Claude Darras

  • Louis Toncini

    Claude Darras

    Précurseur de la Jeune Peinture marseillaise (1928-1931) avec Simon Auguste et Antoine Serra, Louis Toncini (1907-2002) fonde à Marseille avec ses deux camarades le groupe des Peintres prolétariens (1933-1934) requalifiés Peintres du peuple (1934-1936). Son itinéraire de peintre (et de sculpteur) parcourt huit décennies dont cinquante-cinq ans passés dans un atelier de l'îlot Thiars, sur le quai de Rive-Neuve.

    Sur commande
  • Né le vendredi 16 février 1940 à Tunis, Joseph Alessandri est un des grands peintres du Midi de la France dont l'univers est constitué essentiellement de reliefs peints et parfois brûlés où la matière, bois, fer, sable, tissu, carton, papier, résine, cuir, pierre et plâtre, tutoie l'objet de rebut.
    La mémoire de la Méditerranée et la nostalgie des racines sont interprétées dans des ensembles parfois monumentaux où la palette, extrêmement réduite, illustre les leçons du passé de l'art tout en dépassant les limites de la grammaire picturale patiemment acquise dans les Ecoles des beaux-arts d'Aix-en-Provence et de Marseille. Il a été proche du peintre Mario Prassinos qu'il a connu à Eygalières, cité des Alpilles où il vit et travaille aujourd'hui après un long temps passé à Marseille.
    L'ouvrage monographique de Claude Darras présente l'homme et son oeuvre selon sept périodes : les années d'enfance (1940-1954), les années d'apprentissage (1954-1963), les années marseillaises (1963-1975), les années studieuses (1975-1988), les années décisives (1988-2002), les années sereines (2002-2007) et les années de lumière (2008-2009). La rétrospection de l'oeuvre peinte permet de distinguer, chronologiquement, plusieurs thématiques fondamentales, si l'on excepte les parenthèses des oeuvres de jeunesse, gouaches, encres, dessins et terres cuites (1954-1963), et l'exercice de la lithographie (1970) : Reliefs à rebut, Peintures à la cire brûlées, Collages (1963-1966), Villes et châteaux et Objets fétiches (1966-1971), Bois assemblés, Personnages et cordes, Personnages et cuirs (1972-1975), Papiers collés et déchirés (1972-1987), Portes, Bois et reliefs, Murs et fresques (1975-1987), Papiers collés, peints et déchirés, Hauts-reliefs, Paysages informels, Totems et Mégalithes (1988-2009).
    Les reproductions d'oeuvres et les portraits de l'artiste sont l'oeuvre du photographe aixois Jean-Eric Ely.

  • Zhou Shichao

    Claude Darras

    La triple idée d'indépendance, de musique et de métamorphose semble commander le destin exceptionnel de Zhou Shichao. Né en1965 à Qingdao (Shandong), le peintre chinois rejette très tôt la dictature du sujet et les conventions de l'Académie. Devenu professeur à l'université de Jinan (Shandong), il expose à Pékin, Shanghai et Hong Kong entre 1998 et 2000, puis à Marseille en 2010.
    Dans ses gouaches comme dans ses huiles, il divise la matière, disloque la lumière du prisme et fait éclater les couleurs. À l'image des compositeurs qui pratiquent toutes les formes de la fragmentation, du morcellement, de la décomposition des sons et des timbres, il restitue sur la toile de lin ou le vergé du papier les sensations subtiles de coups de foudre et les impressions fugitives de visions prophétiques, portées à leur maximum d'intensité par une imagination souveraine. La puissance du souffle ancestral qui le porte est issue des profondeurs d'une civilisation millénaire : antiques épigraphes gravées sur la maison natale de Confucius, peintures rupestres des grottes bouddhiques de Mogao à Dunhuang, contes des preux chevaliers des wuxia qui enchantent les écoliers de l'empire du Milieu depuis la fin du XIXe siècle.
    L'ouvrage, bilingue français-anglais, a été rédigé par Claude Darras à partir de ses rencontres avec des professeurs, des amis, des collègues et des familiers de Zhou Shichao. Il dresse ainsi un portrait complet de l'artiste, illustré de très nombreuses oeuvres rassemblées par périodes, des croquis d'écolier aux peintures entrées dans la collection de l'État chinois.

    Sur commande
  • Des premiers paysagistes du xviiie siècle aux artistes les plus contemporains, la Côte bleue est un paradis pour les peintres. Ce petit territoire allie la sauvagerie primitive des calanques, la mélancolie de l'étang de Berre et la modernité des paysages née de l'industrialisation, de la pétrochimie et de l'aéronautique. Ce contraste et les chocs visuels qui en résultent ont beaucoup inspiré les peintres, à la suite de Cézanne, des fauves et des cubistes L'Estaque a été l'un des laboratoires de l'art moderne.
    Cet ouvrage très abondamment illustré montre toute la diversité des paysages et la variété des regards portés par les peintres.

  • Quand bien même ils s'en défendent, nos contemporains du XXIe siècle utilisent des termes et des locutions sans en connaître le sens précis et l'histoire. Cette méconnaissance entraîne de nombreux contresens, emplois abusifs que l'usage perpétue trop souvent hélas, favorisant l'introduction de ces mots et expressions altérés dans le langage courant et dans les dictionnaires.
    Le présent manuel se propose de corriger un certain nombre d'emplois fautifs et de rétablir la vérité historique sur un pan de notre lexique si profus.
    L'information sur l'étymologie, la signification et la carrière historique des mots et locutions n'est naturellement pas exhaustive. Elle s'adresse à tous les francophones curieux de la langue qu'ils parlent et écrivent, et à tous les étrangers désireux de trouver une information précise sur le contenu et l'emploi des termes de la langue qu'ils apprennent à parler et à écrire.
    Claude Darras, critique d'art et chroniqueur littéraire, totalise quarante années de journalisme à la fois dans la presse d'agence (Agence France Presse) et dans la presse magazine et quotidienne (Télé 7 Jours, Le Méridional-la-France, Le Provençal, Le Soir et La Provence). Maître de conférences à Aix-Marseille II, il a dirigé pendant sept ans l'enseignement de la presse écrite à l'École de journalisme et de communication de Marseille.
    Expert de la Commission européenne au sein d'un programme Med-Media, il y a supervisé pendant une douzaine d'années l'enseignement de la presse écrite (et francophone).
    Il poursuit aujourd'hui une activité éditoriale tournée vers les arts et la littérature dans des revues d'arts, de lettres et de sciences humaines, des publications liées notamment au monde universitaire et à l'École des Hautes Études en sciences sociales.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Caractérisée par la cohabitation de deux écosystèmes propres à l'un et à l'autre versant, la chaîne montagneuse de la Sainte-Baume s'étire de l'est à l'ouest selon une ligne de crêtes de 13,3 kilomètres. Parmi les 45 000 hectares du massif répartis dans les départements du Var et des Bouches-du-Rhône, la forêt domaniale couvre 2 076,53 hectares qui ont été heureusement préservés grâce à la protection des rois de France depuis le xie siècle. Selon l'hagiographie chrétienne, Marie-Madeleine qui a lavé et parfumé les pieds de Jésus- Christ la veille de la Passion chez Simon le Pharisien vécut trente-trois ans à proximité de la hêtraie emblématique dans la caverne qui abrite aujourd'hui une église troglodyte. Les pèlerins se rendent toujours aussi nombreux au faîte de la montagne sainte qui attire de nombreux chercheurs, géologues, naturalistes, archéologues et historiens. Les acteurs Juliette Binoche et Michael Lonsdale comptent parmi les familiers d'un site exceptionnel qui sera englobé en 2017 dans un parc naturel régional tandis que sa forêt d'origine recevra le label Forêt d'exception® attribué par l'Office national des forêts qui en assure la gestion depuis 1966.

    Sur commande
  • Non loin d'Embrun et du barrage de Serre-Ponçon, la forêt de Boscodon révèle un site alpin et forestier peu ordinaire, caractérisé par une géologie dantesque, un système torrentiel grandiose et redouté, une abbaye romane qui se raconte comme un livre d'histoire, une sapinière de haute futaie, une flore parmi les plus remarquables de l'hexagone avec 702 taxons (dont 64 espèces d'arbres et d'arbrisseaux), des alpages où pâturent brebis alpines, vaches tarines et abondances, une faune singulière où l'observateur chanceux pourra débusquer le lièvre variable et la marmotte des Alpes, l'aigle royal et le tétras-lyre. A travers les quelque 880 hectares de son aire dont 69 % sont boisés et jardinés par l'Office national des forêts, le visiteur attentif et patient prendra le rythme du lieu qui n'est pas celui du temps ordinaire : à pas de torrents, à grandes foulées de vent, au galop des saisons. Chaque année, 60 000 à 65 000 visiteurs fréquentent le site devenu Forêt d'Exception en novembre 2018. À l'entour d'un massif de près de 6 500 hectares, Boscodon influe sur les espaces adjacents que sont la forêt mandementale de Morgon qui domine le lac de Serre-Ponçon, la forêt indivise de la Magnane, la forêt domaniale du Pouzenc ainsi que les forêts communales de Crots et de Savines-le-Lac.

    Sur commande
  • Le Yi Jing, livre traditionnel chinois, est surtout connu pour son utilisation divinatoire. Sa vocation profonde est de présenter l'ensemble des 64 situations énergétiques auxquelles un individu peut être exposé, sous forme de ? gures symboliques à six traits superposés, nommés « hexagrammes », combinant deux types de traits : des traits discontinus (polarité Yin) et des traits continus (polarité Yang).
    Un tel concept procède d'une approche de l'Homme et de son environnement, dans le cadre d'une conception énergétique de l'Univers, telle qu'elle a été décrite et appliquée depuis des millénaires en Médecine Traditionnelle Chinoise.
    Les techniques d'acuponcture détaillées dans cet ouvrage s'appuient sur les données fondamentales explorées dans Aux sources de la médecine chinoise (Médicis, 2009). Les 64 hexagrammes ont été étudiés avec leur signi? cation énergétique propre à chaque situation, en résonnance avec l'aspect énergétique du morphotype des sujets. Ceci permet au thérapeute acuponcteur de trouver pour son patient une orientation diagnostique et thérapeutique individualisée, personnalisée grâce à un calculateur et des ?ches cliniques.
    L'ensemble des deux ouvrages constitue ainsi un panorama aussi complet que possible de l'utilisation des données traditionnelles du Yi Jing en pratique médicale courante.

    Sur commande
empty