• Économie domestique est composé de quatre thèmes «domestiques» qui se déclinent chacun en une série de sept dessins.
    Anne Van Der Linden, princesse de l'underground, peintre, dessinatrice et illustratrice de presse, est cofondatrice de la revue Freak Wave. Sa peinture et son oeuvre graphique décrivent l'érotisme du point de vue des femmes.
    Son oeuvre d'un surréalisme délirant décrit un univers fantastique, cauchemardesque, irréel et souvent ignoble qui rappelle les tableaux de Jérôme Bosch et l'oeuvre de Sade.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Les peintures et dessins de Anne Van der Linden réalisés entre 2008 et 2014.

    Sur commande
  • "Ce recueil regroupe des thèmes chers à Anne van der Linden sur les rapports complexes qui s'imbriquent pour peupler le réel et l'imaginaire des hommes et des bêtes et les violences parfois inattendues qui s'exercent d'un monde subjectif à l'autre.... Une édition soignée, jalon, synthèse éclairant les liens qui unissent raffinement et densité d'une vingtaine d'années de travail de cette plasticienne énergique." (Ch. Comentale, Arts et métiers du livre.)

  • L'imagier du diable

    Anne Van Der Linden

    • Ragage
    • 6 Octobre 2008

    [.] On ne saurait évoquer la cruauté chez Anne Van der Linden sans citer Bosch ou Goya. Certaines scènes chez l'une (« Les Barbecues ») renvoient à l'évidence à d'autres scènes chez les autres (« L'enfer » et « Les cannibales »). Même absence de dramatisation dans la description de ces agapes de viande humaine, la tranquille horreur qui perd même ses attributs horrifiques qui la rendent « acceptable » (car nous sommes physiologiquement programmés à voir associé à ce que nous trouvons horrible un ensemble de signaux qui provoquent une panique issue de réponses hormonales, alors que le paisible associé à l'horreur créé une sidération, une fascination, qui traumatise). Cependant, l'ambiguïté sur le sens à donner aux visions « cruelles » est considérablement plus puissante chez Anne Van der Linden, et le regard ne se lasse pas de scruter (en vain) une sémantique à ce qui n'en réclame pas, à ce qui se comprend avec des zones affectives auxquelles le néo-cortex n'a pas accès, comme tout ce qui se ressent de plus intense dans l'existence (attachement, passion, désespoir). [.] d kelvin [.] Comment ne pas voir dans la peinture d'Anne van der Linden la mise en scène d'un suicide organisé, un repas familial qui tourne au tragique, un festin aux âcres parfums de lices, une fabrique d'allures peinturées sur d'imprenables vues du plus banal des quotidiens ? Crasse et partouze. Corps de suppliciés et scènes de ménage. Spectacles rocambolesques dans les décors de la vie de tous les jours. [.] Charles Pennequin

  • Un tsunami de cas de démence sénile en 2050 ?
    Les prédictions concernant le nombre de personnes âgées vivant avec une démence à l'horizon 2050 suscitent de fréquentes annonces alarmistes, prévoyant un « tsunami » de cas de démence, qui submergerait les familles et les systèmes de soins de santé et qui imposerait un fardeau économique insupportable.
    Afi n de prévenir cette « crise de la démence », la position biomédicale dominante considère qu'il faut placer un maximum d'eff orts sur le diagnostic et le traitement neurobiologiques précoces, ainsi que sur l'application des outils des neurosciences cliniques, afi n d'identifi er les moyens de diff érer et, fi nalement, de guérir la démence.
    Les limites de l'approche biomédicale de la démence Ce livre vise tout d'abord à caractériser le contexte social et culturel dans lequel s'est développée cette approche biomédicale de la démence, qui a conduit à une médicalisation croissante du vieillissement. Il a également pour objectif de décrire les limites, en particulier le caractère réducteur, de cette approche et de montrer en quoi le vieillissement cérébral et cognitif semble être modulé par de multiples facteurs (biomédicaux, psychologiques, sociaux, culturels, environnementaux), intervenant tout au long de la vie.
    Une autre perspective, plus humaniste, moins médicalisante Les implications de ce changement de perspective seront ensuite identifi ées : l'importance de la prévention ; le développement de pratiques d'évaluation et d'intervention qui prennent en compte les personnes âgées dans leur individualité et qui ont pour objectif de maintenir un sens à leur vie, un sentiment de bien-être, une place dans la société et un pouvoir d'agir ; un changement de culture dans les structures d'hébergement à long terme pour personnes âgées.
    L'ouvrage, engagé, se termine par un ensemble de réfl exions critiques portant notamment sur les notions normatives de vieillissement réussi et actif.
    Cet ouvrage n'est pas destiné uniquement à des universitaires ; il peut toucher toutes les personnes qui sont d'une manière ou d'une autre confrontées à la réalité du vieillissement et impliquées de près ou de loin dans les approches sociétales, familiales et médicales de cette question.

empty