Sciences humaines & sociales

  • Le 26 avril 1986, le réacteur nucléaire n° 4 de Tchernobyl explosait. Cet "accident industriel" sans précédent, qui allait être le point de départ du processus d'éclatement de l'Union soviétique, est encore l'objet d'évaluations controversées.
    Galia Ackerman s'est rendue en Russie, en Ukraine et en Biélorussie, et a consulté l'abondante documentation disponible en russe. Elle a rencontré des acteurs politiques et scientifiques de premier ordre, ainsi que des témoins pour retracer de bout en bout l'histoire du "dernier grand chantier soviétique" et mettre en évidence la manière tragique dont il a été conduit, depuis la construction de la centrale jusqu'à la "liquidation" de la catastrophe. Plusieurs centaines de milliers de personnes, dont beaucoup sont mortes depuis, ont participé à cette opération. Aujourd'hui, huit à neuf millions de personnes vivent encore dans des territoires durablement contaminés par la radioactivité.

empty