Littérature générale

  • Boréa

    Paul Berenson

    Cheyenne déteste presque autant son prénom que la mère fantasque qui le lui a donné. L'ambition chevillée au corps, elle a gravi tous les échelons de la société pour arriver tout en haut d'une de ces tours de la finance si éloignées de la sombre loge de concierge où elle a grandi, élevée par sa grand-mère. Jusqu'au jour où, envoyée en mission dans le Grand Nord, Ché fait la rencontre d'un groupe de chasseurs Inuit et de cet homme solitaire, magnétique, envoûtant, qui lui fera percevoir toute la vacuité de sa vie. Une partie de son âme restée dans les étendues immaculées, elle reviendra de ce voyage profondément changée, toutes les valeurs de son existence en seront bouleversées et sa perception du monde ne pourra plus jamais être la même.

  • Peut-on deviner avec certitude sa vie dans un horizon proche ? Le hasard peut-il être appréhendé en identifiant toutes ses possibilités ? Les crises sont-elles prévisibles ? Pour répondre à ces questions, cet essai s'attache notamment à expliquer - via des notions élémentaires de mathématiques, tels les concepts de convexité et de concavité - le principe d'équilibre du marché boursier induisant une loi normale et une loi de déséquilibre, aboutissant à la théorie des phénomènes rares ou événements extrêmes. Des traumatismes d'enfance dans son Sénégal natal à son métier de trader en France, l'auteur explore plus avant les concepts de « hasard sauvage » de Benoît Mandelbrot et de « l'Extrémistan » de Nassim Nicholas Taleb pour livrer un témoignage thérapeutique doublé d'une contribution aux idées du monde de la finance : une réflexion troublante sur le destin qui, aussi bien tournée vers le passé que vers l'avenir, cherche à gommer le hasard de l'équation de notre vie.

empty