Christophe Blain

  • Nord Sud

    Christophe Blain

    • Casterman
    • 26 Janvier 2022

    Ce recueil rassemble les dessins que Christophe Blain a réalisés au cours de deux voyages, l'un en Lettonie et l'autre dans le cercle polaire.
    Une maquette plus généreuse et plus contemporaine pour redecouvrir les carnets parus en 2005 d'un de nos plus grands dessinateurs actuels.

  • Gus t.1 ; Nathalie

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 11 Janvier 2007

    Avec Gus Christophe Blain propose de nous emmener dans l'Ouest profond où il sera certes question de bagarres, de revolvers, de saloons et de shérifs mais tout cela mis en scène dans un style à la façon d'un film de Bacri - Jaoui ou de Woody Allen ! En effet, l'auteur abordera chaque épisode avec des sujets a priori fugaces dont les histoires de coeur de Gus seront le fil conducteur. Petits malentendus et tracas d'un cow-boy au quotidien, le tout avec énormément d'humour, ce Gus s'annonce comme une belle surprise éditoriale de l'année. Et, enfin, l'auteur assouvit l'un de ses rêves : réaliser un western, à sa façon...

  • Gus t.4 ; Happy Clem

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 27 Janvier 2017

    Après cinq ans d'absence, Gus revient dans un western trépidant.

    Après l'énorme succès de Quai d'Orsay, Christophe Blain revient vers le personnage qui lui a permis de réinventer le western, genre qu'il affectionne par-dessus tout.

    Cet album s'attarde plus particulièrement sur Clem, un outlaw au grand coeur ; un mélange d'aventure et de comédie sentimentale servi par le dessin virtuose de Blain.

    Christophe Blain nous offre un nouveau western mouvementé pour ce 4ème tome des aventures de Gus.

  • Gus t.2 ; beau bandit

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 31 Janvier 2008

    Gus, Gratt et Clem reviennent avec bonheur dans ce second volume imaginé par Christophe Blain qui réinvente le western. Pas moins.
    De nouveau les lecteurs auront droit à une suite d'histoires à la fois indépendanteset liées les unes aux autres puisque l'auteur distille des éléments au fur et à mesure du scénario. Gus a toujours un coeur d'artichaut quand il s'agit de femmes (aaaah, Nathalie !), Clem semble plus sérieux mais reste toujours tiraillé par ses amours et Gratt a tout du compagnon d'aventure toujours prêt à partir attaquer une banque !

  • Gus t.3 ; Ernest

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 27 Novembre 2008

    Revoici Gus et sa bande d'outlaws qui continuent, sous forme d'une suite d'histoires courtes, à arpenter l'ouest américain. qui ne manque pas de charme. Surtout quand il est fréquenté par ces dames ! Le talent éclatant de Christophe Blain est une nouvelle fois au rendez-vous.

  • Isaac le pirate t.1 ; les Amériques

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 20 Janvier 2001

    Une nouvelle collection est née. Fraîche comme un gardon. Pas le genre à nager en eau tiède. Plutôt ... nouvelle vague. Bon. Une fois évacuées les images maritimes et poissonnières, on peut dire que "Poisson Pilote" - dont la partie "Pilote" évoque le journal où naquit une magnifique génération d'auteurs - est une collection pas comme les autres, dans la mesure où elle ressemble plus à une "école" qu'à un ramassis de livres de même format qui parleraient tous de la pêche à la morue, par exemple.

    D'ailleurs, quand "Poisson Pilote" sera devenue culte - ça lui pend au nez -, on la citera comme la célèbre école qui eut le bon goût de naître un 1er avril. (Poisson d'avril, rions un peu...) En attendant, "Poisson Pilote" est une famille (un banc, si vous voulez) d'auteurs spécialement inventifs qui ont avancé dans la BD comme on explore une terre vierge. Pour ne citer qu'eux : David B., Manu Larcenet, Frank Le Gall, Pierre Le Gall, Fabrice Parme, Joann Sfar, Lewis Trondheim.

    Si farfelues que soient leurs trajectoires, elles donnent le sentiment d'une cohérence et d'une exigence : on dirait que ces gens-là ont vraiment réfléchi à cette forme d'art et aux immenses possibilités qu'elle offrait. Ou alors ça leur est venu comme ça, en faisant cuire le café. Allez savoir. Ils existaient déjà, la collection "Poisson Pilote" a été créée pour eux.

    Pour ces auteurs déconcertants qui, un jour ou l'autre, reçoivent le fameux courrier : "Votre projet est absolument formidable mais il n'entre dans aucune de nos collections. Signé : l'éditeur." Les voilà donc rassemblés, heureux comme des poissons dans l'eau. (Ben voyons.) Que leurs histoires se passent au Texas ou à Venise au XVIe siècle, qu'elles racontent une invasion extraterrestre ou les états d'âme d'une mouche, peu importe : ils ont tous une vision forte du monde, inattendue, décalée.

    Ajoutez à ça un graphisme innovant, une gestion élégante de l'absurde, un poil de culture mais pas trop (faut pas charger), de l'intelligence à revendre - et vous avez "Poisson Pilote". V'là du mieux sous les mers, comme dirait le capitaine Nemo.

  • Isaac le pirate t.3 ; Olga

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 14 Septembre 2002

    Une nouvelle collection est née. Fraîche comme un gardon. Pas le genre à nager en eau tiède. Plutôt ... nouvelle vague. Bon. Une fois évacuées les images maritimes et poissonnières, on peut dire que "Poisson Pilote" - dont la partie "Pilote" évoque le journal où naquit une magnifique génération d'auteurs - est une collection pas comme les autres, dans la mesure où elle ressemble plus à une "école" qu'à un ramassis de livres de même format qui parleraient tous de la pêche à la morue, par exemple.

    D'ailleurs, quand "Poisson Pilote" sera devenue culte - ça lui pend au nez -, on la citera comme la célèbre école qui eut le bon goût de naître un 1er avril. (Poisson d'avril, rions un peu...) En attendant, "Poisson Pilote" est une famille (un banc, si vous voulez) d'auteurs spécialement inventifs qui ont avancé dans la BD comme on explore une terre vierge. Pour ne citer qu'eux : David B., Manu Larcenet, Frank Le Gall, Pierre Le Gall, Fabrice Parme, Joann Sfar, Lewis Trondheim.

    Si farfelues que soient leurs trajectoires, elles donnent le sentiment d'une cohérence et d'une exigence : on dirait que ces gens-là ont vraiment réfléchi à cette forme d'art et aux immenses possibilités qu'elle offrait. Ou alors ça leur est venu comme ça, en faisant cuire le café. Allez savoir. Ils existaient déjà, la collection "Poisson Pilote" a été créée pour eux.

    Pour ces auteurs déconcertants qui, un jour ou l'autre, reçoivent le fameux courrier : "Votre projet est absolument formidable mais il n'entre dans aucune de nos collections. Signé : l'éditeur." Les voilà donc rassemblés, heureux comme des poissons dans l'eau. (Ben voyons.) Que leurs histoires se passent au Texas ou à Venise au XVIe siècle, qu'elles racontent une invasion extraterrestre ou les états d'âme d'une mouche, peu importe : ils ont tous une vision forte du monde, inattendue, décalée.

    Ajoutez à ça un graphisme innovant, une gestion élégante de l'absurde, un poil de culture mais pas trop (faut pas charger), de l'intelligence à revendre - et vous avez "Poisson Pilote". V'là du mieux sous les mers, comme dirait le capitaine Nemo.

  • Isaac le pirate t.2 ; les glaces

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 19 Janvier 2002

    Une nouvelle collection est née. Fraîche comme un gardon. Pas le genre à nager en eau tiède. Plutôt ... nouvelle vague. Bon. Une fois évacuées les images maritimes et poissonnières, on peut dire que "Poisson Pilote" - dont la partie "Pilote" évoque le journal où naquit une magnifique génération d'auteurs - est une collection pas comme les autres, dans la mesure où elle ressemble plus à une "école" qu'à un ramassis de livres de même format qui parleraient tous de la pêche à la morue, par exemple.

    D'ailleurs, quand "Poisson Pilote" sera devenue culte - ça lui pend au nez -, on la citera comme la célèbre école qui eut le bon goût de naître un 1er avril. (Poisson d'avril, rions un peu...) En attendant, "Poisson Pilote" est une famille (un banc, si vous voulez) d'auteurs spécialement inventifs qui ont avancé dans la BD comme on explore une terre vierge. Pour ne citer qu'eux : David B., Manu Larcenet, Frank Le Gall, Pierre Le Gall, Fabrice Parme, Joann Sfar, Lewis Trondheim.

    Si farfelues que soient leurs trajectoires, elles donnent le sentiment d'une cohérence et d'une exigence : on dirait que ces gens-là ont vraiment réfléchi à cette forme d'art et aux immenses possibilités qu'elle offrait. Ou alors ça leur est venu comme ça, en faisant cuire le café. Allez savoir. Ils existaient déjà, la collection "Poisson Pilote" a été créée pour eux.

    Pour ces auteurs déconcertants qui, un jour ou l'autre, reçoivent le fameux courrier : "Votre projet est absolument formidable mais il n'entre dans aucune de nos collections. Signé : l'éditeur." Les voilà donc rassemblés, heureux comme des poissons dans l'eau. (Ben voyons.) Que leurs histoires se passent au Texas ou à Venise au XVIe siècle, qu'elles racontent une invasion extraterrestre ou les états d'âme d'une mouche, peu importe : ils ont tous une vision forte du monde, inattendue, décalée.

    Ajoutez à ça un graphisme innovant, une gestion élégante de l'absurde, un poil de culture mais pas trop (faut pas charger), de l'intelligence à revendre - et vous avez "Poisson Pilote". V'là du mieux sous les mers, comme dirait le capitaine Nemo.

  • Isaac le pirate t.4 ; la capitale

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 1 Juillet 2004

    On l'attendait avec impatience, le voici enfin pour les débuts d'un deuxième cycle qui démarre à Paris. Isaac de retour chez lui !..

    C'est avec Jacques qu'Isaac rentre à Paris, à peine remis de leur incroyable périple. Isaac retrouve son père et Marinette : l'émotion est à son comble mais, très vite, Isaac part à la recherche d'Alice dont il n'a plus aucune nouvelle. Celle-ci est introuvable, personne ne sait vraiment où Alice s'est réfugiée. Inquiet, Isaac rôde dans les rues en compagnie de Jacques et c'est là qu'ils feront d'étranges rencontres avant d'être tout simplement enlevés. L'identité de leurs ravisseurs reste mystérieuse, le danger se fait plus présent que jamais !

  • Isaac le pirate t.5 ; Jacques

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 30 Juin 2005

    Isaac et Jacques vivent de petits larcins, opérant grâce à une bande de malfaiteurs organisés. Afin de se faire oublier quelque temps, ils quittent la capitale et se mettent au vert, attendant que le climat leur soit de nouveau profitable pour opérer de nouveau.

    Obsédé par le souvenir d'Alice, Isaac tente de reprendre la peinture. Au repos forcé, ses compagnons se prêtent même au jeu et posent pour lui. Isaac retrouve alors son inspiration de peintre mais ne peut se résoudre à oublier Alice. Il découvre plus tard, dans des conditions épiques, un homme qui se souvient bien de cette femme magnifique et mariée. Ironie du sort, Isaac apprend qu'Alice désespérée de ne plus avoir de nouvelles de lui - est partie à bord d'un bateau !

    Pendant ce temps, Jacques, incapable de rester en place, semble vivre une étrange relation avec une femme inconnue, se mettant ainsi en danger...

  • Le réducteur de vitesse

    Christophe Blain

    • Dupuis
    • 27 Juin 2013

    Lorsque Georges Guilbert, timonier sur Le Belliqueux, descend aux machines avec Louis et le bosco Nordiz, il découvre un monde obscur, assourdissant et pourtant étrangement fascinant. Au tréfonds du cuirassé tournent les rouages du gigantesque réducteur de vitesse, qu'une maladresse de Louis va enrayer. Traqués par le reste de l'équipage, Georges, Louis et Nordiz vont errer dans les entrailles du navire immobilisé, tétanisés par la peur de se faire prendre et accusés de trahison, mais aussi sommés d'aller au bout de leurs angoisses et de leurs terreurs les plus profondément ancrées.
    Une épreuve tant physique que psychique dont aucun ne sortira indemne.

    Sur commande

  • Carnet d'un matelot

    Christophe Blain

    • Albin michel
    • 26 Avril 1994

    Début mai 1992, Christophe Blain reçoit sa feuille de route pour rejoindre le centre de formation maritime d'Hourtin. Avant d'embarquer à bord de la frégate Tourville, le matelot Blain glisse dans son paquetage ses effets personnels les plus précieux : une boîte d'aquarelles, des pinceaux et des carnets.
    Jour après jour, il dessine tout ce qu'il voit et nous livre un témoignage émouvant et unique sur la vie quotidienne des appelés du contingent réunis pour neuf mois à bord d'un bâtiment de guerre.

    Sur commande

  • Carnet polaire

    Christophe Blain

    • Casterman
    • 22 Septembre 1997
  • Le reducteur de vitesse t.1

    Christophe Blain

    • Dupuis
    • 6 Octobre 1999

    Sur le belliqueux, un cuirassé à la recherche d'un sous-marin ennemi, trois matelots descendent dans la salle des machines pour échapper au mal de mer.
    Après des heures de déambulation dans les profondeurs du monstre d'acier, ils se trouvent face au gigantesque réducteur de vitesse. et c'est la catastrophe. dès lors, les trois hommes vont vivre un enfer.
    Le réducteur de vitesse, une aventure insolite et passionnément humaine.

  • Merlin le lapin cherche son gouter

    Christophe Blain

    • Nathan
    • 3 Juin 2004
  • Isaac le pirate tirage special t1-t2-t3

    Christophe Blain

    • Dargaud
    • 5 Décembre 2003
  • Presents a graphic account of chef Alain Passard's French kitchen, who shocked the culinary world by removing meat from his acclaimed restaurant's menu, and includes insights into his creative process and recipes adapted for the home kitchen.

    Sur commande

  • Le monde sans fin

    ,

    • Dargaud
    • 29 Octobre 2021

    La rencontre entre un auteur majeur de la bande dessinée et un éminent spécialiste des questions énergétiques et de l'impact sur le climat a abouti à ce projet, comme une évidence, une nécessité de témoigner sur des sujets qui nous concernent tous. Intelligent, limpide, non dénué d'humour, cet ouvrage explique sous forme de chapitres les changements profonds que notre planète vit actuellement et quelles conséquences, déjà observées, ces changements parfois radicaux signifient.
    Jean-Marc Jancovici étaye sa vision remarquablement argumentée en plaçant la question de l'énergie et du changement climatique au coeur de sa réflexion tout en évoquant les enjeux économiques (la course à la croissance à tout prix est-elle un leurre ? ), écologiques et sociétaux. Ce témoignage éclairé s'avère précieux, passionnant et invite à la réflexion sur des sujets parfois clivants, notamment celui de la transition énergétique.
    Christophe Blain se place dans le rôle du candide, à la façon de son livre "En cuisine avec Alain Passard" et de "Quai d'Orsay" signé avec l'expertise d'un coauteur : un pavé de 120 pages indispensable pour mieux comprendre notre monde, tout simplement !

  • Le jeune Arthur Vlaminck est embauché en tant que chargé du "langage" par le ministre des Affaires étrangères Alexandre Taillard de Worms. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il se faire une place entre le directeur du cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d'Orsay où le stress, l'ambition et les coups fourrés ne sont pas rares... Inspiré de l'expérience d'Abel Lanzac qui fut conseiller dans un ministère, cet album restitue une vision de la politique à la fois pleine d'acuité et d'humour. Un pur régal !

  • Arthur Vlaminck, le conseiller du ministre des Affaires étrangères en charge du langage, doit préparer les nouveaux discours du ministre. La crise du Lousdem est au coeur des préoccupations : les Américains menacent de déclencher une guerre à laquelle s'opposerait le gouvernement français. Le ministre, Taillard de Worms, s'apprête justement à prendre la parole à ce sujet au siège de l'ONU, à New York. Mais toute cette agitation ne semble guère perturber un nouvel hôte du Quai d'Orsay : un chat qui s'est pris d'affection pour le directeur de cabinet !

  • Jeune noble d'une province reculée, Hyacinthe de Cavallère - futur gardien du Donjon - est envoyé par son père à la capitale. Il est hébergé chez un oncle qui le confie aussitôt au service de Jean-Michel, son fils adoptif dénué de tout scrupule...

  • En cuisine avec Alain Passard

    ,

    • Bayou gallisol
    • 20 Mai 2011

    Pendant plus de deux ans, Christophe Blain a suivi le chef trois étoiles Alain Passard (L'Arpège) du piano de ses cuisines à ses jardins potagers. Avec un sens de l'observation singulier, il nous livre le portrait passionnant d'un chef qui a su redonner aux légumes leurs lettres de noblesse.

  • Du haut d'un donjon du fin fond d'une cuisine, on peut rire de tout.
    La preuve.

  • Du haut d'un donjon du fin fond d'une cuisine, on peut rire de tout.
    La preuve.

empty