• Savez-vous qu'à ses débuts, Claude François jouait du tambourin sous le nom de Koko  ? Que c'est Tino Rossi qui a décroché le premier Disque d'Or de l'histoire de la chanson française avec Petit papa Noël  ? Que le tube de Christophe, Aline, lui a été inspiré par un rendez-vous... chez le dentiste  ? Que Vianney s'est lancé dans un périple Paris-Berlin à vélo pour promouvoir la sortie de son album en Allemagne  ? Ou que Soprano est le premier rappeur français à avoir rempli un stade  ?
    Autant d'anecdotes et de faits inédits qui nous plongent dans les coulisses de la musique de 1900 à aujourd'hui. Au fil des pages, on découvre des petites histoires et des confidences de stars qui donnent une vision surprenante et amusante de notre patrimoine musical.
    Un passionnant voyage dans la belle et grande histoire des tubes qui ont fait la légende de la chanson française. 

  • Cette Traversée des temps affronte un prodigieux  défi : raconter l'histoire de l'humanité sous la forme d'un roman. Faire défiler les siècles, en embrasser les âges, en sentir les bouleversements, comme si Yuval Noah Harari avait croisé Alexandre Dumas. Depuis plus de trente ans, ce projet titanesque occupe Eric-Emmanuel Schmitt. Accumulant connaissances scientifiques, médicales, religieuses, philosophiques, créant des personnages forts, touchants, vivants, il lui donne aujourd'hui naissance et nous propulse d'un monde à l'autre, de la préhistoire à nos jours, d'évolutions en révolutions, tandis que le passé éclaire le présent. Paradis perdus lance cette aventure unique. Noam en est le héros. Né il y a 8000 ans dans un village lacustre, au coeur d'une nature paradisiaque, il a affronté les drames de son clan le jour où il a rencontré Noura, une femme imprévisible et fascinante, qui le révèle à lui-même. Il s'est mesuré à une calamité célèbre : le Déluge. Non seulement le Déluge fit entrer Noam-Noé dans l'Histoire mais il détermina son destin. Serait-il le seul à parcourir les époques ?

  • 1291, Terre sainte. Un groupe de templiers, chargé d'une mission secrète, est massacré au milieu du désert. Un seul chevalier en réchappe, miraculeusement.1943. Des ténébreux châteaux allemands aux couloirs troubles du Vatican, Tristan Marcas s'engage malgré lui dans une nouvelle quête.À la recherche d'un mystère qui le conduira jusqu'aux portes de l'enfer.Un thriller vertigineux, qui explore les arcanes oubliées de l'histoire.« Une symphonie furieuse qui laisse le lecteur fasciné. »  Livres Hebdo« Le duo signe un nouveau thriller trépidant au coeur d'une Europe à feu et à sang.»  Paris Match« Superbe roman d'aventures, Résurrection tient ses promesses, le duo Giacometti Ravenne s'entend à merveille pour doser l'imaginaire et le réel »  La Dépêche du Midi« Virevoltant de faits réels en rebondissements haletants, le duo réconcilie une fois encore avec bonheur le roman d'aventure et le document historique. »  L'Alsace
    « C'est tellement bien mené et documenté que l'on ne lâche pas le livre, de la première à la dernière page. »  Point de vue

  • UNE QUÊTE, UN SECRET, UN ESPOIR. 
    Juillet 1942. Jamais l'issue du conflit n'a semblé aussi  incertaine. Si l'Angleterre a écarté tout risque d'invasion,  la Russie de Staline plie sous les coups de boutoir des  armées d'Hitler. L'Europe est sur le point de basculer.
    À travers la quête des Swastikas, la guerre occulte se  déchaîne pour tenter de faire pencher la balance. Celui  qui s'emparera de l'objet sacré remportera la victoire.
    Tristan Marcas, agent double au passé obscur, part à la  recherche du trésor des Romanov, qui cache, selon le  dernier des tsars, l'ultime relique.
    À Berlin, Moscou et Londres, la course contre la montre  est lancée, entraînant dans une spirale vertigineuse Erika,  l'archéologue allemande et Laure, la jeune résistante  française...
    «  Un jeu de rôle fascinant, qui prouve que le thriller ésotérique peut se marier à merveille avec la bonne littérature  » Sud Ouest
    «  Avec une efficacité redoutable, Giacometti et Ravenne font cohabiter personnages de fiction et figures historiques : Himmler, Churchill, Staline. Une pépite.  » Femme Actuelle
     

  • Prix Maison de la Presse 2021
    "LE roman historique de l'année. Vous ne le lâcherez pas." Gérard Collard - Le magazine de la santé
    Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente.Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime. Car la science qui progresse, mêlée à l'ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité. Féru de chimie et de médecine, cultivant un goût pour le mystérieux et l'irrationnel, Valentin Verne sait en décrypter les codes. Nommé par le préfet à la tête du « bureau des affaires occultes », un service spécial chargé de traquer ces malfaiteurs modernes, il va donner la preuve de ses extraordinaires compétences.Mais qui est vraiment ce policier solitaire, obsédé par la traque d'un criminel insaisissable connu sous le seul surnom du Vicaire ?Qui se cache derrière ce visage angélique où perce parfois une férocité déroutante ? Qui est le chasseur, qui est le gibier ?
    Dans la lignée des grands détectives de l'Histoire, de Vidocq à Lecoq en passant par Nicolas le Floch, un nouveau héros est né."Un roman policier addictif" Biblioteca
     

  • Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans.
    Elles ont été retrouvées par Mamie Rose, la " dame rose " qui vient lui rendre visite à l'hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d'Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants.
    Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d'amour, ces douze jours deviendront légende.

  • Félix, 12 ans, est désespéré. Sa mère, la merveilleuse Fatou, qui tient à Belleville un petit bistrot chaleureux et coloré, est tombée dans une dépression sans remède. Elle qui incarnait le bonheur n'est plus qu'une ombre. Où est passée son âme vagabonde ? Se cache-t-elle en Afrique, près de son village natal ? Pour la sauver, Félix entreprend un voyage qui le conduira aux sources invisibles du monde.Dans l'esprit de Oscar et la dame rose et de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Eric-Emmanuel Schmitt interroge les mystères de l'animisme, la puissance des croyances et des rites issus d'une pensée spirituelle profondément poétique. Il offre aussi le chant d'amour d'un garçon pour sa mère.

  • Marina A.

    Eric Fottorino

    À l'approche de Noël 2018, le docteur Paul Gachet emmène sa femme et sa fille à la découverte de Florence. Alors qu'il brûle de leur faire découvrir les Botticelli, les charmes de la vieille ville et du fleuve Arno, leur séjour est perturbé par l'apparition d'une performeuse serbe, Marina Abramovic, à travers les rues de la cité jusqu'aux salles du Palazzo Strozzi. Qui est cette femme soudain omniprésente qui bouleverse tous les repères de Paul Gachet et des siens, malmenant son propre corps pour parler à une humanité sourde et défaillante ?
    Chirurgien-orthopédiste, Paul Gachet répugne aux mutilations de l'artiste. Mais il est malgré lui envoûté par son univers qui, s'éloignant peu à peu d'une violence gratuite en apparence, exprime une recherche d'harmonie avec l'autre, en particulier avec son compagnon Ulay qu'elle enlace à l'étouffer avant de nouer sa chevelure à la sienne ou d'exposer son coeur à la flèche de son arc.
    Deux ans après cette apparition florentine, Paul Gachet tombe par hasard sur une photo ancienne de Marina A et d'Ulay intitulée L'impossible rapprochement. Prise en 1983 à Bangkok, elle montre deux êtres qui voudraient se toucher mais en sont mystérieusement empêchés et doivent rester à distance l'un de l'autre. Alors qu'éclate la pandémie planétaire, Paul Gachet comprend que les manifestations de cet art étaient une forme d'alerte dont il saisit enfin toute l'importance. Une incitation à protéger l'autre, à refonder nos sociétés sur ces deux petits mots : ' après vous '.

  • La prise de la Bastille est l'un des évènements les plus célèbres de tous les temps. On nous récite son histoire telle qu'elle fut écrite par les notables, depuis l'Hôtel de ville, du point de vue de ceux qui n'y étaient pas. 14 Juillet raconte l'histoire de ceux qui y étaient. Un livre ardent et épiphanique, où notre fête nationale retrouve sa grandeur tumultueuse.

  • La légende dit que ceux qui vont à Zagarand n'en reviennent pas. C'est là que se rend Paul, dévasté par la perte de son fils, lorsqu'une lettre de sa soeur Mathilde l'invite à la rejoindre dans cette oasis du bout du monde. À Zagarand, la vie obéit à d'autres lois que celles qu'il connaît. À Zagarand, la nature et l'humain guident les femmes et les hommes qui ont fait le choix d'y vivre. Altérité, responsabilité et amour y sont les maîtres mots. Quelles légendes ont forgé cette utopie ? Avec Mathilde, Mayssa, Elias ou Amiane, des gestes simples, des rituels nouveaux, de puissantes émotions vont bouleverser les certitudes de Paul et lui permettre de réapprendre à vivre.

    Après le succès de La Libraire de la place aux Herbes, Les Jardins de Zagarand, roman initiatique et fable humaniste, confirme le grand talent de romancier d'Éric de Kermel.

  • « Il suffit en général de prononcer le mot de "Patagonie" pour provoquer chez votre interlocuteur un tourbillon d'images parfois convenues mais jamais totalement inexactes. C'est la force des grands paysages d'être fidèles à leur réputation. »La Patagonie est de ces voyages où le fantasme et le rêve sont proches de la réalité : « On est toujours soufflé par la puissance et la beauté des lieux, dans quoi vient résonner la force de l'imaginaire qu'on y avait déployé. »Un voyage au cours duquel sont convoqués Butch Cassidy et Jorge-Luis Borges, qui se sont peut-être croisés sur un trottoir de Buenos Aires, et dont on cherche les traces, souvent effacées, laissant par là-même place à la fiction. Puis aller vers le sud, parcourir une partie de la Patagonie argentine, chilienne ensuite, traverser la pampa, naviguer sur le détroit de Magellan et le canal de Beagle. Les pérégrinations géographiques convoquent les destins romanesques, des derniers Indiens aux rois autoproclamés, des derniers grands glaciers aux aventuriers, fugitifs, proscrits, rêveurs et fous qui y ont trouvé refuge. Entre fantômes historiques et littéraires, un voyage au bout du monde.

  • 1938. Dans une Europe au bord de l'abîme, une organisation nazie, l'Ahnenerbe, pille des lieux sacrés à travers le monde. Ils cherchent à amasser des trésors aux pouvoirs obscurs destinés à établir le règne millénaire du Troisième Reich. Son maître, Himmler, envoie des SS fouiller un sanctuaire tibétain dans une vallée oubliée de l'Himalaya. Il se rend lui-même en Espagne, dans un monastère, pour chercher un tableau énigmatique. De quelle puissance ancienne les nazis croient-ils détenir la clé  ?
    À Londres, Churchill découvre que la guerre contre l'Allemagne sera aussi la guerre spirituelle de la lumière contre l'occulte.
     
    Ce livre est le premier tome d'une saga où l'histoire occulte fait se rencontrer les acteurs majeurs de la Seconde Guerre mondiale et des personnages aux destins d'exception  : Tristan, le trafiquant d'art au passé trouble, Erika, une archéologue allemande, Laure, l'héritière des Cathares...
     

  • Ce second volet de la saga du Soleil Noir nous entraîne à la recherche de la troisième Swastika, une croix gammée antique aux pouvoirs mystérieux, dont la légende raconte que celui qui la détient deviendra le maître du monde.

  • « - Madame Pylinska, quel est le secret de Chopin ?- Il y a des secrets qu'il ne faut pas percer mais fréquenter : leur compagnie vous rend meilleur. »

  • Dix-sept ans

    Eric Fottorino

    "Lina n'était jamais vraiment là. Tout se passait dans son regard. J'en connaissais les nuances, les reflets, les défaites. Une ombre passait dans ses yeux, une ombre dure qui fanait son visage. Elle était là mais elle était loin. Je ne comprenais pas ces sautes d'humeur, ces sautes d'amour."
    Un dimanche de décembre, Lina livre à ses trois fils le secret qui l'étouffe. En révélant une souffrance si longtemps cachée, cette femme dont on a forcé le destin depuis l'adolescence laisse alors éclater toute son humanité et son obstination à vivre libre.
    Dans le plus personnel de ses romans, Éric Fottorino dresse le portrait solaire et douloureux d'une mère mal connue mais profondément aimée.

  • Oyana

    Eric Plamondon

    « S'il est difficile de vivre, il est bien plus malaisé d'expliquer sa vie. »

    Elle a fait de son existence une digue pour retenir le passé. Jusqu'à la rupture. Elle est née au pays Basque et a vieilli à Montréal. Un soir de mai 2018, le hasard la ramène brutalement en arrière. Sans savoir encore jusqu'où les mots la mèneront, elle écrit à l'homme de sa vie pour tenter de s'expliquer et qu'il puisse comprendre. Il y a des choix qui changent des vies. Certains, plus définitivement que d'autres. Elle n'a que deux certitudes : elle s'appelle Oyana et l'ETA n'existe plus.

    Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l'université Laval et la littérature à l'UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé en communication. Il a publié au Quartanier (Canada) la trilogie «1984» : Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise, et Pomme S, publiée en France aux éditions Phébus. Il a fait paraître la novella Ristigouche (2013) et son dernier roman, Taqawan, est paru en France en janvier 2018.

  • À Paris, dans les années soixante, Momo, un petit garçon juif de 12 ans, devient l'ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim, l'épicier, n'est pas arabe, la rue Bleue n'est pas bleue et l'enfant n'est peut-être pas juif.

  • Après une formation impitoyable, et alors qu'ils étaient encore enfants, ils ont quitté Aberlaas, la cité des confins. Leur mission : marcher d'ouest en est jusqu'à atteindre l'Extrême-Amont, source mythique du vent qui balaye leur monde jour et nuit, sans trêve ni répit. Ils sont la 34e Horde du Contrevent. Golgoth ouvre la marche derrière lui, Sov, le scribe, sur les épaules duquel l'avenir de la Horde tout entière va bientôt reposer...

  • 8 octobre 1908 : « Adolf Hitler recalé ».
    Que se serait-il passé si l’École des Beaux-Arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, avait flatté puis épanoui ses ambitions d’artiste ?
    Cette minute-là aurait changé le cours d’une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde...
    Découvrez en audio l’uchronie la plus célèbre du XXIe siècle.
    Cette édition est suivie du journal qui a accompagné l’écriture de ce roman, lu par Eric-Emmanuel Schmitt. L’auteur y exprime son trouble, son anxiété, ses doutes au moment de faire revivre la figure la plus sombre de l’histoire contemporaine.© Éditions Albin Michel, 2001
    (C) et (P) Audiolib, 2019
    Durée : 16h24

  • Taqawan

    Eric Plamondon

    « Ici, on a tous du sang indien et quand ce n'est pas dans les veines, c'est sur les mains. » 11 juin 1981. Trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s'emparer des filets des Indiens mig'maq. Émeutes, répression et crise d'ampleur : le pays découvre son angle mort.
    Une adolescente en révolte disparaît, un agent de la faune démissionne, un vieil Indien sort du bois et une jeune enseignante française découvre l'immensité d'un territoire et toutes ses contradictions. Comme le saumon devenu taqawan remonte la rivière vers son origine, il faut aller à la source... Histoire de luttes et de pêche, d'amour tout autant que de meurtres et de rêves brisés, Taqawan se nourrit de légendes comme de réalités, du passé et du présent, celui notamment d'un peuple millénaire bafoué dans ses droits.Fascinant... La littérature est là à son meilleur, dans sa capacité à croiser une multiplicité de regards et de discours. Chapeau ! Michel Abescat, Télérama.Une pépite ! Un roman noir, un récit historique, un pamphlet politique... Un livre qui refuse d'être figé ! Augustin Trapenard, 21 cm, Canal +.Follement romanesque, brillant, étincelant, glaçant par instants, un roman d'aventures au sens qu'en donnaient Jack London, Herman Melville et Joseph Conrad. Philippe Chauché, La Cause littéraire.Prix France-Québec 2018.

  • C'est au beau milieu de la steppe immense que la Horde croise la route du Physalis, vaisseau de la flotte fréole, en mission de convoyage pour les villages Abrités. Accueillie à bord par une foule en liesse, la Horde goûte enfin un peu de repos. Pourtant, malgré la fête et les honneurs, le malaise de Sov ne cesse de grandir : les Fréoles sont-ils vraiment les alliés qu'ils prétendent être, et cette rencontre est-elle vraiment le fruit du hasard ?

  • ° Résumé du livre Le fils du libraire déteste les livres. Un jour, il surprend un curieux voleur qui, muni d'une paille, avale les mots d'un livre entier. Il s'agit d'un vampire qui boit l'encre des livres...Un livre recommandé par l'Éducation nationale. Dès 7 ans° Les livres numériques Dyscool proposent des best-sellers de la littérature de jeunesse dans leur version originale, accessibles aux enfants dyslexiques, et à tous les enfants atteints de troubles de la lecture.De nombreuses fonctionnalités permettent de compenser les difficultés de déchiffrage et de compréhension : - La mise en page est adaptée : longueur des lignes ; travail sur la police ; place de l'illustration. - L'interface avec le livre est ergonomique et intuitive. - L'enfant dispose d'aides au déchiffrage : il choisit lui-même l'interlignage et l'interlettrage, la taille de police, la coloration des phonèmes ou des syllabes. - Des outils soutiennent la compréhension : dictionnaire contextuel ; lecture audio. - L'attention visuelle est renforcée : l'enfant peut régler le contraste, utiliser une fenêtre de lecture ou un marque-ligne. L'accessibilité cognitive de ce livre a été conçue et réalisée par Mobidys. Les livres Dyscool sont testés par des orthophonistes et par des enfants atteints de troubles de la lecture. A lire sur tablette.

  • On pense que le reality show est l'ultime avatar du spectacle de masse. Qu'on se détrompe. Il en est l'origine. Son créateur fut Buffalo Bill, le metteur en scène du fameux Wild West Show. Tristesse de la terre, d'une écriture acérée et rigoureusement inventive, raconte cette histoire.

  • Villa Imago Nouv.

    « Et soudain ce fut une seconde naissance : l'air jaillit dans ses poumons, comprimant ses lobes contre la cage thoracique et brûlant le duvet touffu de ses alvéoles. Des étincelles de lumière volèrent autour de ses yeux, lucioles éclairant sa nuit intérieure. Le sang dilata douloureusement ses vaisseaux. Une rumeur sourde bourdonna dans ses tympans. Ses muscles contractés lui faisaient mal, tout comme ses articulations démobilisées, mais cette épreuve le rapprochait de la vie.
    La vie... Où était-il ? Que s'était-il passé ? »
    Raphaël Granger se réveille, allongé sur un lit dans la chambre d'une maison inconnue. Ses derniers souvenirs remontent à un voyage en train au cours duquel il téléphonait à Belinda, sa fiancée. Le train est entré dans un tunnel, la communication a été coupée et ses souvenirs aussi. Qui sont les habitants de cette étrange villa, un militaire en retraite à la verve gabinesque, une jeune mère séparée de ses jumeaux à leur naissance, une fillette solaire, un ado à la colère ravageuse, une artiste clown de cirque, une quinqua qui parle aux arbres, et le plus célèbre et égotique des écrivains du moment ? Quel secret protègent-ils ?
    Raphaël ne peut s'échapper et va devoir s'habituer à cette nouvelle existence et à ses compagnons aux destins étonnants. Il va reconstituer pièce par pièce tous les éléments qui mènent à la vérité et découvrir le prix à payer pour rester en vie.
    Villa Imago aborde sous un jour nouveau le thème de l'amour passion et emmène le lecteur vers des chemins inexplorés de l'émotion humaine. Éric Marchal a souvent été appelé le « Ken Follett français » par la presse. Ses cinq premiers romans, Influenza, Le Soleil sous la soie, La Part de l'aube et Là où rêvent les étoiles, Les Heures indociles ont tous été de grands succès.

empty