• L'inspecteur Ganimard triomphe: Arsène Lupin est enfin sous les verrous ! Mais le célèbre gentleman-cambrioleur semble s'amuser de la situation. Après une incroyable évasion, il annonce à sa prochaine victime le jour où il va lui voler sa collection d'oeuvres d'art... Un seul être est de taille à contrer ce génial malfaiteur : Herlock Sholmès, la star des détectives.

  • Reine d'Ecosse à la mort de son père, en 1542, alors qu'elle n'a que six jours et reine de France à dix sept ans, après son mariage avec François II, Marie Stuart est une des figures les plus romanesques de l'histoire. Veuve en 1560, elle rentre en Ecosse et épouse Lord Darnley, avec qui elle ne s'entend bientôt plus. Elle devient la maîtresse de Bothwell - une liaison qui entraînera sa perte. Lorsque Bothwell assassine Darnley, l'horreur causée dans le pays par ce forfait est si grande que Bothwell est exilé : Marie Stuart doit se réfugier auprès de sa rivale Elisabeth Ier, reine d'Angleterre. Celle-ci la gardera captive vingt ans, jusqu'au jour où, tombant dans le piège d'une conspiration contre la vie d'Elisabeth, la malheureuse Marie est condamnée à mort. Parée de mille grâces par les uns, peinte comme une criminelle par les autres, chacun reconnaît en Marie Stuart une victime, dont l'énergie dans l'épreuve et la fierté devant la mort furent admirables. Il fallait un esprit libre et l'immense talent de Stefan Zweig pour faire revivre en toute justice la femme et la reine si cruellement unies par le destin. Sans négliger aucun des témoignages ni des travaux qui l'ont précédé, éclairant en grand psychologue les caractères des personnages de ce drame, reconstituant avec une minutieuse exactitude cette époque pleine de bruit et de fureur, Stefan Zweig a réussi pour Marie Stuart à concilier rigueur de scientifique et passion de l'artiste.

  • Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d'enquêtes royales so British !
    Comté du Kent, Angleterre, 1934.Passer un smoking pour le dîner, utiliser une fourchette pour la viande, une autre pour le poisson... Franchement, quel intérêt à toutes ces simagrées ? C'est pourtant bien ce à quoi va devoir se plier Jack Altringham, héritier du duc d'Eynsford fraîchement débarqué d'Australie.Pour l'aider, une seule candidate, la charmante Georgie. Mais, dès son arrivée à Kingsdowne Place, dans le Kent, elle découvre que certains membres de la famille d'Eynsford se donnent beaucoup de mal pour mener la vie dure à son élève. Et quelques jours plus tard, le duc meurt poignardé.Aux yeux de tous, Jack est le suspect parfait. Sauf pour Georgie qui va tout faire pour démêler le faux du vrai entre petits secrets, rancune de classe et vengeance à froid...

  • 1572. La France des guerres de religion est devenue le champ clos des grands seigneurs et des prétendants au trône. A Paris, le jeune roi protestant de Navarre, le futur Henri IV, vient d'épouser Marguerite de Valois, dite Margot ; mariage politique qui n'empêche pas les Guise et le roi Charles IX de fomenter les horreurs de la Saint-Barthélemy. Sur les pas du jeune comte de La Mole, dont s'éprend éperdument la belle Margot, et de son compagnon, le tonitruant Annibal de Coconnas, nous entrons dans ce labyrinthe d'intrigues, d'alliances, de trahisons. Les poignards luisent sous les pourpoints. René le Florentin fournit les poisons à l'implacable Catherine de Médicis. Le vieux Louvre avec ses fêtes brillantes, ses passages secrets, son peuple de soldats et de jolies femmes, est le théâtre où se déploient en mille péripéties les jeux de l'amour, de la politique, de la haine. Le père des Trois Mousquetaires nous en donne une passionnante chronique, où sa pétulante bonne humeur survit aux plus sanglants épisodes. 

  • Thomas est un poète talentueux et insouciant, qui parcourt le monde au gré de ses envies. Mais quand il accepte le baiser de la Reine des Elfes, celle-ci l'emporte pendant sept années dans un pays aussi magique qu'inquiétant. Thomas devient alors le pion de la Reine, autant que de la partie qui l'oppose au Chasseur...

    Ellen Kushner (À la pointe de l'épée) nous plonge dans l'univers poétique et celtique de Thomas le Rimeur, un roman qui lui a valu un World Fantasy Awards.

  • « Le vieux sage murmura :
    - Je vais te révéler un secret. Il existe une plante. Une plante qui vit ici, au fond des eaux. Elle a des reflets argentés. Si l'on ne prend pas garde, elle écorche les mains comme fait la rose. Si tu parviens à la trouver, alors mange-la et tu obtiendras la vie éternelle. »
    Entre légende et vérité, Le royaume des Deux-Mers est un fabuleux voyage initiatique qui nous transporte trois mille ans avant notre ère, aux confins de l'une des plus anciennes civilisations du monde, sur l'île de Barheïn : Dilmoun, le « pays où le soleil se lève » et où, d'après la tradition sumérienne, résidait le seul survivant du Déluge. Dilmoun, le jardin d'Éden.

  • Angleterre, an I. Après la Gaule, l'Empire romain entend se rendre maître de l'île de Bretagne. Pourtant la révolte gronde parmi les Celtes, avec à leur tête Boudicca, la chef du clan icène. Qui est cette reine qui va raser Londres et faire trembler l'empire des aigles jusqu'à Rome ? À la fois amante, mère et guerrière mais avant tout femme libre au destin tragique, Boudicca est la biographie historique et onirique de celle qui incarne aujourd'hui encore la révolte. Après Royaume de vent et de colères, premier roman très remarqué qui a reçu le prix Elbakin.net 2015, Jean-Laurent Del Socorro fait son retour avec une héroïne symbole d'insoumission... « Il n'y a pas de honte à renoncer car seuls les dieux ne connaissent pas la peur. Je ne vous jugerai pas. Je vous pose simplement la question : serez-vous, aujourd'hui, à mes côtés ? »

  • Depuis des siècles, le Lignage attend la venue de Sorcière.

    Pourtant, la jeune Jaenelle désignée par la prophétie pour représenter l'incarnation vivante de la magie n'a pas été accueillie sereinement. Elle a au contraire terriblement souffert de la guerre sans merci dont elle fut l'enjeu durant son enfance. Seuls le temps et l'amour de ses tuteurs ont su guérir les blessures physiques de la jeune fille, mais son esprit reste fragile, à peine capable de la protéger de son passé.

    Toutefois, rien ne l'écartera de sa destinée, et l'heure du règlement de comptes approche. Quand ses souvenirs reviendront... quand sa magie arrivera à maturité... quand elle sera forcée d'accepter son sort... Ce jour-là, le Sombre Royaume comprendra ce qu'implique le règne de Sorcière.

  • Il y a sept cents ans, une Veuve Noire a vu une prophétie prendre vie dans sa toile de songes.

    Désormais, le Sombre Royaume se prépare à l'arrivée de sa Reine, la sorcière qui détiendra un pouvoir plus grand que celui du Sire d'Enfer lui-même. Mais, celle-ci est encore jeune, influençable et vulnérable face à ceux qui voudraient la pervertir. Or, quiconque la tient sous sa coupe contrôle la Ténèbre. Trois hommes, des ennemis jurés, le savent. Et ils connaissent la puissance que recèlent les yeux bleus de cette enfant innocente.

    Ainsi commence un impitoyable jeu d'intrigues, de magie et de trahisons, dans lequel la haine et l'amour sont les armes... et dont le trophée est bien plus redoutable que tous l'imaginent.

  • Toute l'Histoire de France dans sa poche ! Voici un Petit livre attendu s'il en est : l'Histoire de France dans la célèbre collection de First ! Une véritable défi, relevé avec brio par Hélène de Champchesnel. Voici un panorama concis et complet de plus de vingt siècles d'histoire. De la Gaule celtique à la cinquième République, cet ouvrage raconte et explique les événements marquants de l'histoire de France. Grâce à une approche chronologique, il rend à chacun sa place dans la chaîne de causes et d'effets qui ont tissé la trame de l'histoire française. Évoquant les personnages emblématiques de chaque époque, il confère une épaisseur humaine aux périodes les plus lointaines. Son approche didactique met en valeur l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur l'histoire de France et, pour les plus curieux, décortique un certain nombre de faits pour les resituer dans une perspective historique. Pour comprendre notre passé et sa résonance dans notre présent !

  • Qui en veut à la vie du Premier consul ? Les Jacobins ? Les royalistes ? Tous, peut-être... En renversant la Constitution de l'an III par le coup d'État du 18 brumaire, Bonaparte s'est fait beaucoup d'ennemis. Pour déjouer leurs complots, il ne peut compter que sur deux hommes, le très fourbe ministre de la Police, Fouché, et son enquêteur personnel, Sébastien Cronberg. La mission de Sébastien le mènera du Paris décadent du consulat aux brumes de la capitale anglaise, où il rejoindra la société des aristocrates émigrés. Là, entre des exilés fameux comme le vicomte de Chateaubriand et des conspirateurs enflammés par le redoutable Cadoudal, il infiltrera le groupe des tueurs pour essayer d'empêcher que n'explose la machine infernale qui menace le nouveau dictateur. Arrivera-t-il à temps ?

  • Les Grands Personnages de l'histoire pour les Nuls arrivent en Poche ! Jules César, Jeanne d'Arc, Louis XIV, Beethoven, Mandela... Ces noms évoquent des civilisations passées, des époques glorieuses ou des épisodes encore brûlants. Alexandre conquérant l'Asie, Charlemagne édifiant un empire, de Gaulle résistant au nazisme... Stratèges hors pair, explorateurs intrépides, inventeurs ou artistes de génie, ces individus "plus grands que nature" sont les symboles de l'épopée humaine, les jalons incontournables de notre mémoire. Cet ouvrage de référence, à mettre dans toutes les bibliothèques, est consacré à ces hommes - et à ces femmes - qui ont marqué l'histoire de leur empreinte. Il retrace leur parcours et leurs réalisations majeures, sous oublier pour autant leur caractère et leur vie privée... tant il est vrai que les "grands hommes" n'en ont pas moins des "petites faiblesses" et que certains détails et anecdotes nous en apprennent parfois plus sur eux que de longs discours !

  • Sébastien Cronberg, enquêteur privé du général, suit Bonaparte en Égypte où l'armée française s'est installée en conquérante. Certains notables égyptiens, réunis dans le conseil du « Diwan », collaborent ouvertement. Mais derrière les sourires de circonstance, le ressentiment plane. Quand un cadavre infesté par la peste est retrouvé dans le Diwan, Cronberg est chargé de l'investigation. Y aurait-il là une tentative de contaminer l'armée ?
    Son enquête l'entraîne des ruelles mal famées du Caire aux confins du désert, contrôlé par les bédouins. Le temps joue contre lui : la rébellion gronde, la contagion menace...

    Couverture : Expéditions en Égypte © Aisa / Leemage - © Marisha / Fotolia © Éditions J'ai lu © Éditions J'ai lu, 2014

  • Comment exercer son métier de reine ? Comment résister à la routine des divertissements utiles et des obligations de son sexe ? Comment surtout s'inventer un rôle politique lorsqu'on est née Marie-Caroline de Habsbourg-Lorraine et qu'on se trouve « exilée » à la cour de Naples, au coeur des tumultes de l'Italie des Lumières ? De 1781 à 1785, la reine de Naples s'est attachée à l'exercice quotidien de ses « écritures », sans doute pour discipliner ses propres affects.
    C'est à la lecture de ce diaire qu'est convié le lecteur. Écrit dans le français parfois audacieux qui était la langue des élites européennes, ce journal d'une reine est un document historique d'une exceptionnelle richesse. Au-delà de la chronique de la vie de cour, on y assiste au surgissement d'un moi souverain qu'agite, en ces années pré-révolutionnaires, le souffle de l'histoire.
    Rassemblant des pièces dispersées, Mélanie Traversier reconstitue le journal de Marie-Caroline de Naples, présenté ici pour la première fois dans son intégralité. L'édition annotée comporte en effet la retranscription d'un manuscrit que l'on croyait perdu : le récit du voyage de la reine en Italie du Nord de mai à septembre 1785, sorte de tournée d'inspection des expériences politiques du réformisme des Lumières. Elle est précédée d'un ample essai qui, à travers l'analyse de sa pratique épistolaire et de son écriture intime, éclaire la biographie d'une soeur méconnue de Marie-Antoinette.

    Mélanie Traversier est maîtresse de conférences en histoire moderne à l'Université de Lille 3 et membre de l'Institut universitaire de France. Elle est notamment l'auteure de Gouverner l'opéra. Une histoire politique de l'opéra à Naples (1767-1815), (École française de Rome, 2009) et a préfacé les Mémoires de Vittorio Alfieri (Ma Vie, Mercure de France, 2012)

  • L'été 1789 est une époque bénie pour les assassins. À dix-huit ans, Laure de Sade tente de survivre aux bouleversements qui agitent Paris, mais aussi de démanteler un trafic de pierres précieuses en montgolfière, d'arrêter un tueur démoniaque déguisé en arlequin... Au même moment, son père, le marquis, la contraint à le faire évader de la Bastille.À la manière d'un Sherlock Holmes en jupons qui lutterait contre Jack l'Éventreur, Laure de Sade devient, bien malgré elle, une héroïne sous la Révolution.

  • Paysanne gauloise sans fortune, belle, intelligente et d'une farouche volonté, Frédégonde séduit Chilpéric, fils du roi franc Clotaire. En 568, elle devient reine de Neustrie. Mais elle doit mener une lutte implacable pour survivre et conserver, après le meurtre de son mari, le royaume à son fils, Clotaire II. Face à elle, sa belle-soeur, la reine Brunehilde (Brunehaut) d'Austrasie. Entre les deux régentes, le combat devient sans merci.
    Maltraitée par les historiens, Frédégonde n'avait pas fait l'objet d'une grande biographie. Reprenant toutes les sources disponibles, Anne Bernet trace le portrait d'une femme singulièrement forte, qui usa de toutes les armes à sa disposition pour défendre les siens. Sans scrupules mais avec une habileté et une détermination qui forcent l'admiration.

  • Brunehilda première reine de France Nouv.

    Sa vie a le parfum d'un thriller.
    Elle en a le goût de plomb, de fer et de feu. Pourtant tout avait bien commencé.
    Princesse wisigothe, pétrie de romanité, enfant gâtée par la richesse et le pouvoir, la voilà mariée... et amoureuse. Reine d'Austrasie, épouse de Sigebert Ier. Tout est paradis dans le meilleur des mondes.
    Mais c'est sans compter avec une fortune contraire. Nous sommes en 565.
    La pythie lui avait dit : va vers ton destin que personne ne peut t'envier.
    L'engrenage s'enclenche et les assassinats successifs de sa soeur à la cour de Neustrie et de son époux par traîtrise vont lui forger une volonté de fer. Elle a encore cinquante ans à vivre, cinquante ans de combats permanents. Dotée d'un caractère hors norme, elle voudra protéger sa descendance jusqu'à la folie. Sa dernière action sera de confier une armée à son arrière-petit-fils de douze ans. Ainsi en allaient la vie et la mort sous les Mérovingiens.
    C'est le portrait sanglant d'une dynastie qui se meurt sur les marches du monde moderne. Brunehilda aura donné à son royaume de caractère germanique un destin européen

  • Alors que s'éteint la lumière derrière les yeux de Zaza la Reine du Nord, devant un Bob désarmé, dévasté, dépouillé, s'amorce le décompte des jours, à rebours, en apnée, dans l'intense proximité des corps bientôt séparés. Quels mots nommeront ces traces cruelles laissées sur les chairs par le souffle de la maladie, par les trop nombreux médicaments, par la douleur du départ ?

  • La Reine captive Nouv.

    Guyane. Mademoiselle Lingèvres, une Européenne a mystérieusement disparu lors d'une promenade à bicyclette.
    Le gouverneur, un ami de la famille, décide de faire appel à Paul DOUBLET, récemment démobilisé de l'infanterie coloniale et qui s'apprête à prendre le paquebot pour retourner en France.
    Paul DOUBLET accepte de retrouver la jeune femme et est immédiatement nommé inspecteur du cadre de la colonie pour lui faciliter la tâche.
    Le désormais inspecteur DOUBLET, guidé par son instinct, imagine que le rapt a un rapport avec une vieille légende indienne contant qu'un demi-siècle auparavant, une européenne avait été enlevée par une tribu et en était devenue Reine...

  • Un leader démocratique ne saurait avoir pour seul programme d'être compris, encore moins d'être aimé.

  • Dans le monde masculin sénile et corrompu du IIe siècle après Jésus-Christ, Zénobie de Palmyre, qu'on disait plus belle que Cléopâtre, a incarné un rêve féminin de jeunesse, de séduction, d'éclatante beauté et d'incroyable vertu. Ses contemporains l'appelèrent « la reine de l'Orient ». Son règne est inégalé, jamais femme n'ayant fondé un empire.
    C'est cette saga sans exemple que ressuscite Jacqueline Dauxois. On y voit Zénobie, animée par la volonté de libérer sa terre natale des légions romaines d'occupation qui ont apporté avec elles de sanglantes persécutions contre les chrétiens, devenir un génial stratège et un exceptionnel chef d'armée, conquérir les territoires immenses de la Syrie au Bosphore, et, à l'apogée de son règne, coiffer la couronne d'Égypte.
    Mais Rome, comme elle a écrasé Cléopâtre, a finalement raison de cette extraordinaire guerrière... Avec ce roman flamboyant, Jacqueline Dauxois nous entraîne dans l'un des plus étonnants règnes de l'Orient et dans une ville, Palmyre, dont les ruines nous font toujours rêver.

empty