Miquel De Palol

  • Le testament d'Alceste

    Miquel De Palol

    • Zulma
    • 31 Octobre 2019

    Un groupe d'amis se réunit au Mas-d'en-Haut, la splendide ferme de Toti Costagrau, pour s'y adonner au Jeu de la Fragmentation, un jeu de rôle grandiose où les histoires qu'on se raconte sont le coeur de l'action.
    C'est leur dernière réunion en ces lieux, Toti étant contraint de vendre sa demeure pleine de légendes à une multinationale qui la transformera en hôtel de luxe. Alors que les règles de la partie n'ont pas encore été établies, Aloysia, l'une des participantes, est retrouvée morte.
    Tous décident alors de consacrer la partie à la ressusciter, en inversant le temps. La partie continue donc, et les histoires se répondent - conspirations dans le monde des affaires, conflits psychologiques, intrigues criminelles, aventures sentimentales et sexuelles - dans le but aussi fou que plausible qu'au détour d'un récit apparaisse le personnage d'Aloysia pour raconter sa propre histoire et, peut-être, changer son destin...
    On l'aura compris, Le Testament d'Alceste est une odyssée à huis clos - désirante, affranchie, délirante.

    Sur commande
  • Le Jardin des Sept Crépuscules est à lui seul une incroyable somme de romans enchâssés qui s'emboîtent et se recoupent avec un art consommé du suspense. Et son architecture est un prodige : une poignée de privilégiés rassemblés dans une forteresse au luxe insensé par une nécessité combien énigmatique se livre au plaisir délectable et retors de raconter des histoires - à partir d'un récit initial, la saga de la banque Mir et de son héritière Lluïsa Cros. Histoire de l'amant du cimetière, de la visiteuse obstinée ou de Mimi Chauffe-biberons, histoire du surhomme Peter Sweinstein et des navigations du Googol, histoire du grand vérificateur ou de la secte de la Libération, chacune des intrigues que l'on se raconte en sept jours et sept nuits nous rapproche, sur fond de manipulations et de luttes d'influence, d'un mystère qui ne cesse de se dérober.

    Convoquant plus d'une centaine de personnages dans une narration aux multiples rebonds, le Jardin des Sept Crépuscules est une construction romanesque monumentale, d'une virtuosité qui ne cesse de nous fasciner.

    Sur commande
  • Une guerre nucléaire a eu lieu. Le narrateur, jeune membre de la classe dirigeante, s'enfuit de Barcelone, tombée comme le reste du monde dans l'anarchie, pour gagner une forteresse cachée dans le repli de hautes montagnes. C'est dans le luxe insensé de cette demeure qu'il va trouver refuge avec une poignée d'élus.

    Cette petite société se livrera, lors de trois journées mémorables qui sont autant de fractions de ce roman-gigogne, au plaisir délectable et retors de raconter et d'écouter des histoires, chacun sous un angle qui lui est propre. À partir de l'histoire du banquier Mir et de son héritière improbable, une intrigue se tresse jusqu'à des seuils vertigineux d'imaginaire, vers un dénouement sans cesse escamoté, chaque histoire nous rapprochant du noyau d'un mystère en fusion.

  • à bord du Googol

    Miquel De Palol

    C'est à bord du Googol, bateau-espion ultra-sophistiqué au service d'un mystérieux Institut, que nous emmène cette fois le narrateur principal de ces deux nouvelles journées du Jardin des Sept Crépuscules.
    Entre deux périlleuses missions du navire, qui écume les mers pour rétablir l'ordre contre pirates, mercenaires et autres bandits qui menacent l'équilibre mondial, quelques membres de l'équipage se réunissent autour d'un verre, dans la cabine qui fait office de salon, pour se raconter des histoires foisonnantes et imbriquées. Où il est question de vie, d'amour et de mort. Où femmes et hommes s'unissent, se déchirent, conspirent, parfois jusqu'à s'entretuer.
    Au détour d'un récit ressurgit la fascinante histoire des amours de Robert Colom et Lluïsa Cros, resserrant encore l'intrigue principale, entrelacs de personnages et de relations, jusqu'à des seuils vertigineux d'imaginaire, vers un dénouement sans cesse escamoté, chaque histoire nous rapprochant du noyau d'un mystère en fusion.

empty