• Flappers

    Renaud Borderie

    «Nous nous détruisions petit à petit, pire encore, nous nous détruisions l'un l'autre» Francis Scott Fitzgerald.

    Gatsby est sur les écrans depuis quelques jours, dans une nouvelle adaptation cinématographique.
    À l'instar de son personnage, Francis Scott Fitzgerald nous offre l'image flamboyante d'une certaine jeunesse dorée américaine des Années folles.
    Mais qui était véritablement Fitzgerald ? Et qui était Zelda Fitzgerald ?
    Dans Flappers, Renaud Borderie ouvre une brèche dans la mythologie du dandy flamboyant.
    Le «magnifique» cache une part d'ombre, Flappers la révèle.

    Bien que destiné à la scène, le théâtre est oeuvre littéraire à part entière. C'est d'ailleurs souvent par le texte qu'il nous interpelle de prime abord. Plus tard viendront les temps de la mise en scène, de l'interprétation et de la représentation. Pour témoigner de ce premier « acte », quelques mots de la comédienne Sophie Robin qui valent au-delà du « je » de sa lecture et du « jeu » à venir... :
    « L'auteur de la pièce m'a dit : « Voilà ce texte, je l'ai écrit et j'ai pensé à toi pour le rôle de Zelda ».
    Zelda Fitzgerald ? Vaguement entendu parler... Son mari, oui, évidemment, Tendre est la nuit, Gatsby le magnifique, oui... Mais elle ?
    Alors je suis entrée dans ce texte comme on plonge dans un bain : je me suis retrouvée dans ce monde incroyable où tout explose, où tout semble permis. Cela m'a enveloppée, c'était brûlant et, le temps de cette lecture, Elle était là. Elle, la femme du grand écrivain, la femme sacrifiée à son mari, à son époque. J'ai eu mal avec elle d'être incomprise et, finalement, niée. Enfermée avec Zelda, je sentais l'haleine chargée d'alcool de Scott/Dyo, qui lui faisait payer cher l'amour qu'il lui portait.
    Violence, cris, musique, sexe, amertume, souffrance et destin aboli.
    Je ne sais si un jour je jouerai Zelda ou, plus exactement, la Zelda de Renaud Borderie. Toujours est-il que depuis que je l'ai lue, elle ne m'a plus quittée ».

    Sophie Robin, comédienne, metteure en scène

  • Ils l'ont trouvé la nuit dernière au milieu des vagues, de l'eau jusqu'à la taille, immobile, les bras le long du corps, le regard fixe vers l'horizon et seulement vêtu d'un sousvêtement blanc. Qui est-il donc ?
    Tous se demandent s'il s'agit d'un enfant sans papiers, abandonné, s'il est un ange, un fugueur ou un démon. Un sourd-muet, un imposteur, ou simplement une chimère ? Un singe imberbe échappé du zoo ? Un handicapé mental ? Un démon en exil ? Une bête ? Une âme damnée ? Un monstre marin ? Personne ne le sait et chacun croit savoir .

  • Une autre façon de voir Lormont - Un exemple de l'engagement des clubs sportifs d'une petite ville de Gironde, d'où naissent de grands champions - Un magnifique exemple d'une osmose entre le sport et la ville - Dans ce second volume, le basket, la natation, le tennis, la pétanque, des années 1930 et du Front populaire aux années 1970

    Sur commande
  • Lormont est une ville emblématique de la rive droite de la Communauté urbaine de Bordeaux, en bordure de la Garonne.
    Carnets de voyage à Lormont propose cinq grandes balades urbaines à travers les différents quartiers. Du château du Prince Noir à l'immeuble de Jean Nouvel, en passant par l'église Saint-Esprit et les futuristes Cascades de Garonne, du parc de l'Ermitage aux ruelles du vieux bourg, partez à la découverte d'une histoire riche en péripéties, d'un patrimoine et d'un renouveau architectural et urbain de grande qualité.
    Des urbanistes, des historiens, des architectes, des habitants accompagnent le lecteur tout au long de ce voyage, ô combien dépaysant, en partageant leurs impressions, leurs sensations, leurs savoirs, leurs expériences et leurs bonnes adresses.
    Et si les Lormontais se retrouveront dans ces pages, les visiteurs auront l'occasion dedécouvrir une ville singulière et pleine de charme.

    Sur commande
  • A l'heure actuelle, Lormont, en face de Bordeaux, sur la rive droite de la Garonne, peut s'enorgueillir d'être vraiment une ville sportive : avec sa trentaine d'associations sportives, ses 4 000 licenciés, ses nombreuses et emblématiques structures (dont le pôle culturel et sportif du Bois-Fleuri), la longévité de ses clubs, le nombre croissant de champions (dont Christophe Dugarry par exemple) qu'elle voit éclore, son rayonnement dépasse largement les frontières de la région Nouvelle-Aquitaine.
    Il s'agit d'un extraordinaire attachement à une longue tradition sportive et ce dans une grande quantité de disciplines.
    Sous forme de chroniques, de rencontres et de portraits, Renaud Borderie (acc ompagné de B ernard Brisé, photographe), déjà co-auteur d'un guide littéraire et ludique de Lormont et de deux premiers volumes consacrés au début et au développement d'une certain nombre de sports, poursuit le pourquoi et le comment de cette spécificité sportive.
    Il est donc parti à la rencontre de présidents de clubs, d'entraîneurs, de sportifs, de parents, de dirigeants, de bénévoles, bref de tous ceux et celles qui ont fait le sport dans cette ville, qui le font, qui le feront...
    Ces troisièmes carnets sportifs lormontais ne retracent pas seulement l'histoire du sport à Lormont, ils sont un document essentiel pour comprendre l'essence même de la pratique sportive et citoyenne.

    Sur commande
empty