Sciences humaines & sociales

  • Créée en 1996, la section française de l'Observatoire international des prisons (OIP) se bat pour le respect des droits et de la dignité dans les prisons françaises et milite pour la réduction du recours à l'emprisonnement. En vingt-cinq ans, l'association est devenue un interlocuteur essentiel pour les détenus mais aussi pour l'ensemble des personnes qui s'intéressent à la question carcérale. Elle est par ailleurs une force de proposition respectée des institutions qui sollicitent régulièrement son analyse. Pourtant, alors que la prison reste un espace de non-droit, l'Observatoire n'a jamais été aussi peu soutenu financièrement par l'État. Au point que son existence est menacée.
    C'est pour réaffirmer les valeurs qui sont au fondement de son action que des écrivains s'associent au combat pour sa défense. Leurs textes rappellent à quel point la prison hante nos consciences malgré les mécanismes d'occultation de sa dure et proche réalité. Chacun y raconte, dans une grande diversité de forme et de ton, son lien à ce lieu de relégation et dénonce le scandale de sa persistante inhumanité.
    Les bénéfices de ce livre sont reversés à l'OIP

  • Qu'est-ce que la pornographie ? Basse ou élevée, roman à l'eau de rose ou oeuvre d'érotisme noir, c'est un récit dont le message fondamental est le suivant : les femmes ne trouvent leur plaisir qu'à être dominées par les hommes. Mais ce ne sont pas seulement les femmes de papier que l'on traite de la sorte : des femmes de chair, entre autres des prostituées, vivent dans leur corps les " figures de rhétorique " de ce genre de littérature.
    Contrairement à ce que l'on croit souvent, dans ces domaines où est dit, joué et mis en scène l'abaissement de la femme, il s'agit non pas de la force des hommes mais de leur faiblesse. Ils n'ont besoin de se faire menaçants que parce qu'ils se sentent menacés... Mais par quoi, par qui oe
    Dans ce livre à la fois brillant et bouleversant, Nancy Huston alterne l'analyse des ouvrages pornographiques et celle des mémoires d'une prostituée, Marie-Thérèse. Elle dénonce l'hypocrisie ou l'inconscience qui nous permet, au nom de la liberté d'expression, de jouir dans notre imaginaire de ce dont les femmes souffrent dans leur corps. Et elle se demande si les femmes auront toujours à choisir entre les figures ancestrales de la maman et de la putain.

    Sur commande
  • Graphomane impénitente, car écrire est ma façon de supporter le monde, j'éprouve apparemment une fois par décennie le besoin de rassembler mes textes épars. Après Désirs et réalités (1995) et Âmes et corps (2004), voici donc Carnets de l'incarnation. Comme les autres, ce recueil comporte conférences, préfaces, contributions aux revues littéraires, articles de journaux et nombre de mes chroniques parues dans Le Monde en 2011-2012. (...) Il est question dans ce livre de guerres et de prisons, de transgressions, de terreurs et de tortures ; il y est question aussi d'inceste et de pédophilie... Toute la panoplie de maux dont l'homme se pare pour prouver qu'il n'est pas bête ! Même les textes plus purement littéraires, portant sur Gary ou Beauvoir, mettent au premier plan le corps de l'écrivain, de l'écrivaine. - N. H.

    Sur commande
  • Visages de l'aube

    Nancy Huston

    Visages de l'aube : une romancière et une photographe abordent simultanément le thème de la venue au monde.
    Nancy Huston met en scène une nuit de garde dans une maternité et raconte, en contrepoint, le suicide d'une adolescente. Valérie Winckler interroge avec une sensibilité magnifique le premier regard des nouveau-nés.

    Sur commande
empty