Marconi - devenu peintre de renom - s'est exilé. La perspective de ces retrouvailles amène Lucy à porter un regard inédit et lucide sur sa ville, son existence, et la nature exacte de l'amitié qui le liait à Bobby. Après Le déclin de l'empire Whiting, Richard Russo poursuit son exploration de l'Amérique provinciale, où l'humanité se dresse comme l'ultime rempart contre le désenchantement.

  • " parce qu'il est allergique, william h.
    Devereaux jr. abuse des antihistaminiques, il souffre aussi de la prostate. mais son problème, si l'on peut dire, est infiniment plus vaste. en réalité, rien ne va plus dans la vie de ce professeur de lettres d'une cinquantaine d'années. auteur, dans sa jeunesse, d'un roman qui a connu un semblant de succès, william devereaux jr. ne peut se résoudre à accepter son destin d'enseignant dans la médiocre université de railton, pennsylvanie.
    Ce n'est pas tout : persuadé que sa femme le trompe avec le doyen de l'université, il découvre que l'une de ses filles est sur le point de divorcer et, pire encore, que sa secrétaire va publier un roman chez son propre éditeur. et puis, signe indéniable que le temps passe, il vient pour la première fois de se faire battre au tennis par sa fille aînée... sur ce qu'il faut bien nommer la crise de la cinquantaine, richard russo a écrit un roman à la fois drôle et désabusé, qui n'est pas sans rappeler ceux de john updike.
    " jean-rené van der plaetsen, le figaro

  • Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    Indisponible

  • Le phare de monhegan

    Richard Russo

    • 10/18
    • 20 Avril 2006

    Sur commande

  • Anglais NOBODY''S FOOL

    Richard Russo

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

  • The characters in these four expansive stories are a departure from the blue-collar denizens that populate so many of Richard Russos novels; and all are bound together by parallel moments of reckoning with their pasts. In Horseman, a young professor confronts an undergraduate plagiarist--as well as her own regrets. In Intervention, a realtor facing a serious medical prognosis finds himself in his late fathers shadow. Voice gives us a semiretired academic who is conned by his estranged brother into joining a group tour of the Venice Biennale. And Milton and Marcus takes us into a lapsed novelists attempt to rekindle his screenwriting career--a career that depends wholly, at a crucial moment, on two Hollywood icons (one living, one dead). Shot through with Russos inimitable humor, wisdom, and surprise, Trajectory is the work of a masterful writer continuing to discover new heights.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

  • Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    Indisponible

  • Anglais THE RISK POOL

    Richard Russo

    Modern fictionA shrewd and moving tale of a son's attempts, over thirty years, to win back his father's affections. Straight Man, by the same author, is also published in Vintage this month.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

  • Professeur dans une université du Connecticut, Jack Griffin est invité à Cape Cod avec sa femme Joy, le temps d'un mariage. C'est l'occasion rêvée d'une escapade en amoureux.
    Mais le week-end, qui s'annonçait enchanteur, se révèle dévastateur. Il sonne le glas du couple, réveille les espoirs déçus, les conflits jamais résolus.
    Joy regagne ensuite le Connecticut, tandis que Jack part pour Los Angeles. Un an plus tard, le mariage de leur propre fille scelle leurs retrouvailles. Elles sont d'autant plus mouvementées que cette fois, Jack transporte non seulement les cendres de son père qu'il trimballait depuis un an et demi dans le coffre de sa voiture mais aussi celles de sa mère, décédée six mois plus tôt, et dont l'esprit sarcastique ne le lâche pas une seconde.

    Sur commande

  • Quel secret peut bien lier une vieille religieuse qui se lance dans une curieuse confession publique, un réalisateur de cinéma qui retombe amoureux de sa défunte épouse grâce aux confidences d'un amant inconnu, une femme qui entraîne son jeune fils dans une fuite éperdue à travers l'Amérique? Ces portraits, ces histoires, ces destins illustrent tout l'art de Richard Russo qui nous tend, à travers ces nouvelles, et d'autres, le miroir surprenant de nos vies. Un miroir d'une douce cruauté et d'une implacable tendresse.

    Sur commande

  • Thirty years ago, on their Cape Cod honeymoon, Jack and Joy Griffin drafted the Great Truro Accord. At the time they were living in Los Angeles. Now the two of them are back on the Cape - where Jack also spent childhood vacations which still cast a long shadow - to celebrate the marriage of their daughter Laura's best friend.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

  • Ma vie est un échec

    Richard Russo

    Ayant décidé de tout quitter par amour, parcourant des milliers de kilomètres dans l'espoir de fonder leur propre famille, un homme et une femme emmenaient un pauvre petit immigré bossu dont la laideur suscitait l'hilarité générale. Sans connaître les raisons d'une telle destinée, il luttait pour vivre comme tout le monde. N'ayant nulle part où se réfugier, il cédait toujours face à ses adversaires et se soumettait sans cesse pour ne plus subir le regard des autres. Cette attitude lui paraissait être la plus sage. Grâce à ses chimères qui lui donnaient la foi, rêvant d'amour et de liberté, il voulait croire en ses capacités, alors que personne n'acceptait de lui faire confiance.

empty