Antonio Ungar

  • Regarde-moi

    Antonio Ungar

    • Noir sur blanc
    • 6 Janvier 2022

    Dans une ville anonyme qui rappelle Paris, les jours qui entourent un attentat terroriste mené contre une salle de spectacle, un xénophobe solitaire passe ses journées à déplorer de voir son pays s'effondrer sous l'invasion des étrangers.
    Raciste, auto-médicamenté, rongé par la haine et la colère, ce personnage obsessionnel, ignoble et néanmoins pétri de peurs et de vulnérabilité, vit attaché à la mémoire de sa soeur décédée dans un quartier où s'installent de plus en plus d'immigrés. Travaillant sur un projet qui restaurera l'ordre et la pureté perdus de cette Europe « en cendres », il tient scrupuleusement son journal et épie ses nouveaux voisins, et particulièrement Irina, leur fille, dont la beauté magnétique et sauvage le hante...

    Une fiction politique haletante, un crescendo implacable qui nous attire sur le terrain du thriller le plus sombre. Un vertige de tension érotique, de paranoïa et de violence qui, avec fureur, nous attire dans la spirale de l'obsession. Un roman dévastateur qui nous fait pénétrer une psyché d'une extrême noirceur, et ose aborder des problématiques contemporaines centrales : l'immigration, le racisme, le fanatisme et la montée en puissance de l'extrême droite.

  • Les oreilles du loup

    Antonio Ungar

    • Points
    • 15 Septembre 2011

    - Du haut de ses cinq ans, un garçon colombien aux cheveux roux fait face à la difficile réalité du monde adulte : ses parents se séparent, son père est absent... Il se réfugie dans un monde imaginaire où les rêves se superposent à la vie : il revêt la peau d'un tigre et les rues de Bogota se transforment soudainement en une savane menaçante.

    - Écrivain et journaliste, Antonio Ungar figure dans la liste " Bogota 39 " réunissant les trente-neuf meilleurs auteurs latino-américains de moins de trente-neuf ans. Né en 1974 dans la capitale colombienne, il habite aujourd'hui en Palestine où il travaille comme correspondant pour des revues latino-américaines.

    Sur commande

  • Trois cercueils blancs

    Antonio Ungar

    • Noir sur blanc
    • 5 Avril 2013

    José Cantoná, être grotesque et dérisoire entretenu par son vieux père, n´a rien d´un héros. Mais l´assassinat de Pedro Akira, leader de l´opposition au régime dictatorial du président de la République du Miranda, le très minuscule Don Tomás Del Pito, va changer son destin. Sosie parfait du charismatique Akira, le voilà convaincu de se mettre dans la peau du héros, dont la mort n´a pas été rendue publique, afin de jeter à bas le régime pitiste. Que se passe-t-il quand il tombe amoureux de sa belle et silencieuse infirmière, Ada ? Qu´arrive-t-il à un imposteur qui peu à peu incarne le personnage qu´il joue ? Pourchassé par ses ennemis (les tueurs de Del Pito, les militaires, les narcotrafiquants, les escadrons de la mort) et trahi par ses amis, le faux Akira prend la fuite avec sa belle. Dès lors, le roman avec ses épisodes hilarants se transforme en un thriller effréné, où la mort guette à chaque instant.


    Satire violente de certains régimes latino-américains, Trois cercueils blancs est porté par une voix sauvage et imprévisible.

    Sur commande

empty