SKA

  • Boule de suif

    Guy de Maupassant

    En 1870, après la défaite contre les Prussiens, dix voyageurs quittent Rouen en diligence. La nuit venue, ils font halte dans une auberge. Le lendemain, un officier allemand leur interdit de reprendre la route. En veut-il à leur argent ou Boule de Suif est-elle la raison de ce « caprice »oe Qui cèderaoe

  • Amok

    Stefan Zweig

    Sur le pont du transatlantique qui doit le ramener de Calcutta en Europe, le narrateur est brusquement arraché à sa rêverie par la présence quasi fantomatique d'un autre passager, qui se décide, lors d'une seconde rencontre, à lui confier le secret qui le torture. « Amok [.] est l'enfer de la passion au fond duquel se tord, brûlé, mais éclairé par les flammes de l'abîme, l'être essentiel, la vie cachée.»

  • La dame de pique

    Alexandre Pouchkine

    Le récit le plus célèbre de Pouchkine dans une nouvelle traduction d'André Markowicz.
    En 1833, Alexandre Pouchkine (1799-1837), poète déjà célèbre entre tous en Russie, se souvient de l'histoire d'une vieille comtesse, Natalia Pétrovna Golitsina, qui passait pour détenir le secret de toujours gagner aux cartes. Ce secret, elle avait même refusé de le partager avec son petit-fils. Pouchkine, joueur lui-même, donne avec la sobriété, la force et l'élégance d'un de ses poèmes, la nouvelle fantastique la plus célèbre de la littérature russe.

  • Ce texte est l'une des plus célèbres des six nouvelles du sulfureux recueil Les Diaboliques. Cette histoire cynique et amorale raconte la passion adultérine dévorante qui unit le comte Serlon de Savigny à la belle Hauteclaire Stassin, maîtresse d'armes avec qui il aime à croiser le fer. Mais le comte est marié...

  • Scarelife

    Max Obione

    Une diagonale criminelle à travers les States...

    LIBERE SUR PAROLES APRES AVOIR PURGE DIX ANS de pénitencier, Mosley J. Varell coule des jours ternes dans un coin reculé du Montana. Il vivote en écrivant des scénarios de dessins animés. Gougou le kangourou, c'est lui. Astreint à pondre des histoires à décerveler les mômes, on vient cependant de lui commander le scénario d´un biopic sur le romancier David Goodis. Un matin, il reçoit une lettre postée de Louisiane. Il a reconnu l'écriture, c'est celle de son père qu'il hait depuis toujours. Mais pourquoi Varell décide-t-il de partir le retrouver ? Ayant la phobie de l'avion, il entame une grande diagonale routière. La fatalité, un temps en sommeil, l'entraînera à ponctuer son périple de meurtres comme autant de cailloux blancs que Le Nain, un détective teigneux lancé à ses trousses, saura ramasser...

    Max Obione fait le noir, le noir profond, sans rémission ni lueur rédemptrice ; dans un roadmovie paroxystique et crépusculaire, il conjugue "no future" à tous les temps de l'imparfait de l'existence. Ce roman a été nominé aux Trophées 813 parmi les 5 meilleurs polars « français » en 2010.

  • Nouvelle star

    Patrick Eris

    La loi du marché comme seule règle du show-business. Tant pis pour les dégâts collatéraux... Patrick Eris vous met dans la confidence ; sous les paillettes, l'ordure et la désolation. Si vous en doutiez, sa nouvelle vous éclairera à tout jamais sur les moeurs des plateaux télé. Des stars jetables : vite apparues, vite jetées... Une nouvelle noire dans la tradition du genre pour le plus grand plaisir des lecteurs EXTRAIT Mon éclaireur avait bien fait son boulot. Cette gamine - qu'importe son nom, elles sont toutes identiques - grenouillait de radio-crochets en concours de danse après avoir écumé les concours de « mini-miss ». Issue d'une famille recomposée, avec une mère enchaînant les spectacles de miss et les cours de chant et de danse. Parfait ; de plus, on la diagnostiquait comme légèrement bipolaire, ce qui, dans le jargon d'aujourd'hui, signifiait qu'elle avait été dressée à faire des tours comme un chien savant pour la plus grande satisfaction de sa mère, avec les troubles de la personnalité - dépression, boulimie, anorexie, etc, rien que l'on ne puisse maîtriser - qui allaient avec. A PROPOS DE L'AUTEUR Patrick Eris est le pseudonyme d'un traducteur multi-récidiviste. Il est l'auteur d'une trentaine de romans et d'autant de nouvelles rassemblées dans le recueil "Docteur Jeep" (Rivière Blanche). Il aime les giallo italiens, les trois-cylindres anglais, les bières belges, les sushis japonais, les motos américaines, les plats méditerranéens, mais est bien content d'habiter en France (Créteil), lorsqu'il ne sillonne pas l'Europe à moto pour des festivals d'obscures musiques gotho-électro-industrielle.

  • Picoler en matant les photos sur un site de rencontres peut s'avérer beaucoup plus dangereux qu'il ne le pensait.... Franck Membribe nous offre un regard d'une cruauté non dénuée d'humour sur la recherche virtuelle d'une âme soeur. Après cette lecture, vous serez tenté de clôturer votre compte, c'est sûr. Une nouvelle noire dans la tradition du genre pour le plus grand plaisir des lecteurs EXTRAIT La nuit de la Saint Sylvestre, je me suis renié. Ayant refusé toutes les invitations des bonnes âmes à des réveillons de beaufs encotillonnés avec DJ de troisième choix, j'avais décidé d'affronter seul la dernière nuit de cette année de merde avec un pack de Desperados et une cartouche de Camel. Comme tout prétendant au divorce fraîchement promu au célibat, j'étais passé par différentes phases de dérèglement mental. L'abattement, la terreur, l'effroi, à cause de la rupture, l'excitation, l'optimisme béat de la « liberté » retrouvée... à moi les petites femmes... le tout exacerbé par une insomnie délirante qui me maintenait dans un état second. J'ai ouvert un compte sur Meetic ! Moi, le pourfendeur de tous ces pauvres bougres en proie à la misère sexuelle et affective racolés par des officines virtuelles, qui se faisaient plumer avec un sourire niais l'oeil concupiscent rivé sur leurs smartphones. J'ai ouvert la boîte de pandore d'un supermarché de l'amour en ligne. Welcome to love paradise on the Web ! A PROPOS DE L'AUTEUR Méditerranéen mâtiné d'Helvète germanique, Franck Membribe a posé ses guêtres entre Aix et Marseille depuis vingt ans. Tour à tour juriste, comptable public, syndicaliste, musicien, romancier et nouvelliste, Franck Membribe s'adonne à l'éclectisme avec voracité. Ne croyant pas à l'éternité, pour lui c'est toujours ici, et maintenant !

  • La rencontre de militants communistes et de nostalgiques de l'Algérie Française ne laisse rien présager de bon... L'humour est au rendez-vous malgré la noirceur du propos. À la manière Del Pappas, bon enfant, avec des dialogues qui fleurent bon le Marseille populaire. Une nouvelle noire dans la tradition du genre pour le plus grand plaisir des lecteurs EXTRAIT - Alors, qui fait le « C »? - Ben... on a dit que c'était Lionel. Ils sont une vingtaine de militants, réunis là, dans le petit appartement de Robert. Il est huit heures. On attribue les tournées pour la distribution de l'Huma. Liette, la femme de Robert passe, la cafetière brûlante à la main. - Du café? Qui re-veut du café? Des doigts se lèvent. - Moi, moi... Marcel est un nouveau venu dans la cellule du coin. Un jeune homme qui a quitté la région parisienne pour s'installer, près de la gare Saint Charles, au Racati. Robert, qui s'intéresse un peu à l'histoire de Marseille, prétend que ce nom provient du provençal raquer. Ce qui veut dire en fait, dégueuler. A PROPOS DE L'AUTEUR Gilles Del Pappas est né et mourra à Marseille. Il aura entre ces deux dates fait peu de choses... si ce n'est prendre du plaisir partout où il l'a pu, partout où il l'a voulu. Tous les plaisirs, même et surtout ceux défendus par l'Eglise, l'Etat et toutes les institutions. Ce mécréant, qui se targue d'être excommunié, sans soucis pour son âme sans complexe, a lourdement péché. Par pitié, ne priez surtout pas pour lui. Amen !

  • Une enquête du mirobolant Allan Dickson, le Sherlock Holmes australien... La destinée littéraire est souvent injuste. Arnould Galopin est un véritable créateur. L'ombre portée des grands auteurs passés à la postérité le dissimule, il est temps de le redécouvrir. Une nouvelle noire dans la tradition du genre pour le plus grand plaisir des lecteurs, préfacée par Franq Dilo EXTRAIT L'obscurité était complète. Je frottai une allumette et regardai rapidement autour de moi, cherchant d'un coup d'oeil à me représenter la scène qui s'était passée. J'ai toujours pour habitude de procéder ainsi, car j'ai remarqué que ma première impression est généralement la bonne. M. Crawford suivait tous mes mouvements avec un intérêt visible. - Je regrette, dit-il, de n'avoir pas la facilité d'un docteur Watson pour me faire l'historiographe des tours de force de votre imagination. - Votre admiration me flatte, répondis-je en souriant... mais elle est un peu prématurée... Attendez donc, au moins, que j'aie découvert quelque chose. A PROPOS DE L'AUTEUR Arnould Galopin (1863 - 1934) est un écrivain français prolifique, un maître du roman populaire extrêmement fécond et injustement oublié. Il obtient en 1918 le grand prix de l'Académie française pour Sur le front de mer, un roman sur la marine marchande pendant la première guerre mondiale. Il est l'auteur d'une foultitude d'ouvrages d'aventures pour la jeunesse, de romans de science-fiction dans le style de H.G. Wells et de Jules Verne, parmi lesquels Le Docteur Omega (1906), La Révolution de demain (1909) et de romans policiers. Il a créé entre autres Ténébras, le bandit fantôme, rival de Fantômas et de l'inspecteur Allan Dickson, l'un des prototypes du détective Harry Dickson, le héros mythique de Jean Ray. Galopin a fait de Dickson le coéquipier de Sherlock Holmes dans L'Homme au complet gris (1912), un des premiers pastiches de Sherlock Holmes en français. Il a écrit enfin les aventures du gentleman cambrioleur Edgar Pipe, rival de Raffles et d'Arsène Lupin qui connaîtra trois incarnations: Mémoires d'un cambrioleur retiré des affaires (1922), La Résurrection d'Edgar Pipe (1933) et La Dernière incarnation d'Edgar Pipe (1934).

empty