• Conrad est le fils d'une parisienne BCBG, fondatrice d'une ONG, dont l'assassinat, maquillé en suicide, n'a jamais été élucidé. Il galère, depuis, frôlant sans cesse l'illégalité.
    À quelques encablures de La Havane, Dalhia, une jeune fille abusée par son père, se bat bec et ongles pour éviter à son frère Armando de subir le même sort.
    Gravitent autour des deux jeunes gens, à La Havane comme à Paris, des hommes d'affaires peu scrupuleux, trempant dans le scandale des Panama Papers, le patron de l'Office central de lutte contre le crime organisé, une très séduisante ukrainienne qui semble jouer double jeu, un boxeur cubain, un ministre terrorisé à l'idée d'être éclaboussé par le scandale politico-financier, quelques cadavres...

    - Le nouveau roman de Carl Pineau, auteur charismatique de la trilogie Nuits nantaises (L'Arménien, Le Sicilien, Le Nantais).
    - L'Arménien a reçu le Prix du cercle anonyme de la littérature.
    - Le Sicilien à reçu le Prix du polar découverte "les petits mots des libraires".

  • Depuis quelques mois, on n'a jamais parlé autant de télétravail. Ce mode de travail n'est pourtant pas si nouveau, il y a de nombreux domaines où il existe depuis des années, mais sans que l'on ait pensé à le baptiser. Ainsi, les premiers astronautes qui ont mis le pied sur la Lune en 1969 étaient-ils déjà, sans le savoir, des télétravailleurs puisqu'ils effectuaient un travail qui était analysé et exploité à des milliers de kilomètres d'eux. On ne parle pas seulement du télétravail, on l'étudie, scientifiquement ou pragmatiquement, sous toutes ses facettes, de tous les points de vue et à tous les niveaux. On le fait en partant généralement de données supposées fiables et qui sont en fait invérifiables. Le télétravail est une nébuleuse qui a presque autant de formes qu'il a de pratiquants, et toute tentative pour en donner une définition générale, est vouée à l'échec par les nombreuses réalités et possibilités qu'il recouvre. Cet ouvrage considère le télétravail dans les principaux pays du monde. Il constate que le verbe télétravailler se conjugue aujourd'hui au passé et au futur et, plus rarement, au présent. Il tente, notamment, en exposant le formidable enjeu économique que constituent la télématique aujourd'hui et l'atout non négligeable qu'est le télétravail dans la partie en cours actuellement, de répondre à cette question : pourquoi y a-t-il un tel engouement pour le télétravail et qui a intérêt à le mettre en avant ? Il s'interroge sur ce que ce mode de travail suppose de modifications dans les relations entre les employeurs et les employés. Et sur les nouveaux modèles de société qu'il peut contribuer à mettre en place : peut-il réellement répondre au besoin de liberté auquel les individus aspirent dans un monde de plus en plus organisé ?

  • Boréa

    Paul Berenson

    Cheyenne déteste presque autant son prénom que la mère fantasque qui le lui a donné. L'ambition chevillée au corps, elle a gravi tous les échelons de la société pour arriver tout en haut d'une de ces tours de la finance si éloignées de la sombre loge de concierge où elle a grandi, élevée par sa grand-mère. Jusqu'au jour où, envoyée en mission dans le Grand Nord, Ché fait la rencontre d'un groupe de chasseurs Inuit et de cet homme solitaire, magnétique, envoûtant, qui lui fera percevoir toute la vacuité de sa vie. Une partie de son âme restée dans les étendues immaculées, elle reviendra de ce voyage profondément changée, toutes les valeurs de son existence en seront bouleversées et sa perception du monde ne pourra plus jamais être la même.

  • Peut-on deviner avec certitude sa vie dans un horizon proche ? Le hasard peut-il être appréhendé en identifiant toutes ses possibilités ? Les crises sont-elles prévisibles ? Pour répondre à ces questions, cet essai s'attache notamment à expliquer - via des notions élémentaires de mathématiques, tels les concepts de convexité et de concavité - le principe d'équilibre du marché boursier induisant une loi normale et une loi de déséquilibre, aboutissant à la théorie des phénomènes rares ou événements extrêmes. Des traumatismes d'enfance dans son Sénégal natal à son métier de trader en France, l'auteur explore plus avant les concepts de « hasard sauvage » de Benoît Mandelbrot et de « l'Extrémistan » de Nassim Nicholas Taleb pour livrer un témoignage thérapeutique doublé d'une contribution aux idées du monde de la finance : une réflexion troublante sur le destin qui, aussi bien tournée vers le passé que vers l'avenir, cherche à gommer le hasard de l'équation de notre vie.

empty