Claire Garralon

  • Silencieuse

    Claire Garralon

    On va déménager. Ma mère nous a annoncé ça comme ça, un jour de janvier, avant le dîner. Joseph et Paul, mes frères, ont protesté. La tortue hibernait dans le jardin. Le chat était sur mes genoux. Moi, je n'ai rien dit. Je ne dis jamais rien. Je ne parle pas. Mon surnom, mon nom d'Indien, c'est Silencieuse. J'aime bien. Paul m'a demandé ce que j'en pensais. Sur un papier, j'ai écrit : "rien". Je sais que cette maison est la nôtre depuis toujours, le réceptacle de mon silence, je ne veux rien d'autre.

  • Quand Lola est entrée dans la classe, ce fut comme un éblouissement pour Charlie. Puis il y eut cette façon de se présenter, en épelant les quatre lettres de son prénom - L.O.L.A. -, comme une mélodie. D'inconnue, Lola devient pour Charlie une amie, puis une meilleure amie. Quelque chose chez elle d'indéfinissable l'attire irrésistiblement. Du trouble, du désir sans doute. Les filles plaisent à Charlie mais certains garçons aussi, c'est confus. Mais on tombe amoureux d'une personne, pas d'un sexe. Pourquoi faudrait-il se définir selon une orientation sexuelle ? Pourquoi se conformer à une étiquette - hétéro, homo... ? Plutôt simplement mettre des mots sur ses pensées pour que ça existe vraiment. Alors Charlie le dit : « Je suis amoureuse de Lola. » Un texte lumineux sur l'éveil du sentiment amoureux, l'affirmation de soi et de ses désirs.

  • à l'aventure

    Claire Garralon

    Deux hamsters partent en goguette, une aventure au bout du monde ! Mais attention il ne faudrait pas se perdre ! Claire Garralon nous propose une histoire tendre et drôle dont la chute ravira les tout-petits.

  • Chut !

    Claire Garralon

    Voici un ours. Mais si, regarde bien !
    Tu ne le vois pas ? Tu ne l'entends pas ? Alors, nous allons demander aux couleurs de se taire !
    Dans cet album pour les plus petits, Claire Garralon fait disparaître peu à peu les éléments colorés de la page, teinte par teinte, afin de découvrir (au sens propre) l'ours caché depuis le début.

  • Plic, ploc. Plic, ploc. Un petit manchot et un ourson polaire doivent se rendre à l'évidence : la banquise fond ! Les voilà partis pour prévenir la baleine, le béluga, les otaries, le morse et tous les animaux de la banquise. Mais aucun d'eux n'a de solution... À moins que ?

  • Un petit poisson part en balade avec sa maman. Elle nage vite, sa maman, et très vite le petit poisson se retrouve à la traîne. "Attends-moi !!" s'écrie-t-il. Où est passée sa maman ? Un album plein d'amour sur les angoisses des touts-petits.

  • Deux chats, l'un noir, l'autre blanc, ont décidé de se rencontrer. Mais issus d'univers que tout oppose, ils n'arrivent pas à trouver un terrain d'entente où tout deux pourraient enfin communiquer. Quand Chat blanc intègre le monde blanc de Chat noir, il disparaît ! Et de même pour Chat noir dans le monde noir de Chat blanc ... C'est pratique pour se cacher, mais bien plus compliqué pour jouer.
    T ous deux décident alors de partir à la recherche d'un nouvel endroit, ni noir ni blanc, où ils pourront enfin s'amuser ensemble en toute liberté. Et découvrent un endroit bigarré, où les chats de toutes les couleurs peuvent se retrouver.

  • Chaque matin, Gros chien et Petit chien partent se promener dans leur quartier. Au coin de la rue, ils croisent Girafe "Coucou Malabar, Salut Riquiqui".
    Près du parc, Renard les taquine "Comment ça va l'éléphant ? Et toi la puce ?". Ça ne rate jamais ! Quand Gros chien et Petit chien sortent, ils se font traiter de noms bizarres par tous les animaux du quartier...
    Quelquefois c'est drôle et gentil, parfois moins.
    Avec simplicité et humour, Claire Garralon aborde un sujet délicat, celui de la perception de soi d'après le regard d'autrui. La chute, pleine de tendresse, ne délivre pas une vision moraliste du monde, mais invite plutôt l'enfant à trouver du réconfort auprès des personnes positives.

  • Poule bleue a pondu trois oeufs.
    Après les avoir couvés, trois poussins en sont nés. Très fière, Poule bleue les a présentés à tous... et a continué à les couver. Vint enfin le moment de gambader dans les prés. Mais Poule Bleue n'est pas vraiment prête à les laisser s'émanciper...
    Dans ce cinquième livre aux éditions MeMo, Claire Garralon évoque avec talent et drôlerie la difficulté de laisser les enfants grandir. Une histoire qui parlera tant aux plus jeunes qu'à leurs parents.

  • « Oh ! quelle jolie mare, dit le canard jaune. C'est ma mare. » Arrive un canard blanc : « Oh ! Quelle jolie mare. C'est ma mare ».
    « Non, c'est la mienne ! » Répond le canard jaune.
    « Partageons-la en deux », propose le canard blanc.
    Et la mare est partagée.
    Arrive un canard rouge. Puis un vert. Une multitude de petites frontières divisent maintenant la mare.
    Quand arrive un canard noir. Et un invité surprise qui mettra tout le monde d'accord !

    Sur commande
  • Ça, c'est un rond rouge. Mais si on le regarde avec d'autres ronds rouges, il est différent. Ceux-là peuvent être rouge pâle ou rouge foncé, un peu ovales ou limite carrés, minuscules ou gigantesques... Bref, il n'y en a pas deux pareils. Un album au graphisme simple pour inviter les tout-petits à observer les nuances d'une forme et d'une couleur, à appréhender l'abstraction et à s'enrichir des différences.  

  • Le papa des six souricettes a construit une jolie cabane dans le jardin. Il est temps, à présent, de lui donner un bon coup de pinceau ! Mais pour peindre la cabane " aux couleurs de l'arc-en-ciel ", les souricettes ne disposent que du jaune, du rouge et du bleu. Comment faire

  • Difficile de voir dans un assortiment de diverses formes géométriques autre chose qu'un carré bleu, un rectangle vert ou encore un demi-disque jaune.
    Pourtant, sitôt que Claire Garralon y met de l'ordre apparaissent une cane et ses canetons ! Et voilà la petite famille partie pour une promenade au milieu de figures colorées qui deviennent lac, herbe et même colline. Les canetons curieux se font alors les ambassadeurs du toutpetit dans sa découverte du monde. Claire Garralon démontre la force de l'imagination qui, à partir de presque rien, permet la naissance d'une histoire tendre.

  • Sur chaque double page, deux éléments sont présentés, puis sur la double page suivante, un troisième, tantôt l'addition, tantôt le fruit de l'association des deux premiers.
    Le jaune, le bleu... et le vert.
    Le soleil, la pluie... et l'arcen- ciel. C'est le printemps.
    Le rouge, le jaune... et l'orange ! Le seau, le sable...
    Et le château ! C'est l'été.
    Le bleu, le jaune... et le violet ! Le cahier, le cartable...
    Et l'école. C'est l'automne !
    L'écharpe, les gants... et le bonnet.
    Les mois, les saisons... et l'année !
    Ce petit répertoire d'objets, de sensations et de couleurs, qui s'additionnent et s'ajoutent, accompagne le quotidien et fait le tour de l'année, tout en poésie.
    Les dessins très épurés s'inscrivent dans la ligne de C'est ma mare, paru en janvier 2016 et qui a inauguré la collaboration de Claire Garralon et des éditions MeMo.

  • Claire Garralon se joue de l'abstraction en s'appuyant sur 4 tableaux pour raconter 4 histoires. Les éléments de chacun des tableaux se désorganisent petit à petit pour donner un sens nouveau et mettre en place petit à petit une histoire.
    - Delaunay : une rencontre, deux oiseaux qui se fabriquent un nid, pour s'inventer une famille.
    - Gris : comment un chat qui chasse un papillon se fait berner, mais ne s'en sort finalement pas si mal !
    - Klee : un écureuil découvre qu'en automne on peut récolter des glands... à ses dépens.
    - Malevitch : se construire et construire une fusée pour s'envoler vers ses rêves d'ailleurs.
    A la fin de chaque ouvrage, une reproduction du tableau qui a inspiré Claire Garralon et une présentation de l'artiste :
    - Rythmes, pour Delaunay - Guitare et partition, pour Gris - Signes en jaune, pour Klee - Autoportrait en deux dimensions, pour Malevitch

    Sur commande
  • ça

    Claire Garralon

    Ça contient un univers enfantin de mots, d'objets qui se transforment par le jeu de l'imagination. Il s'adresse à la curiosité en éveil du tout petit (à l'instar de « ça ? », mot qu'il utilise si souvent), évoque son monde intérieur, y compris dans ses ambivalences.
    En mêlant crayons, gouache et collages, Claire Garralon transporte les petits lecteurs dans un monde de poésie lumineuse et légère : « La boîte est la métaphore du livre : lorsqu'on l'ouvre, on y trouve de quoi regarder, s'interroger, jouer avec les illustrations, et de l'espace pour y glisser son imaginaire, s'y mettre soi. J'ai utilisé des couleurs essentiellement primaires pour les objets, lesquels sont répétés de page en page dans une situation différente, à l'image de l'enfant qui joue. J'ai choisi des mots simples, mais dont chacun est porteur de sens et d'évocations. Ceci afin d'aller à l'essentiel du livre, cet « objet » pas comme les autres. »

  • La famille Souris invité Tante Margot et son petit à déjeuner.
    Il faut donc mettre la table et ce sont les six souricettes qui vont s'en charger. Mais combien faut-il d'assiettes ? Et doit-on mettre autant de verres alors que Souriceau boit encore au biberon ? Un adorable livre pour aborder tout en douceur les premières notions de comptage, à travers une petite histoire pleine de rebondissements.

    Sur commande
  • The seed and the bird

    Claire Garralon

    • Grandir
    • 19 Janvier 2011

    Une version anglaise de l'album « La graine et l'oiseau »

    Sur commande
  • Chat! Nouv.

  • Sur commande
  • Sur commande
  • Où ça va ? Nouv.

    Dans D'où ça vient, Anne-Sophie Baumann et Claire Garralon questionnaient l'origine des objets qui nous entourent. Dans ce second volet, elles s'intéressent au devenir de ceux-ci, qu'ils soient réutilisés, compostés ou recyclés. L'eau du bain ? Traitée et reversée dans la nature. Le ballon crevé ? Réparé grâce à une rustine. Les coquilles d'oeuf ? Un excellent engrais pour les plants du jardin !
    Avec simplicité, les deux autrices expliquent aux plus petits la seconde vie des objets, pour un monde plus résilient et attentif à la nature.

empty